Surpris par la grâce de Dieu !

Méditation quotidienne

Adoption, je suis enfant de Dieu et héritier de toutes choses 


Michael Oher naquit à Memphis aux USA. Son père fut assassiné et sa mère était cocaïnomane. Il n'avait aucune adresse permanente jusqu'à l’âge de 16 ans et fréquenta 11 écoles différentes en 9 ans. À l'âge de 16 ans, il avait un QI de seulement 80. Michael rencontra une personne dont le fils allait à l’école « Briarcrest Christian » de Memphis. Cette personne décida qu'il devait aussi aller à cette école.



Un couple, Leigh Anne & Sean Tuohy, découvrit alors Michael car leur fille allait dans la même école. Ils le revirent aussi aux vacances de Thanksgiving. Michael se rendait à la salle de gym, même s’il n’était pas dans l'équipe, car il voulait juste rester un peu au chaud. Alors, Leigh Anne & Sean décidèrent de le loger chez eux. Michael y resta toute la durée du lycée. Les Tuohy possédaient environ 60 franchises d’une célèbre chaîne de fast food américaine. 


Un jour, ils allèrent dans la chambre de Michael et y trouvèrent un tas de nourriture cachée. Naturellement, il faisait provision de nourriture, ayant l'habitude de ne pas savoir d’où viendrait son prochain repas. Les Tuohy lui offrirent d’aller dans n’importe lequel de leurs restaurants et d’y manger chaque fois qu’il le voudrait. Ils finirent même par l'adopter et le former.



Plus tard, incroyable mais vrai, Michael devint le premier choix de la sélection des Ravens de Baltimore, une équipe de football américain.



Son histoire a été reprise dans le film « The Blind Side » ou « L'éveil d'un champion. » Ce film a reçu une nomination pour l'Oscar du meilleur film en 2010.

 


Dieu a fait de même, en mieux !


Le mot grec original « huiothesia » signifie « adoption, adoption comme fils. »


C’est ainsi que Dieu le Père a agi envers nous. Il nous adopte comme ses fils et filles pour que nous fassions partie de sa famille. Son Fils Jésus a gagné ce droit d’héritage pour nous par son sang versé à la croix. Le Saint-Esprit est déversé dans nos cœurs et « rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. » 


La disposition du cœur de notre Père est de nous donner pleinement tout ce que nous pourrions désirer et ce dont nous pourrions avoir besoin, car « si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ. ».

 


Un si grand héritage



Que veut dire « cohéritiers de Christ » ? Cela veut dire que tout ce qui appartient à Christ, nous appartient aussi. Or, nous savons que « Le Père aime le Fils et a tout remis entre ses mains. » (Jean 3.35), donc tout a été aussi remis entre nos mains en tant que cohéritiers !


Réalisez-vous le privilège que vous avez ? Il est vrai que l’héritage est principalement pour l’avenir car tout est déjà acquis mais pas encore manifesté. Notre verset le dit bien en ajoutant cette condition « si toutefois nous souffrons avec lui afin de prendre aussi part à sa gloire. » Cependant, est-ce normal qu’un chrétien héritier vive toute sa vie dans la misère et la peur, même si le manque peut arriver un instant dans le plan souverain de Dieu pour former notre caractère ou nous préparer au service ?


C'est pourquoi Jésus a dit que « tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu et cela vous sera accordé. » Marc 11.24, car il connaissait le grand héritage qu’il partage avec nous ! Bien sûr « si nous demandons quelque chose conformément à sa volonté. » 1 Jean 5.14

Je pense que nombreux seront les chrétiens, y compris moi-même, qui seront surpris à leur arrivée au ciel de constater toutes les bénédictions prévues par Dieu sur terre, mais jamais réclamées dans la prière.

 


Ce très célèbre cantique résume bien ce chapitre :


« Mais quand je songe, ô sublime mystère,

Qu’un Dieu si grand a pu penser à moi ;

Que son cher fils est devenu mon frère

Et que je suis l’héritier du grand roi,

Alors mon cœur redit, la nuit, le jour :

Que tu es bon, ô Dieu d’amour

Alors mon cœur redit, la nuit, le jour :

Que tu es bon, ô Dieu d’amour ! »

 


Une confession pour aujourd’hui


Je confesse que je suis ton enfant et ton héritier. Tu m’as adopté(e) dans ta famille et le Saint-Esprit vit en moi. Il me montre jour après jour ma filiation avec toi. Révèle-moi les privilèges que j’ai en tant qu’enfant de Dieu. Surprends-moi aujourd’hui en réalisant « infiniment au-delà de ce que nos prières peuvent demander ou que notre imagination ose espérer. » Éphésiens 3.20

 


Une réflexion pour aujourd’hui


Vous venez peut-être de réaliser aujourd’hui l’héritage que vous avez en tant qu’enfant de Dieu. Quelle(s) chose(s) le Saint-Esprit vous pousse-t-il à demander au Père par la foi ?