Les prières dangereuses

Méditation quotidienne

Envoie-moi



En tant que pasteur depuis plusieurs décennies, j'ai vu de mes propres yeux les demandes de prière les plus intimes de milliers de personnes. Chaque semaine, des centaines de besoins inondent notre église, des cartes de prières pendant le culte aux appels téléphoniques pendant la semaine ou aux demandes en ligne faites sur nos réseaux sociaux ou sur notre application pour l'église. Alors vous ne serez pas surpris(e) de savoir que la phrase que j'entends le plus chaque semaine est celle à laquelle je suis heureux de répondre: “Pasteur, pourriez-vous prier pour . . .?”



Je considère cela comme un privilège, un honneur, une heureuse responsabilité de faire une pause et de porter un besoin devant le trône de Dieu, en Lui demandant la grâce, de toucher, de guider, de pourvoir, d'agir et de faire un miracle pour les personnes que je connais et que j'aime. Chaque semaine, quelqu'un demande à Dieu de guérir un être cher d'un cancer, d'aider un voisin à trouver un emploi ou de restaurer un mariage en difficulté. Les étudiants demandent qu'on prie pour eux afin qu'ils puissent être accepté à l'université de leur choix, recevoir de l'aide pour payer les frais universitaires, ou gérer la douleur suite au divorce de leurs parents. Certains prient pour un(e) époux(se). D'autres demandent de l'aide pour pardonner une personne qui les a blessés. 



Même si les demandes sont diverses et variées, les gens demandent à Dieu de faire quelque chose pour eux ou pour leurs proches. Seigneur, aide-moi. Seigneur, aide un bien-aimé. Seigneur, j'ai besoin de... Père, pourrais-Tu...? 



Seigneur, fais quelque chose pour moi



S'il Te plait entends-moi... Nous devrions effectivement prier de cette façon. Nous devrions toujours inviter la présence de Dieu, Sa puissance, Sa paix pour intervenir dans nos vies. Nous devrions demander à Dieu de faire des miracles pour nous. Nous devrions intercéder pour nos proches et nous rappeler nous-même à quel point Dieu peut les toucher dans leurs vies. Nous devrions chercher le Dieu de tous les besoins.



Mais nous ne devrions pas nous arrêter là.



Et si au lieu de demander à Dieu de juste faire quelque chose pour nous, nous faisions une prière dangereuse et désintéressée qui déclare notre disponibilité auprès de notre Père céleste?



Et si nous priions la prière qui est peut-être la plus dangereuse de toutes?



“Envoie-moi, Seigneur. Utilise-moi.”



Ésaïe a fait ce genre de prière qui déclare une disponibilité sans réserve dans la présence de Dieu. Le prophète de l'Ancien Testament nous raconte sa rencontre avec le Dieu Saint quand Celui-ci a demandé, “Qui vais-Je envoyer et qui va marcher pour Nous?” (Ésaïe. 6:8a S21) Et sans connaître les détails comme où et quand, Ésaïe a répondu par une prière stupéfiante, capable de changer sa vie: “Me voici, envoie-moi!” (Ésaïe. 6:8b S21).



Remarquez qu’Ésaïe ne demande pas de détails. Il ne demande pas à Dieu où ni quand ou bien ce qui pourrait arriver. C'est la raison pour laquelle cette prière peut sembler si dangereuse. “Mon Dieu, envoie-moi. Utilise-moi. Je ne Te demande pas de détails. Je n'ai pas besoin de savoir quels seront les bénéfices. Ou si ce sera facile. Ou si je vais apprécier. À cause de qui Tu es—mon Dieu, mon Roi, mon Sauveur—je place ma confiance en Toi. Car Tu es le souverain de l'univers, je T'abandonne ma volonté, chaque partie de moi. Prends mon esprit, mes yeux, ma bouche, mes oreilles, mon cœur, mes mains, et mes pieds et guide-moi vers Ta volonté. Je mets ma confiance en Toi. Mon Dieu, ma réponse est oui. Alors quelle est la question?”



Imaginez si vous priiez de cette façon. En avez-vous marre des prières prudentes? Êtes-vous fatigué(e) de vivre pour des choses qui importent peu? En avez-vous assez d'une chrétienté tiède et de peu de ferveur? Alors faites une prière dangereuse.



Me voici, Seigneur.



Envoie-moi.