Les prières dangereuses

Méditation quotidienne

Révèle mes peurs 



Qu'est-ce qui vous rend anxieux? Nerveux? Qu'est-ce qui vous perturbe? Ou vous effraie?



Je ne parle pas de peurs extérieures communes telles que les serpents, les araignées ou la peur de voler. Je parle de ce qui vous tient éveillé(e) la nuit, ces choses qui font écho dans votre esprit et qui refusent de se taire. Les choses telles que la perte de votre emploi. De ne pas vous marier. Ou d'être coincé(e) dans un mauvais mariage. D'avoir des soucis de santé. D'utiliser toutes vos économies juste pour vous en sortir.



Nous ne savons pas exactement quelles peurs occupaient l'esprit de David, mais il est certain qu'il avait peur à propos de sa sécurité et peut-être de son avenir. Car après avoir demandé à Dieu de sonder son cœur, David a prié, “pénètre les pensées qui me bouleversent” (Ps. 139:23 Bds). Il voulait partager ses plus grandes peurs avec Dieu. Y faire face et les verbaliser. Pour croire profondément que Dieu est plus grand que n'importe quelle peur qu'il pourrait imaginer.



Êtes-vous prêt(e) à prier une telle prière? “Seigneur, révèle-moi ce qui tient mon esprit en otage. Montre-moi ce que je crains le plus. Je te prie, aide-moi à faire face à ce qui me terrifie.” 



Ce que nous craignons importe.



Il y a quelques années, j'ai eu une révélation à propos de la peur qui m'a touché d'une façon très personnelle. Dieu m'a montré que ce que je redoutais le plus révélait le domaine dans lequel je lui faisais le moins confiance. Après la naissance de notre troisième fille, Anna, Amy a commencé à ressentir des difficultés d'ordre physique. Au début, nous avons pensé que c'était juste de la fatigue, mais quand la moitié de son corps a commencé à s'engourdir, nous avons eu peur qu'il s'agissait de bien pire. Nous avons vu médecins sur médecins qui n'ont pu nous fournir de réponses. À mesure que ses symptômes s'aggravaient, ma confiance en Dieu a commencé à faiblir.



Cette peur en a entraîné d'autres, surtout la nuit et mes pensées sont devenues incontrôlables par effet boule de neige. Et si Amy était gravement malade? Et si je la perdais? Je ne serai pas capable d'élever nos enfants sans elle. Je ne serai pas capable de continuer à diriger l'église. Je ne voudrais pas continuer. Et puis ça m'a fait réfléchir. Je ne faisais pas suffisamment confiance à Dieu pour le contrôle de ces choses qui me tenaient éveillé. Je m'accrochais à elles et j'y réfléchissais sans cesse, essayant ainsi de trouver un moyen de les contrôler afin de résoudre tous mes problèmes et de prévoir toutes les éventualités. Heureusement, par la grâce de Dieu, Amy a repris progressivement toutes ses forces, mais cette épreuve avait exposé une de mes plus grandes faiblesses. J'étais rongé par la peur.



Et vous? À quelles domaines de votre vie vous accrochez-vous au point d'en être terrifié(e)? Quelles craintes retenez-vous et cachez-vous à Dieu?



Pensez-y. Si la peur vous saisit quant à l'avenir de votre mariage, cela indique que vous ne faites pas pleinement confiance à Dieu à ce sujet. Si vous êtes submergé(e) par la crainte à propos de la façon dont vous payerez vos factures, cela révèle que vous ne faites peut-être pas confiance à Dieu pour subvenir à vos besoins. Si vous êtes paralysé(e) par la peur en ce qui concerne la sécurité de vos enfants, serait-ce parce que vous n'êtes pas sûr(e) que Dieu puisse garantir leur sécurité?



Au fur et à mesure que Dieu va révéler vos craintes, il consolidera votre foi. Vous avez besoin de lui. De sa présence. De sa puissance. De son Esprit pour vous guider. De sa Parole pour vous donner de la force. 



Ce que vous redoutez le plus vous montre dans quel(s) domaine(s) vous devez croître avec Dieu. Que redoutez-vous? Quelles sont vos pensées anxieuses?



Qu'est-ce que Dieu vous montre?



Dans quelle domaine de votre foi devez-vous grandir?



Faites-lui confiance.