Conduit par le Saint-Esprit

Méditation quotidienne

Reconnaissez les dons de Dieu autour de vous


Le salut est dans le grand nombre de conseillers. C’est ce que dit l’auteur du livre des Proverbes. De nombreux projets échouent, faute de bons conseillers. Le point crucial quand on parle de conseillers, c’est de bien les choisir. 


Il peut s’agir d’autorités spirituelles comme un pasteur, un leader de groupe de maison, mais aussi d’amis chrétiens ou de personnes plus matures dans la foi. Un non-chrétien peut aussi donner d’excellents conseils si c’est son domaine d’expertise. Voici quelques points à considérer quand on choisit un conseiller. Tout d’abord, il faut valider que ce conseiller n’a pas de conflit d’intérêts dans la décision. Par exemple, un vendeur ou un banquier qui aura une commission n’est pas forcément impartial. De plus, il ne faut pas se fier aux titres, mais au fruit que les gens portent. C’est ainsi que l’auteur de l’épître aux Hébreux nous dit de considérer la fin de la vie de nos conducteurs spirituels et d’imiter leur foi. En effet, l’autorité de quelqu’un dans un domaine ne vient pas de son âge, ni de son titre, mais du fruit de ses propres décisions dans ce domaine. Il est tout à fait possible, cependant, d’apprendre beaucoup des erreurs des autres, si on veille à ne pas les reproduire !


Si vous êtes marié, considérez les conseils de vos parents respectifs, mais ne les laissez pas diriger votre foyer ! Il est tout à fait possible et probable que vous preniez des décisions contraires à l’opinion de vos parents. Cela n’est pas un manque d’honneur, mais l’expression du fait que votre foyer est indépendant de celui de vos parents, ce qui est le plan de Dieu pour le mariage.


Une même personne peut être d’excellents conseils dans un domaine et à ne surtout pas écouter dans un autre, cela dépend du domaine de la question posée. Ne vous fiez donc pas juste à une personne, assurez-vous de croiser les points de vue, expériences et recommandations. 


Certains vous diront ce que vous voulez entendre. D’autres auront, par amour, le courage de vous contredire pour votre bien, ils sont vos vrais amis !


Certains, par manque de foi, s’opposeront à la volonté de Dieu tandis que d’autres vous amèneront à penser comme Dieu, vous étirant au passage. 


Vous devez donc considérer les conseils des autres comme des points de départ pour une réflexion ou des confirmations, mais ne vous fiez pas aveuglément à ce que vous dit quelqu’un, peu importe son titre. Car une fois la décision prise, c’est vous seul qui en assumerez les conséquences.


Je vous invite à prier avec moi : 


Père, merci pour le corps de Christ. Merci pour les dons que tu as faits à l’Église au travers des pasteurs et merci pour les frères et soeurs dans la foi que tu as placés dans ma vie. Guide-moi vers les bons conseillers et donne-moi ta sagesse pour reconnaître les bons conseils et les mettre en pratique.


David Théry


Des enseignements pratiques pour expérimenter Dieu