Conduit par le Saint-Esprit

Jour 3 de 7 • La lecture du jour

Méditation quotidienne

L’humilité attire l’attention de Dieu


Quand on veut prendre une décision et qu’on veut l’aide de Dieu, il est important d’avoir la bonne attitude. Tout d’abord, souvenez-vous qu’une désobéissance volontaire dans un domaine de votre vie peut endurcir votre coeur à la voix du Saint-Esprit. 


C’est comme quelqu’un qui a les mains sur les oreilles et qui demande à un passant la route à suivre. Il n’entendra pas les directives !


Souvenez-vous aussi que Dieu sait tout de vous, même ce qui est dans votre coeur, dans vos pensées. 


Un coeur humble, c’est-à-dire dépendant de Dieu, attire le Saint-Esprit. Voici comment savoir si votre coeur est humble pour prendre de bonnes décisions : êtes-vous prêt à faire ce que Dieu vous dira, à n’importe quel prix ? Avez-vous un plan B si Dieu ne vous parle pas ?


Souvent ce qui nous empêche d’entendre Dieu nous parler (peu importe le moyen), c’est que nous avons une idée en tête et que peu importe ce que Dieu dira, nous ferons ce que nous avons déjà décidé. 


Dans ces conditions, Dieu reste souvent silencieux, car notre demande de direction est une forme de mépris envers lui.


Il m’est souvent arrivé, en tant que pasteur, d’entendre des gens me dire : « Mais pasteur, j’ai pourtant prié pour cette décision ! »


Ma réponse est toujours la même : « Et qu’est-ce que Dieu vous a dit ? »


Prier n’est pas une façon de demander à Dieu de bénir notre décision. La prière concernant une prise de décision doit être une remise en question de nos motivations et de nos désirs à la lumière de sa parole et de sa volonté pour nos vies.


Voici comment illustrer la bonne attitude : vous arrivez à un carrefour, plusieurs chemins sont devant vous. 


La bonne attitude, c’est dire : je m’arrête et j’attends que tu me parles clairement pour avancer. Je ne m’appuie pas sur ma sagesse personnelle ou sur ce que je vois, je compte sur toi, Seigneur !


Plus la décision et ses conséquences sont importantes, plus le temps d’arrêt, de réflexion et de prière est nécessaire et important.


Je vous invite à prier avec moi :


Père, je viens devant toi maintenant, je m’humilie, je reconnais que j’ai besoin de toi, de ton conseil. Je crois que tu es bon et que tu as des projets pour moi. Révèle-moi ta volonté afin que je puisse l’accomplir, au nom de Jésus, amen.


David Théry


Des enseignements pratiques pour expérimenter Dieu