Conduit par le Saint-Esprit

Méditation quotidienne

La véritable foi est remplie de bon sens


Quand on veut suivre Jésus, écouter le Saint-Esprit et marcher par la foi, il arrive que l’on oublie d’utiliser notre bon sens. Le Saint-Esprit communique avec notre esprit et notre intelligence doit s’y soumettre, mais nous ne devons pas arrêter de réfléchir pour autant ! Je dis cela, car certaines personnes, voulant à tout prix être spirituelles, font des choses vraiment bizarres avec des conséquences désastreuses. 


Si un ami pragmatique trouve que votre décision est stupide et qu’il a des arguments, prenez le temps de considérer ses arguments et posez-vous la question si vous n’avez pas oublié le bon sens dans votre recherche de la volonté de Dieu. 


Dieu agit souvent avec des choses naturelles. Par exemple, des contacts, des choses que nous avons déjà ou que nous avons apprises dans le passé. Si vous avez vu des gens autour de vous justifier un tas de mauvaises décisions par des « Dieu m’a dit », « J’avais la paix », ou autres « J’avais pourtant la foi… », il est possible que vous soyez devenu allergique à ces expressions (je vous parlerai de la paix demain).


Je peux vous affirmer cependant qu’il est possible de suivre Dieu par la foi et de réussir. Pour cela, il faut comprendre que la foi est une prise de risque calculée qui s’appuie sur notre capacité à reconnaître la voix de Dieu. Prendre une décision par la foi, ce n’est pas être optimiste, mais le fruit d’un processus de réflexion, de recherche de la volonté de Dieu et d’examen de ce que l’on croit avoir reçu du Saint-Esprit à la lumière de la Bible. Plus le risque est important, plus nous devons avoir confiance (et cette confiance ne se développe qu’avec l’expérience) que Dieu nous a parlé et plus nous devrions nous assurer de valider cette direction avec des confirmations de sources variées (conviction, rêves, paroles rhéma, conseils, validation de notre conjoint, paix intérieure, etc…).


Le juste vivra par la foi. La foi peut sembler une folie par moment, mais quand par la foi on fait ce que Dieu nous a dit, il agit. Nous ne sommes alors pas couverts de honte, car il devient manifeste que c’était bien lui qui nous avait parlé. 


Je vous conseille donc de prendre la posture d’un apprenti. Commencez dès à présent à chercher la volonté de Dieu pour des petites décisions, ainsi votre confiance dans votre capacité à reconnaître sa voix augmentera et sera suffisante lorsqu’il s’agira de prendre des décisions importantes. La foi n’est pas statique, Jésus la fait grandir quand nous marchons à sa suite, les yeux fixés sur lui, au son de sa voix.


Je vous invite à prier avec moi : 


Père, je te prie de renouveler mon intelligence, de m’accorder ta sagesse afin de me protéger des erreurs, et de pouvoir examiner ce que tu me dis et te suivre par la foi.


David Théry


Des enseignements pratiques pour expérimenter Dieu