Parallel
130
Au fond de la détresse
1Chant des pèlerinages.
Du fond de la détresse, je t’appelle au secours, Seigneur.
2Écoute mon appel,
sois attentif quand je te supplie.
3Si tu voulais épier nos fautes#130.3 épier nos fautes : autre traduction garder le souvenir de nos fautes.,
Seigneur, qui pourrait survivre ?
4Mais c’est toi qui disposes du pardon,
c’est pourquoi tu dois être respecté.
5De toute mon âme, je compte sur le Seigneur,
et j’attends ce qu’il va dire.
6Je compte sur le Seigneur
plus qu’un soldat de garde n’attend le matin ;
oui, plus qu’un soldat de garde n’attend le matin.
7Peuple d’Israël, compte sur le Seigneur, car il est bon,
il a mille moyens de te délivrer.
8C’est lui qui te délivrera de toutes tes fautes#130.8 Voir Matt 1.21 ; Tite 2.14..