Parallel
74
Prière pour la conservation de l'Eglise.
1Maskil d'Asaph. Ô Dieu, pourquoi nous as-tu rejetés pour jamais ? et pourquoi es-tu enflammé de colère contre le troupeau de ta pâture ? 2Souviens-toi de ton assemblée que tu as acquise d'ancienneté. Tu t'es approprié cette montagne de Sion, sur laquelle tu as habité, afin qu'elle fût la portion de ton héritage. 3Avance tes pas vers les masures de perpétuelle durée ; l'ennemi a tout renversé au lieu Saint. 4Tes adversaires ont rugi au milieu de tes Synagogues ; ils ont mis leurs enseignes pour enseignes. 5Là chacun se faisait voir élevant en haut les haches à travers le bois entrelacé. 6Et maintenant avec des coignées et des marteaux ils brisent ensemble ses entaillures. 7Ils ont mis en feu tes sanctuaires, et ont profané le Pavillon dédié à ton Nom, l'abattant par terre. 8Ils ont dit en leur coeur : saccageons-les tous ensemble ; ils ont brûlé toutes les Synagogues du Dieu Fort sur la terre. 9Nous ne voyons plus nos enseignes ; il n'y a plus de Prophètes ; et il n'y a aucun avec nous qui sache jusques à quand. 10Ô Dieu ! jusques à quand l'adversaire te couvrira-t-il d'opprobres ? L'ennemi méprisera-t-il ton Nom à jamais ? 11Pourquoi retires-tu ta main, même ta droite ? Consume-les en la tirant du milieu de ton sein. 12Or Dieu est mon Roi d'ancienneté, faisant des délivrances au milieu de la terre. 13Tu as fendu la mer par ta force ; tu as cassé les têtes des baleines sur les eaux. 14Tu as brisé les têtes du Léviathan, tu l'as donné en viande au peuple des habitants des déserts. 15Tu as ouvert la fontaine et le torrent, tu as desséché les grosses rivières. 16A toi est le jour, à toi aussi est la nuit ; tu as établi la lumière et le soleil. 17Tu as posé toutes les limites de la terre ; tu as formé l'Eté et l'Hiver. 18Souviens-toi de ceci, que l'ennemi a blasphémé l'Eternel, et qu'un peuple insensé a outragé ton Nom. 19N'abandonne point à la troupe de telles gens l'âme de ta tourterelle, n'oublie point à jamais la troupe de tes affligés. 20Regarde à ton alliance ; car les lieux ténébreux de la terre sont remplis de cabanes de violence. 21Ne permets pas que celui qui est foulé s'en retourne tout confus, et fais que l'affligé et le pauvre louent ton Nom. 22Ô Dieu ! lève-toi, défends ta cause, souviens-toi de l'opprobre qui t'est fait tous les jours par l'insensé. 23N'oublie point le cri de tes adversaires ; le bruit de ceux qui s'élèvent contre toi monte continuellement.