Parallel
52
Reproche à Doëg de sa perfidie. Complainte de David touchant la trahison de Doëg.
1Maskil de David, donné au maître chantre. 2Sur ce que Doëg Iduméen vint à Saül, et lui rapporta, disant : David est venu en la maison d'Ahimélec. 3Pourquoi te vantes-tu du mal, vaillant homme ? La gratuité du Dieu Fort dure tous les jours. 4Ta langue trame des méchancetés, elle est comme un rasoir affilé, qui trompe. 5Tu aimes plus le mal que le bien, et le mensonge plus que de dire la vérité ; Sélah. 6Tu aimes tous les discours pernicieux, et le langage trompeur. 7Aussi le Dieu Fort te détruira pour jamais ; il t'enlèvera et t'arrachera de ta tente, et il te déracinera de la terre des vivants ; Sélah. 8Et les justes le verront, et craindront, et ils se riront d'un tel homme, disant : 9Voilà cet homme qui ne tenait point Dieu pour sa force, mais qui s'assurait sur ses grandes richesses, et qui mettait sa force en sa malice. Mais moi, je serai dans la maison de Dieu comme un olivier qui verdit. Je m'assure en la gratuité de Dieu pour toujours et à perpétuité. Je te célébrerai à jamais de ce que tu auras fait ces choses ; et je mettrai mon espérance en ton Nom, parce qu'il est bon envers tes bien-aimés.