Parallel
35
Prière de David pour obtenir la protection de Dieu contre ses persécuteurs.
1Psaume de David. Eternel, plaide contre ceux qui plaident contre moi, fais la guerre à ceux qui me font la guerre. 2Prends le bouclier et l'écu, et lève-toi pour me secourir. 3Saisis la lance, et serre le passage au-devant de ceux qui me poursuivent ; dis à mon âme : je suis ta délivrance. 4Que ceux qui cherchent mon âme soient honteux et confus, et que ceux qui machinent mon mal, soient repoussés en arrière, et rougissent. 5Qu'ils soient comme de la balle exposée au vent, et que l'Ange de l'Eternel les chasse çà et là. 6Que leur chemin soit ténébreux et glissant ; que l'Ange de l'Eternel les poursuive. 7Car sans cause ils m'ont caché la fosse où étaient tendus leurs rets et sans cause ils ont creusé pour surprendre mon âme. 8Que la ruine dont il ne s'avise point, lui advienne ; et que son filet, qu'il a caché, le surprenne, et qu'il tombe en cette même ruine. 9Mais que mon âme s'égaye en l'Eternel, et se réjouisse en sa délivrance. 10Tous mes os diront : Eternel, qui est semblable à toi, qui délivres l'affligé de la main de celui qui est plus fort que lui, l'affligé, dis-je, et le pauvre, de la main de celui qui le pille ? 11Des témoins violents s'élèvent contre moi, on me redemande des choses dont je ne sais rien. 12Ils m'ont rendu le mal pour le bien, tâchant de m'ôter la vie. 13Mais moi, quand ils ont été malades, je me vêtais d'un sac, j'affligeais mon âme par le jeûne, ma prière retournait dans mon sein. 14J'ai agi comme si c'eût été mon intime ami, comme si c'eût été mon frère ; j'allais courbé en habit de deuil, comme celui qui mènerait deuil pour sa mère. 15Mais quand j'ai chancelé, ils se réjouissaient, et s'assemblaient ; des gens de néant se sont assemblés contre moi, sans que j'en susse rien ; ils ont ri à bouche ouverte, et n'ont point cessé ; 16Avec les hypocrites d'entre les railleurs qui suivent les bonnes tables, et ils ont grincé les dents contre moi. 17Seigneur, combien de temps le verras-tu ? retire mon âme de leurs tempêtes, mon unique d'entre les lionceaux. 18Je te célébrerai dans une grande assemblée, je te louerai parmi un grand peuple. 19Que ceux qui me sont ennemis sans sujet ne se réjouissent point de moi ; et que ceux qui me haïssent sans cause ne m'insultent point par leurs regards. 20Car ils ne parlent point de paix ; mais ils préméditent des choses pleines de fraude contre les pacifiques de la terre. 21Et ils ont ouvert leur bouche autant qu'ils ont pu contre moi, et ont dit : aha ! aha ! notre oeil l'a vu. 22Ô Eternel ! tu l'as vu : ne te tais point ; Seigneur, ne t'éloigne point de moi. 23Réveille-toi, réveille-toi, dis-je, ô mon Dieu et mon Seigneur ! pour me rendre justice, et pour soutenir ma cause. 24Juge-moi selon ta justice, Eternel mon Dieu ! et qu'ils ne se réjouissent point de moi. 25Qu'ils ne disent point en leur coeur : aha, notre âme ! et qu'ils ne disent point : nous l'avons englouti. 26Que ceux qui se réjouissent de mon mal soient honteux et rougissent tous ensemble ; et que ceux qui s'élèvent contre moi soient couverts de honte et de confusion. 27Mais que ceux qui sont affectionnés à ma justice se réjouissent avec chant de triomphe, et s'égayent, et qu'ils disent incessamment : magnifié soit l'Eternel qui s'affectionne à la paix de son serviteur. 28Alors ma langue s'entretiendra de ta justice et de ta louange tout le jour.