Apocalypse 9:1-21

Apocalypse 9:1-21 NFC

Alors le cinquième ange sonna de la trompette. Je vis une étoile qui était tombée des cieux sur la terre ; on lui remit la clé du puits de l'abîme. L'étoile ouvrit le puits et il en monta une fumée semblable à celle d'une grande fournaise. Le soleil et l'air furent obscurcis par cette fumée. Des sauterelles sortirent de la fumée et se répandirent sur la terre ; on leur donna un pouvoir semblable à celui des scorpions. On leur ordonna de ne dévaster ni l'herbe, ni les arbres, ni les autres plantes, mais de s'en prendre seulement aux personnes qui ne sont pas marquées au front de la marque de Dieu. Elles n'eurent pas la permission de les tuer, mais seulement de les tourmenter pendant cinq mois. La douleur qu'elles causent est semblable à celle d'une piqûre de scorpion. En ces jours-là, les gens chercheront la mort, mais ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, mais la mort les fuira. Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux équipés pour le combat ; sur leurs têtes, il y avait comme des couronnes d'or, et leurs visages étaient semblables à des visages humains. Elles avaient des cheveux pareils à la chevelure des femmes, et leurs dents étaient comme celles des lions. Leur poitrine semblait couverte d'une cuirasse de fer, et le bruit produit par leurs ailes rappelait le bruit de chars à plusieurs chevaux se précipitant au combat. Elles avaient des queues avec des pointes piquantes comme en ont les scorpions, et c'est dans leurs queues qu'elles avaient le pouvoir de faire du mal aux êtres humains pendant cinq mois. À leur tête, elles ont un roi, l'ange de l'abîme. Il s'appelle Abaddon en hébreu, et Apollyon en grec, « le destructeur ». Le premier malheur est passé ; après cela, deux autres malheurs doivent encore venir. Puis le sixième ange sonna de la trompette. J'entendis une voix venir des quatre angles de l'autel d'or qui se trouve devant Dieu. La voix dit au sixième ange qui tenait la trompette : « Libère les quatre anges qui sont enchaînés, près du grand fleuve, l'Euphrate. » On libéra les quatre anges ; c'est précisément pour cette heure, ce jour, ce mois et cette année qu'ils avaient été tenus prêts à faire mourir le tiers de l'humanité. On m'indiqua le nombre des cavaliers de leur troupe : ils étaient 200 millions. Et voici comment, dans ma vision, m'apparurent les chevaux et leurs cavaliers : ils avaient des cuirasses rouges comme le feu, bleues comme le saphir et jaunes comme le soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; de leur bouche sortaient du feu, de la fumée et du soufre. Le tiers de l'humanité fut tué par ces trois fléaux : le feu, la fumée et le soufre qui sortaient de la bouche des chevaux. Car le pouvoir des chevaux se trouve dans leur bouche, ainsi que dans leurs queues. En effet, leurs queues ressemblent à des serpents ; elles ont des têtes, dont elles se servent pour nuire aux êtres humains. Or le reste de l'humanité, tous ceux qui n'avaient pas été tués par ces fléaux, ne renoncèrent pas à leur conduite ; ils ne cessèrent pas de se prosterner devant les démons et les statues d'or, d'argent, de bronze, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher. Ils ne renoncèrent pas non plus à leurs meurtres, à leur magie, à leur débauche et à leurs vols.
NFC: Nouvelle Français courant
Share

Free Reading Plans and Devotionals related to Apocalypse 9:1-21

Encouraging and challenging you to seek intimacy with God every day.


YouVersion uses cookies to personalize your experience. By using our website, you accept our use of cookies as described in our Privacy Policy.