YouVersion Logo
Search Icon

Apocalypse 5:1-14

Apocalypse 5:1-14 NFC

Je vis un livre en forme de rouleau dans la main droite de celui qui siégeait sur le trône ; il était écrit des deux côtés et fermé par sept attaches. Et je vis un ange puissant qui proclamait d'une voix forte : « Qui est digne de briser les attaches et d'ouvrir le livre ? » Mais personne, ni dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne pouvait ouvrir le livre ni le lire. Je pleurai beaucoup, parce que personne ne fut trouvé digne d'ouvrir le livre ni de le lire. Alors l'un des anciens me dit : « Ne pleure pas. Regarde : le lion de la tribu de Juda, le descendant du roi David, a remporté la victoire ; il peut donc briser les sept attaches et ouvrir le livre. » Et je vis un agneau debout au milieu du trône, entouré par les quatre êtres vivants et les anciens. Il semblait avoir été mis à mort. Il avait sept cornes, ainsi que sept yeux qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. L'agneau s'avança et prit le livre de la main droite de celui qui siégeait sur le trône. Aussitôt, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre anciens s'agenouillèrent devant l'agneau. Chacun d'eux avait une harpe et des coupes d'or pleines d'encens, qui sont les prières de ceux qui appartiennent à Dieu. Ils chantaient un chant nouveau : « Tu es digne de prendre le livre et d'en briser les attaches. Car tu as été mis à mort et, en donnant ta vie, tu as racheté pour Dieu des gens de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de tout pays. Tu en as fait, pour servir notre Dieu, un royaume de prêtres, et ils régneront sur la terre. » Je regardai encore et j'entendis la voix d'une multitude d'anges : il y en avait des milliers, des dizaines de milliers. Ils se tenaient autour du trône, des êtres vivants et des anciens, et ils chantaient d'une voix forte : « L'agneau qui a été mis à mort est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse et la force, l'honneur, la gloire et la louange ! » Et j'entendis toutes les créatures dans les cieux, sur terre, sous terre et sur la mer – les créatures de l'univers entier – qui chantaient : « À celui qui siège sur le trône et à l'agneau soient la louange, l'honneur, la gloire et la puissance pour toujours ! » Les quatre êtres vivants répondaient : « Amen ! » Et les anciens s'agenouillèrent et adorèrent.

YouVersion uses cookies to personalize your experience. By using our website, you accept our use of cookies as described in our Privacy Policy

;