L'épreuve, Une Bénédiction Cachée

Méditation quotidienne

5. Les épreuves révèlent ce qu’il y a dans ton cœur


Les épreuves mettent en lumière ce qui est caché au fond de nous. Sous la pression du feu, les dispositions de notre cœur sont révélées.


Il est facile d’adorer et de croire quand tout va bien.


Mais comment réagissons-nous quand les difficultés s’accumulent et que Dieu semble absent ?


Quand le tube de dentifrice est pressé, le contenu sort automatiquement. Que sort-il de mon cœur lorsque je suis pressé par l’épreuve de la difficulté et de la déception ?


Lorsque c’est dur, lorsque cela coûte de rester intègre, lorsque la pression augmente, vais-je rester fidèle ?


Vais-je garder une bonne attitude ? Une attitude de foi et de confiance, que cela aussi, Dieu le fera concourir à mon bien.


Vais-je courir vers Dieu ou bien loin de lui ?


Lorsque je fais face à la tentation, que personne ne me voit, vais-je garder mes engagements envers le Seigneur ?


1 Corinthiens 3 :13 « L’œuvre de chacun sera manifestée ; car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’œuvre de chacun. » 


Je connais un homme qui, au milieu de la tempête, n’a rien lâché.


Job était un homme droit, craignant Dieu et Dieu l’avait immensément béni. Tout allait bien pour lui. Puis, Satan l’a réclamé…


Sais-tu que tes problèmes ne signifient aucunement que Dieu te punit ou bien qu’Il t’abandonne ? Satan vient aussi nous réclamer pour nous faire passer au creuset et tester notre foi.


En un jour, Job a tout perdu, ses dix enfants, ses biens, sa position. Puis il a perdu sa santé, tous ses amis et finalement même sa propre femme l’a méprisé. Comble du comble, pendant 38 chapitres, Dieu même reste silencieux.


Esaïe 48 :10 « Je t’ai mis au creuset, mains non pour retirer de l’argent. Je t’ai éprouvé dans la fournaise de l’adversité. »


La foi de Job a été éprouvée par l’adversité. 


Tout comme pour Job, notre engagement et notre foi seront éprouvés. 


Dieu n’envoie pas l’épreuve, mais il peut la permettre toutefois et là, dans le silence, il observe avec une bienveillante attention nos réactions.  Si tu persévères à l’honorer de tout ton cœur, il prendra même ce mal qui t’arrive pour le transformer en tremplin de bénédiction.


Il ne répondra peut-être pas comme tu l’aurais imaginé, mais toi, sois inébranlable dans ta foi et déclare comme les trois jeunes Hébreux : 


« Notre Dieu, celui que nous servons, est capable de nous délivrer (...). Et même s’il ne le fait pas (…) nous n’adorerons pas la statue d’or (...). » (Daniel 3 :17-18)


« Même s’il ne le fait pas », le degré ultime de l’adoration, continuer à tenir dans la foi et l’obéissance même lorsque les réponses ne sont pas celles que nous attendions. Reconnaître la Seigneurie de Dieu sur nos vies.


Job, malgré son désespoir, fit une déclaration fracassante de puissance : « Même s’il me tuait, je continuerais à espérer en Lui. » (Job 13 :15)


Lorsque Dieu a mis fin à ce temps d’épreuve, le cœur de Job était purifié par une nouvelle révélation de la gloire de Dieu.


« Mon oreille avait entendu parler de toi, mais maintenant, mon œil te voit. »


Lorsque les difficultés te pressent comme un tube de dentifrice, fais jaillir de ton cœur la louange, la foi et continue de marcher humblement avec ton Dieu.


Anne Majdling