L'épreuve, Une Bénédiction Cachée

Méditation quotidienne

4. Dans l’épreuve, ton caractère est transformé à l’image de Christ


« L’adversité est le creuset où s’épurent les grands caractères alors que les petits s’y évaporent. »


Après le salut, le grand projet de Dieu pour toi et moi, c’est la transformation de notre caractère pour le rendre semblable à celui de Jésus-Christ.


Certaines transformations ne peuvent se faire que par le biais de la souffrance. C’est là alors que nous sommes rendus vulnérables, que nous sommes aussi le plus enseignables. Notre orgueil est remplacé par une humble dépendance à Dieu, nos cœurs sont rendus plus dociles, plus réceptifs.


La seule chose que nous emporterons dans l’au-delà, c’est notre caractère et les fruits que nous portons.


Pour porter du fruit, l’arbre doit être émondé, taillé. Par la technique de la taille, le jardinier supprime les branches mortes qui auraient permis la diffusion de certaines maladies.


C’est ainsi également par le processus des adversités, que Dieu taille notre caractère, enlève les scories, les défauts, élimine les branches mortes, nos faiblesses charnelles.


Pour nous emmener vers notre destinée, Dieu purifie notre caractère.


Joseph avait une grande destinée, mais il n’était pas prêt. Plein de suffisance à dix-sept ans, il lui a fallu traverser treize années de souffrance, d’épreuves injustes, de tentations, pour être préparé à sa mission.


Ainsi, si c’est difficile en ce moment, si tout ne se passe pas comme tu l’aurais souhaité, si tu connais des revers, ne perds pas courage, cela aussi fait partie de la bénédiction cachée de Dieu. Il va l’utiliser pour te former et te purifier. 


C’est important de gagner nos batailles à l’intérieur avant d’être validé en public.


Rends grâce à Dieu. Si tu persévères dans la foi et l’obéissance, malgré tes déceptions, alors Dieu transformera le mal que tu subis en victoire. 


J’aime beaucoup les perles. Je les apprécie encore plus depuis que j’ai appris que la perle de grand prix est le résultat d’une adversité que la coquille d’huître a dû affronter. En effet, lorsqu’un grain de sable pénètre dans une coquille d’huître, il y produit une irritation et celle-ci va chercher tout d’abord à s’en débarrasser. Comme toi et moi, souvent, qui essayons d’éviter et de nous débarrasser de ce qui nous cause des peines. Si toutefois elle n’y arrive pas, elle décide alors de transformer ce corps étranger qui la fait souffrir en quelque chose de meilleur.  Elle couvre patiemment de nacre ce grain, cette difficulté. Ce qui était une adversité devient sa plus belle œuvre, une perle de grand prix ! 


Il en est de même dans nos vies. Nos irritations petites ou grandes, nos contrariétés, peuvent devenir nos plus belles perles.


Lorsque je réponds par l’amour à la malveillance, lorsque je choisis de garder la foi malgré le long silence de Dieu, lorsque j’affronte cette déception de la part de ceux que j’aime en leur pardonnant, le grain de sable est en train de se transformer en perle. Mon caractère est purifié.


Garde courage, avec Dieu rien ne se perd. Ces afflictions deviendront tes plus grandes forces.


2 Corinthiens 4 :16-18 « C'est pourquoi nous ne perdons pas courage (…) car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire (...). » 


Quand la vie t’apporte son lot d’épreuves, fabrique une perle.


Anne Majdling