La course après la carotte

Méditation quotidienne

A la poursuite de la gloire



Le mot grec pour désigner la renommée - phēmē, prononcé fā'-mā - n'est utilisé que deux fois dans le Nouveau Testament. Il est souvent défini comme l’élocution, un récit ou des nouvelles. Voici comment phēmē est utilisé dans Luc 4:14 LSG:



Et Jésus revêtu de la puissance de l'Esprit retourna en Galilée et Sa renommée se répandit dans tout le pays d'alentour.



D'où Jésus revenait-il? Et que s’était-il passé pour que Sa renommée se répande ainsi dans la région? Replaçons l’histoire dans son contexte. Dans Luc 1, nous entendons parler de la naissance à venir de Jésus, puis dans Luc 2, Il devient un jeune garçon. Dans Luc 3, Il se fait baptiser. Et enfin, dans les premiers versets de Luc 4, Jésus jeûne et est tenté dans le désert par Satan. Ensuite seulement, nous arrivons à Luc 4:14: 



Jésus revêtu de la puissance du Saint-Esprit, retourna en Galilée. Sa renommée se répandit dans tout le pays d'alentour. 



Dans la lecture d'aujourd'hui, vous découvrirez l'histoire de la tentation de Jésus dans le désert. Alors que Jésus jeûnait pendant 40 jours, Satan lui-même a tenté Jésus au milieu de ce jeûne, en lui proposant une alimentation inappropriée (Luc 4: 3-4), en lui promettant une certaine gloire, (Luc 4: 5-8) s’il accepte de le louer, ce qui provoquerait Dieu (Luc 4 : 9-12). A chaque fois, Jésus a rejeté ces tentations et a répondu par la Parole de Dieu.



La renommée décrite dans Luc 4:14 n'est pas toujours celle que nous recherchons, n'est-ce pas? Nous avons tendance à poursuivre celle que Satan a proposé à Jésus dans le désert: L’abondance sans la satisfaction (Luc 4: 3-4), la splendeur sans le sacrifice (Luc 4: 5-8) et le salut sans la reddition (Luc 4: 9-12). 



Pensez à la reconnaissance au travail, aux "likes" dans les médias sociaux et aux éloges des autres. Cela vous fait du bien pendant un certain temps, puis vous avez immédiatement envie de plus. Si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nous avons probablement tous connu des moments où nous voulions être reconnus ou appréciés pour quelque chose. De la même manière que Satan a proposé à Jésus la richesse, l'influence et le pouvoir. Jésus a été tenté comme nous, mais lui n’a pas mordu à l’hameçon. 



Par ailleurs, nous pouvons lire la dernière tentation que Satan lui propose où celui-ci lui demande de sauter d'un bâtiment pour que Dieu Le rattrape. Vous est-il déjà arrivé de faire une prière obligeant Dieu à agir à votre manière, en fonction de votre timing ? Ce n'est pas le genre de chose qui honore Dieu - c'est pourquoi Jésus a répondu en disant que nous ne devrions pas tenter Dieu de cette façon. 



Il existe une langue reconstituée appelée PIE - l’indo-européen commun - l'ancêtre oral du grec. La racine du mot, qui est devenu phēmē, est “-bha” en PIE, ce qui signifie "briller" et "parler". Revenons donc à nos fondations. En effet, notre rôle ne consiste pas à être la source de la lumière - Jésus l’est - mais nous sommes appelés à faire briller Sa lumière. Nous ne sommes pas non plus la Parole - l'Évangile de Jean dit que c'est Jésus seulement - mais nous sommes appelés à proclamer Sa Parole au monde entier.



Courir après la renommée, c'est rechercher quelque chose qui appartient à Dieu au lieu de suivre Dieu lui-même. La tentation de la gloire est présente de la Genèse à Apocalypse. Ne tombez pas dans le piège. La prochaine fois que vous serez confronté à la tentation de la renommée, suivez l’exemple de Jésus. Faites briller la lumière de Dieu en proclamant Ses paroles. Et quand vous le ferez, Luc 4:14 se réalisera: Sa renommée se répandra partout.



Priez: Seigneur, comment est-ce que le fait de chercher la gloire m'empêche t-il de faire briller ta lumière? Je désire te suivre de tout mon être. Amen.