Ésaïe 41
PDV2017
41
Le Seigneur met en route un nouveau conquérant
1Le Seigneur dit :
« Vous, les peuples éloignés,
gardez le silence pour m’écouter.
Reprenez courage,
vous, toutes les populations.
Avancez et parlez !
Oui, allons ensemble au tribunal.
2À l’est, quelqu’un se met en route#41.2 Il s’agit sans doute du roi perse Cyrus, qui a conquis le Proche-Orient à partir de 540 avant J.-C. en détruisant le pouvoir des Babyloniens..
Il remporte la victoire
partout où il passe.
Qui l’a mis en route ?
Qui lui livre les peuples ?
Qui met les rois sous son pouvoir ?
Son épée les change en poussière,
son arc les chasse
comme le vent emporte la paille.
3Cet homme les poursuit,
il avance rapidement, en toute sécurité,
sans mettre les pieds à terre.
4Qui a fait tout cela ?
C’est celui qui crée les événements
depuis le commencement.
C’est moi, le Seigneur.
Je suis le premier,
et jusqu’à la fin, je reste le Seigneur.
5Les peuples éloignés ont vu
ce qui s’est passé
et ils ont eu peur.
Les gens du bout du monde
se sont approchés en tremblant.
6Chacun aide son camarade,
l’un dit à l’autre : “Courage !”
7Le sculpteur encourage celui
qui travaille l’or et l’argent.
L’artisan qui aplatit le métal au marteau
encourage le forgeron.
Il dit de son travail : “Ça va bien.”
Puis on termine la statue d’un faux dieu
en la fixant avec des clous. »
Dieu vient au secours d’Israël, son peuple
8« Mais toi, Israël, tu es mon serviteur,
Jacob, tu es le peuple que j’ai choisi,
tu es né de mon ami Abraham.
9Je suis allé te chercher jusqu’au bout du monde,
je t’ai appelé depuis les régions les plus éloignées.
Je t’ai dit : “Mon serviteur, c’est toi,
je t’ai choisi, je ne t’ai pas repoussé.”
10N’aie pas peur, je suis avec toi.
Ne regarde pas autour de toi avec inquiétude.
Oui, ton Dieu, c’est moi.
Je te rends fort, je viens à ton secours
et je te protège
avec ma main puissante et victorieuse.
11Tous ceux qui sont en colère contre toi
seront couverts de honte et d’insultes.
Ceux qui se disputent avec toi
seront détruits et mourront.
12Ceux qui luttent contre toi,
tu les chercheras et tu ne les trouveras plus.
Ces gens qui te font la guerre
seront détruits et ils disparaîtront.
13Moi, le Seigneur, je suis ton Dieu.
Je te tiens par la main.
Je te dis : “N’aie pas peur,
je viens à ton secours.”
14« N’aie pas peur, peuple de Jacob,
petit ver de terre,
toi, faible reste d’Israël.
Le Seigneur déclare :
Je viens à ton secours.
Celui qui te libère,
c’est moi, le Dieu saint d’Israël.
15Je vais faire de toi un outil tout neuf,
une herse#41.15 Une herse est un outil avec des pointes et des lames de fer qui sert à écraser les mottes de terre après le labour. aux dents pointues.
Tu écraseras les montagnes,
tu les changeras en poussière,
et les collines, tu en feras de la paille.
16Tu les jetteras en l’air,
et le vent les emportera
comme il emporte la paille.
La tempête les chassera de tous côtés.
Mais toi, tu crieras de joie
à cause du Seigneur,
tu seras fier du Dieu saint d’Israël. »
Le désert va fleurir
17Les malheureux et les pauvres
cherchent de l’eau,
et ils n’en trouvent pas.
La soif sèche leur langue.
Eh bien, moi, le Seigneur,
je vais leur répondre,
moi, le Dieu d’Israël,
je ne les abandonnerai pas.
18Je ferai couler des fleuves
sur les hauteurs sans arbres,
et des sources au fond des vallées.
Je changerai le désert en lac,
et la terre sèche en oasis.
19Dans le désert,
je planterai toutes sortes d’arbres,
des grands et des petits.
Dans les régions sans eau,
je mettrai ensemble différentes espèces d’arbres.
20Alors tout le monde verra ceci :
c’est le Seigneur qui a réalisé ces choses,
c’est le Dieu saint d’Israël qui les a créées.
Tout le monde le saura.
Tous feront attention et le comprendront.
Les faux dieux ne valent rien
21Le Seigneur, le roi du peuple de Jacob, dit :
« Vous, les dieux des autres peuples,
venez présenter votre cas,
donnez vos preuves.
22Approchez et annoncez-nous
ce qui va se passer !
Qu’est-ce qui est déjà arrivé ?
Montrez-le, et nous y réfléchirons.
Ou bien annoncez-nous l’avenir,
et nous saurons ce qui arrivera.
23Oui, annoncez-nous ce qui se passera.
Alors nous reconnaîtrons que vous êtes des dieux.
Faites du bien ou du mal,
mais faites quelque chose.
Ainsi, nous verrons
et nous vous respecterons !
24Mais vous n’êtes rien du tout,
ce que vous faites est en dessous de tout !
Celui qui vous choisit comme dieux
nous dégoûte comme vous nous dégoûtez.
25« J’ai mis en route un homme depuis le nord,
et il arrive.
Là où le soleil se lève,
je l’appelle par son nom#41.25 Il s’agit sans doute de Cyrus, qui a conquis le Proche-Orient en commençant par le nord. Son pays était la Perse, à l’est de Juda..
Il écrase les dirigeants comme on écrase la boue,
comme le potier écrase l’argile avec ses pieds.
26Qui donc a annoncé cela dès le début
pour nous le faire connaître ?
Qui nous a avertis autrefois
pour que nous disions : « C’est la vérité » ?
Personne n’a rien annoncé,
personne n’a ouvert la bouche,
personne n’a même entendu une parole de vous !
27C’est moi, le Seigneur,
qui l’ai annoncé le premier à Jérusalem.
En effet, j’ai envoyé à Sion un messager
pour apporter une bonne nouvelle.
28« J’ai bien regardé : je n’ai vu personne.
Parmi les dieux des autres peuples,
aucun ne donne un avis !
Il n’y a personne à consulter,
personne qui peut me répondre !
29Ils ne sont rien, ils ne font rien.
Leurs statues sont du vent, du vide ! »

© 2000 Société biblique française - Bibli'O

En savoir plus sur Parole de Vie 2017