Scandale !

Méditation quotidienne

Jour 1.

Il y aura toujours des scandales


Jésus dit à ses disciples: Il est impossible qu’il n’arrive pas des scandales; mais malheur à celui par qui ils arrivent! Il vaudrait mieux pour lui qu’on mette à son cou une pierre de moulin et qu’on le jette dans la mer, que s’il scandalisait un de ces petits. Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le; et, s’il se repent, pardonne-lui. Et s’il a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant: Je me repens, tu lui pardonneras. Luc 17:1-4

Un scandale est le retentissement public d’un péché. 


Le péché d’un leader, lorsqu’il se manifeste produit l’indignation de ceux qui l’apprennent.


Pourquoi Dieu permet-il les scandales ?


Cette question est biaisée. En effet Dieu ne tente personne à pécher (Jacques 1:13-14).


C’est le cœur de l'homme qui est mauvais et qui le conduit à pécher. 


Dieu ne souhaite pas le scandale, mais il a donné un libre arbitre à l’homme; ce qui lui donne la possibilité d’endurcir son cœur à la voix du Saint-Esprit.


Quel est le rôle de Dieu dans tout cela ? 


Dieu est miséricordieux. 


Il avertit par son Esprit, il convainc de péché, il reprend par sa Parole. 


Dieu cherche la repentance de son enfant lorsqu'il pèche. 


Le scandale se produit lorsque le pécheur a endurci son cœur au point de ne plus écouter Dieu, et que les conséquences de son péché ne peuvent plus être cachées.


Dieu sait tout et il pourrait révéler chaque péché dès qu'il est commis. 


Mais il est aussi patient et plein de grâce. 


Il donne plusieurs opportunités à ses enfants de se repentir.


C’est sa bonté qui nous pousse à la repentance (Rom 2:4).


Dieu connaît notre cœur. 


Il y a une différence entre un péché que nous essayons de régler, et un péché que nous refusons d'abandonner. 


Jésus dit qu'il est impossible qu'il n'arrive pas des scandales. 


En effet, malgré le merveilleux travail du Saint-Esprit dans le cœur de ses enfants, malgré sa bonté qui nous pousse à la repentance, chaque être humain est libre de choisir ou non, de se repentir et d'abandonner son péché.


Aussi triste que cela puisse être, il y aura toujours des hommes et femmes qui endurciront leur cœur.


En tant qu'enfant de Dieu, il est normal que nous nous tenions pour la vérité et la justice. Veillons cependant à ne pas confondre notre rôle avec celui du Saint-Esprit qui seul convainc de péché.


Si Dieu laisse libres ses enfants de se repentir ou non, alors nous n'avons pas le pouvoir de forcer quelqu'un à se repentir. Que faire donc ?


Lorsqu'on entend un scandale, on peut se sentir sali. On déplore la mauvaise réputation que cela donne à l'Évangile ou aux chrétiens. 


Dans l'histoire de l’Église, il y a eu des tas de scandales, mais Jésus est encore sur le trône. Il continue de sauver ceux qui se tournent vers lui. Votre rôle n'est donc pas de cacher la vérité pour protéger Dieu. Il n'est pas non plus de propager le scandale autour de vous, car ce n'est pas édifiant.


L'apôtre Paul nous donne un conseil plein de sagesse concernant notre attitude envers ceux qui causent des scandales (c’est-à-dire de ceux qui ne sont pas repentants) : 


Éloignez-vous d’eux.


Romains 16:17-20 (NEG1979) Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l’enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d’eux. Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples. Pour vous, votre obéissance est connue de tous; je me réjouis donc à votre sujet, et je désire que vous soyez sages en ce qui concerne le bien, et purs en ce qui concerne le mal. Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous!

Nous devons simplement nous éloigner de celui qui a été averti à plusieurs reprises et qui refuse de se repentir.


Cet éloignement est justifié par la puissance destructrice du scandale. 


C'est le sujet que nous aborderons demain.




David Théry


Des enseignements pratiques pour expérimenter Dieu