Méditations sur le Champ de Bataille de la Pensée

Méditation quotidienne

Des plans bien pensés 

Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres de chair et de sang, mais contre les Puissances, contre les Autorités, contre les Pouvoirs de ce monde des ténèbres, et contre les esprits du mal dans le monde céleste. - Ephésiens 6:12

“Comment as-tu pu faire une chose pareille ?” a crié Helen. “Comment as-tu pu faire ça ?” Tom fixa sa femme, impuissant. Il avait commis l'adultère, avait fait face à son péché et avait demandé à sa femme de lui pardonner. 

“Mais tu savais que c'était mal” lui a-t-elle dit. Tu savais que c'était une trahison ultime dans notre mariage.

“Je n'ai jamais prévu qu'une liaison se produise”, a déclaré Tom, les larmes aux yeux. 

Tom ne mentait pas. Il savait qu'il faisait parfois de mauvais choix, mais il n'avait pas envisagé les conséquences de ses actes. Après presque une heure de supplication, il dit quelque chose qui aida Helen à comprendre et à finalement lui pardonner.

“Je t’ai été infidèle de bien des façons avant de commettre l'adultère.” Il expliqua qu'ils étaient trop occupés pour passer du temps de qualité ensemble, il parla de son attitude critique, du fait qu’elle montrait peu ses émotions, qu'elle ne l'écoutait pas lorsqu'il parlait de ses problèmes au bureau. 

“Juste des petites choses” a-t-il dit. "Du moins au début, elles semblaient petites. 

C'est exactement comme ça que Satan travaille dans nos vies. Il commence par bombarder nos esprits de schémas d'irritation, d'insatisfaction, de pensées lancinantes, de doutes, de peurs et de raisonnements savamment conçus. Il avance lentement et prudemment (après tout, les plans bien conçus prennent du temps). Tom dit alors qu’il avait commencé à douter qu'Helen l'aime vraiment. Elle n'écoutait pas et ne répondait pas toujours à ses élans d’affection. Il avait beaucoup pensé à cela. Chaque fois qu'elle faisait quelque chose qu'il n'aimait pas, il en tenait compte. Il y pensait et ajoutait cela à sa liste de frustrations. 

Une de ses collègues l'avait écouté et lui avait offert sa sympathie. Elle lui avait même dit : Helen ne mérite pas un homme chaleureux et attentionné comme toi. (Satan avait également travaillé en elle.) Alors, à chaque fois que Tom avait fait un petit pas sur le droit chemin, il s’était également justifié en pensant : Si Helen ne m'écoute pas, il y a des gens qui le feront. Bien qu'il ait pensé le mot "gens", il parlait en réalité de la femme dans le box d'à côté, à son travail. 

Sa collègue l’avait écouté. Des semaines plus tard, il l'avait prise dans ses bras et alors qu’il étreignait, il aurait souhaité ressentir cette réponse attentionnée de la part de sa femme. C'était une étreinte inoffensive - ou du moins c'est ce qu'il lui semblait. Tom n'avait pas compris que Satan n'est jamais pressé. Il prend du temps pour élaborer ses plans. Il ne submerge pas immédiatement les gens de puissants désirs. Au contraire, l'ennemi de notre esprit commence avec de petites choses - de petites insatisfactions, de petits désirs - et tout se développe à partir de là.

L'histoire de Tom ressemble beaucoup à celle d'une comptable de quarante-deux ans qui a été inculpée pour avoir volé près de trois millions de dollars à son organisation. Elle a déclaré : La première fois, je n'ai pris que douze dollars. J'avais besoin de cette somme pour payer le montant minimum sur ma carte de crédit. J'avais l'intention de le rembourser. Personne ne l'a attrapée, et deux mois plus tard, elle a "emprunté" à nouveau.

Au moment où ils l'ont prise sur le fait, l'entreprise était au bord de la faillite. Je n'ai jamais voulu faire de mal à personne ou faire quelque chose de mal, a-t-elle déclaré. Elle n'avait jamais eu l'intention de voler une énorme somme d’argent, juste emprunter de petites sommes. Le procureur a déclaré qu'elle volait la société depuis près de vingt ans.

C'est comme ça que Satan travaille - lentement, délicatement et par petites touches. Il nous approche rarement par des attaques directes ou frontales. Tout ce dont Satan a besoin, c'est d'une ouverture - une occasion d'injecter des pensées de péché et égocentriques dans nos têtes. Si nous ne les chassons pas, elles restent à l'intérieur. Et il peut poursuivre son plan diabolique et destructeur. Nous ne devons pas laisser ces mauvaises pensées s'installer dans notre tête. 

L'apôtre Paul a écrit : “Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas simplement humaines ; elles tiennent leur puissance de Dieu qui les rend capables de renverser des forteresses. Oui, nous renversons les faux raisonnements ainsi que tout ce qui se dresse prétentieusement contre la connaissance de Dieu, et nous faisons prisonnière toute pensée pour l’amener à obéir au Christ.” (2 Corinthiens 10:4-5).

Seigneur Jésus, en ton nom, je crie pour la victoire. Permets-moi d'amener toute pensée à l'obéissance. Aide-moi à ne pas laisser les paroles de Satan rester dans mon esprit et me voler ma victoire. Amen.