Hébreux 7
S21

Hébreux 7

7
Supériorité de Melchisédek sur les Lévites
1Ce Melchisédek était roi de Salem et prêtre du Dieu très-haut. Il est allé à la rencontre d'Abraham alors que celui-ci revenait de la défaite infligée aux rois; il l’a béni 2et Abraham lui a donné la dîme de tout#7.2Abraham… tout: citation de Genèse 14.20.. D'après la signification de son nom, Melchisédek est d'abord roi de justice; ensuite il est roi de Salem, c'est-à-dire roi de paix. 3On ne lui connaît ni père ni mère, ni généalogie, ni commencement de jours ni fin de vie, mais, rendu semblable au Fils de Dieu, il reste prêtre pour toujours.
4Remarquez quelle est la grandeur de ce personnage, puisque le patriarche Abraham lui a donné [même] le dixième de son butin. 5D’après la loi, ceux des descendants de Lévi qui remplissent la fonction de prêtre ont l'ordre de prélever la dîme sur le peuple, c'est-à-dire sur leurs frères, qui sont pourtant issus d'Abraham. 6Mais Melchisédek, bien que ne figurant pas dans leur généalogie, a prélevé la dîme sur Abraham, et il a béni celui qui avait les promesses. 7Or, indiscutablement, c'est l’inférieur qui est béni par le supérieur. 8De plus, dans le cas des descendants de Lévi, ceux qui perçoivent la dîme sont des hommes mortels, tandis que dans le cas de Melchisédek, c'est quelqu’un dont on atteste qu'il est vivant. 9En outre Lévi, qui perçoit la dîme, l'a pour ainsi dire aussi payée par l’intermédiaire d’Abraham. 10Il était en effet encore dans les reins de son ancêtre lorsque Melchisédek est allé à la rencontre d'Abraham.
11Si donc la perfection avait été possible à travers le ministère des prêtres lévitiques – car c'est bien sur lui que repose la loi donnée au peuple – était-il encore nécessaire que surgisse un autre prêtre, établi à la manière de Melchisédek, et qu’il soit présenté comme n’étant pas établi à la manière d'Aaron? 12Puisque le ministère de prêtre a été changé, il y a nécessairement aussi un changement de loi. 13En effet, celui que visent les passages cités appartient à une autre tribu, dont aucun membre n'a fait le service de l'autel. 14De fait, il est parfaitement clair que notre Seigneur est issu de Juda, tribu dont Moïse n'a absolument pas parlé concernant la fonction de prêtre. 15C’est plus évident encore quand cet autre prêtre qui surgit est semblable à Melchisédek, 16établi non d'après un principe de filiation prescrit par la loi, mais d’après la puissance d'une vie impérissable. 17De fait, ce témoignage lui est rendu: Tu es prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek.#7.17Tu es… Melchisédek: reprise de la citation du Psaume 110.4 (voir 5.6). 18Il y a ainsi abolition de la règle précédente à cause de son impuissance et de son inutilité, 19puisque la loi n'a rien amené à la perfection. Mais par ailleurs, il y a l’introduction d’une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu.
20Cela ne s'est pas fait sans prestation de serment. 21En effet, si les Lévites sont devenus prêtres sans qu’un serment soit prêté, Jésus l’est devenu à travers le serment prêté par Dieu qui lui a dit: Le Seigneur l’a juré, et il ne se rétractera pas: ‘Tu es prêtre pour toujours [à la manière de Melchisédek].’ 22C'est pour cela que Jésus est le garant d'une bien meilleure alliance.
23De plus, il y a eu des prêtres lévitiques en assez grand nombre, parce que la mort les empêchait de rester en fonction; 24mais lui, parce qu'il demeure éternellement, possède la fonction de prêtre qui ne se transmet pas. 25Par conséquent, il peut aussi sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu à travers lui, puisqu’il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur.
26C’est bien un tel grand-prêtre qu’il nous fallait: saint, irréprochable, sans souillure, séparé des pécheurs et plus élevé que le ciel. 27Il n'a pas besoin comme les autres grands-prêtres d'offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, car il a accompli ce service une fois pour toutes en s'offrant lui-même en sacrifice. 28En effet, la loi établit comme grands-prêtres des hommes sujets à la faiblesse, tandis que la parole du serment prononcé après l’instauration de la loi#7.28Serment… loi: écrit par David vers 1000 av. J.-C., le Psaume 110 où apparaît ce serment (voir la citation au verset 21) est en effet postérieur de 300 à 500 ans à la révélation de la loi à Moïse. établit le Fils, qui est parfait pour l'éternité.
2007 Société Biblique de Genève. Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.En savoir plus sur Bible Segond 21