Première lettre aux Corinthiens 3
PDV2017

Première lettre aux Corinthiens 3

3
Les chrétiens appartiennent au Christ
1Pour moi, frères et sœurs chrétiens, je n’ai pas pu vous parler comme à des personnes qui ont l’Esprit Saint. Je vous ai parlé seulement comme à des personnes faibles, à des chrétiens qui sont encore des bébés dans la foi. 2Je vous ai donné du lait à boire, et non une nourriture solide, parce que vous ne pouviez pas la supporter. Même maintenant, vous ne pouvez toujours pas la supporter, 3parce que vous êtes encore faibles. En effet, parmi vous, il y a de la jalousie et des disputes. Alors, est-ce que vous n’êtes pas des gens faibles ? Est-ce que votre façon de vivre n’est pas encore bien humaine ? 4Quand l’un de vous dit : « Moi, j’appartiens à Paul », quand un autre dit : « Moi, j’appartiens à Apollos », est-ce que ces paroles ne sont pas encore bien humaines ?
5Apollos, c’est qui ? Et Paul, c’est qui ? Nous sommes seulement des serviteurs de Dieu. C’est par nous que vous êtes devenus croyants, et chacun de nous a travaillé selon les dons que Dieu lui a faits. 6Moi, j’ai planté, Apollos a arrosé, mais c’est Dieu qui a fait pousser. 7Celui qui plante n’est rien, celui qui arrose n’est rien. Mais celui qui fait pousser est tout, et c’est Dieu. 8Entre celui qui plante et celui qui arrose, il n’y a pas de différence. Mais Dieu donne à chacun sa récompense, selon son travail. 9Car nous travaillons ensemble au service de Dieu, et vous êtes le champ de Dieu.
Vous êtes aussi la maison de Dieu. 10Selon le don que Dieu m’a fait, j’ai placé les fondations comme un bon constructeur. Un autre construit dessus. Mais chacun doit faire attention à la façon de construire dessus. 11Les fondations sont déjà là : c’est Jésus-Christ. Personne ne peut en placer d’autres. 12On peut construire sur ces fondations avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin ou de la paille. 13Peu importe ! Le travail de chacun sera visible, et on le connaîtra le jour du jugement. Ce jour-là, il y aura un grand feu, et ce feu montrera la qualité du travail de chacun. 14Si quelqu’un a construit une maison qui résiste au feu, celui-là recevra une récompense. 15Au contraire, si son travail est brûlé, il perdra tout. Lui, il sera sauvé, mais comme quelqu’un qui traverse le feu pour s’échapper.
16Vous êtes le temple de Dieu, et l’Esprit de Dieu habite en vous. Vous ne savez donc pas cela ? 17Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, celui-là, Dieu le détruira. Oui, le temple de Dieu est saint, et ce temple, c’est vous.
18Personne ne doit se tromper sur soi-même. Si quelqu’un parmi vous se prend pour un sage, à la manière des gens de ce monde, qu’il devienne fou pour être vraiment sage ! 19En effet, la sagesse des gens de ce monde est une folie pour Dieu. C’est pourquoi les Livres Saints disent : « Dieu attrape les sages au piège de leurs mensonges. »#3.19 Voir Job 5.13. 20Ils disent aussi : « Le Seigneur connaît les pensées des sages, il sait qu’elles ne valent rien. »#3.20 Psaume 94.11 cité d’après l’ancienne traduction grecque. 21Alors, personne ne doit se vanter à cause d’un être humain, car tout vous appartient : 22Paul, Apollos ou Pierre, le monde, la vie, la mort, le présent, l’avenir. Tout vous appartient, 23mais vous, vous appartenez au Christ, et le Christ appartient à Dieu.

© 2000 Société biblique française - Bibli'O


En savoir plus sur Parole de Vie 2017