Genèse 9
NBS

Genèse 9

9
Dieu fait alliance avec Noé
1 # 9.1 Dieu bénit 1.22+. – multipliez-vous 8.17. Dieu bénit Noé et ses fils ; il leur dit : Soyez féconds, multipliez-vous et remplissez la terre. 2#9.2 Voir crainte. – ils vous ont été livrés : litt. ils ont été donnés (ou placés) dans votre main ; plusieurs expressions analogues sont traduites par livrer dans l’ensemble de l’A.T.Vous inspirerez de la crainte et de la terreur à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, à tout ce qui fourmille sur la terre et à tous les poissons de la mer : ils vous ont été livrés. 3#9.3 les végétaux : litt. l’herbe verte, cf. 1.29ns.Tout ce qui fourmille et qui vit vous servira de nourriture : comme les végétaux, je vous donne tout cela. 4#9.4 avec sa vie : cf. 1.20n ; Lv 3.17 ; 7.26s ; 17.10ss ; 19.26 ; Dt 12.23 ; Ac 15.20,29 ; 21.25 ; voir aussi Nb 23.24 ; Dt 32.42 ; Jr 46.10.Seulement, vous ne mangerez pas de chair avec sa vie, c’est-à-dire avec son sang. 5#9.5 Cf. 4.10s ; Ex 21.12,14,20,28ss (pour l’ animal) ; Nb 35.16-21,31-33. – je réclamerai à : litt. je rechercherai de la main de ; cf. 42.22 ; 43.9 ; Ez 33.6 ; Ps 9.13n ; 2Ch 24.22.De plus, je réclamerai votre sang, pour votre vie ; je le réclamerai à tout animal ; et je réclamerai à chaque être humain la vie de l’homme qui est son frère.
6 # 9.6 le sang de l’être humain : en hébreu les deux mots font assonance ( dam, 4.10n / ’adam, 1.26n) : cf. 42.22 ; Ex 21.23ss ; Lv 24.19s ; Dt 19.21 ; Mt 26.52 ; Ap 13.10. – à l’image... : litt. à l’image de Dieu il a fait l’homme (ou les humains ), cf. 1.26n. Celui qui répand le sang de l’être humain,
par l’être humain son sang sera répandu.
Car à l’image de Dieu
l’homme a été fait.
7 # 9.7 peuplez... : litt. grouillez (1.20ns) sur la terre ; cf. 8.17n. Et vous, soyez féconds et multipliez-vous,
peuplez la terre et multipliez-vous sur elle.
8Dieu dit encore à Noé et à ses fils avec lui : 9#9.9 alliance 6.18+ ; ici il s’agit moins d’une entente entre deux parties que d’un engagement unilatéral de la part de Dieu (cf. Es 54.9s où il en est question comme d’un serment). – descendance 3.15n ; 4.25.Quant à moi, j’établis mon alliance avec vous et avec votre descendance après vous, 10#9.10 les êtres vivants 1.20n. – les animaux sauvages : autre traduction les animaux de la terre (1.24n) ; les mots correspondants sont absents de LXX. Sur l’idée d’ alliance avec les animaux, cf. Ez 34.25 ; Os 2.20.avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, tant les oiseaux que le bétail et tous les animaux sauvages, avec tous ceux qui sont sortis de l’arche, avec tous les animaux sauvages. 11#9.11 Es 54.9s ; cf. 2P 3.6s. – tous les êtres : litt. toute chair ; on pourrait aussi comprendre aucun être ne sera plus retranché ; cf. 6.12n. – anéantir la terre 6.13n.J’établis mon alliance avec vous : tous les êtres ne seront plus retranchés par les eaux du déluge, et il n’y aura plus de déluge pour anéantir la terre. 12#9.12 signe : cf. 4.15n ; 17.11ss. – place : autre traduction donne ; cf. v. 13. – êtres vivants v. 10+. – pour toutes les générations, pour toujours : litt. pour les générations de toujours ; le terme correspondant à toujours est traduit par perpétuelle au v. 16 ; cf. 17.7n.Dieu dit : Voici le signe de l’alliance que je place entre moi et vous, ainsi que tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour toutes les générations, pour toujours : 13#9.13 arc : il s’agit évidemment ici de l’arc-en-ciel, qui annonce la fin de la pluie, mais le mot hébreu est aussi celui qui désigne l’arme dans d’autres contextes (21.16 ; 27.3 ; 48.22 etc.). Cf. Ez 1.28 ; Ap 4.3. – la nuée ou les nuages (v. 14) : cf. Ex 13.21+.je place mon arc dans la nuée, et il sera un signe d’alliance entre moi et la terre. 14Quand j’aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l’arc apparaîtra dans la nuée, 15#9.15 je me souviendrai de ou je penserai à ; cf. 8.1+. – tous les êtres vivants : litt., ici et au v. 16, tout être vivant (1.20n) de toute chair. – tous les êtres : litt. toute chair.et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, ainsi que tous les êtres vivants, et les eaux ne se transformeront plus en déluge pour anéantir tous les êtres. 16#9.16 perpétuelle v. 12n.L’arc sera dans la nuée, et je le regarderai pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants qui sont sur la terre. 17#9.17 tous ceux : litt. toute chair.Dieu dit à Noé : Tel est le signe de l’alliance que j’établis entre moi et tous ceux qui sont sur la terre.
Les trois fils de Noé
18 # 9.18 Sem, Cham et Japhet 5.32 ; 6.10 ; 7.13 ; voir chap. 10. – Cham fut le père de Canaan : cette précision vise sans doute à établir un lien entre l’histoire du manteau de Noé, où Cham va tristement s’illustrer (v. 20ss), et la malédiction de Canaan qui la suit (v. 25ss) ; cf. 10.6,15. Canaan est normalement, dans la Bible, une appellation géographique correspondant grosso modo à la Cisjordanie. Etymologiquement, le mot pourrait signifier le bas-pays, par opposition au plateau syrien (parfois le terme semble s’appliquer de façon plus restrictive aux plaines, cf. Nb 13.29 ; 14.25) ; autres possibilités pays de la pourpre ; pays des marchands (cf. Es 23.8n ; Ez 16.29n ; 17.4n ; Os 12.8n ; So 1.11n ; Za 14.21n ; Jb 40.30n ; Pr 31.24n). Le nom Cananéen(s) désigne le plus souvent, dans l’histoire biblique, les populations qui habitaient cette région avant Israël. Les fils de Noé qui sortirent de l’arche étaient Sem, Cham et Japhet. Cham fut le père de Canaan. 19#9.19 Cf. 10.18 ; 11.1n,8s. – qu’on se dispersa... : litt. que toute la terre se dispersa ; autre traduction que toute la terre fut peuplée.Ces trois-là sont les fils de Noé. C’est à partir d’eux qu’on se dispersa sur toute la terre.
20 # 9.20 Cf. 5.29. – devint : on pourrait aussi comprendre fut le premier à être, cf. 4.26n. – cultivateur : litt. homme de la terre (ou du sol ), cf. 2.5n ; 3.17,23 ; 4.2-4 ; 8.21 ; 12.3n. – vigne : cf. 1R 5.5 (autre mot hébreu). Noé devint cultivateur et il planta une vigne. 21#9.21 vin 14.18 ; 19.32-35 ; 27.25 ; 49.11s. – s’exposa nu : litt. se découvrit ou s’exposa ; cf. Ex 20.26 ; 2S 6.20 ; 10.4s ; Ha 2.15 ; Lm 4.21 ; voir aussi Lv 18.6nss ; Ez 16.36 ; 22.10. – tente : cf. 4.20.Il but du vin, s’enivra et s’exposa nu à l’intérieur de sa tente. 22#9.22 nudité : cf. 3.7n ; Lv 18.1ss ; 20.17ss ; voir aussi Ex 20.12 ; Dt 27.16 ; Pr 30.17.Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père et le raconta au dehors à ses deux frères. 23#9.23 le manteau ou un manteau : le mot correspondant, aussi traduit au pluriel par vêtements (35.2 etc. ; cf. 1S 24.5s), désigne généralement une pièce de tissu qui servait aussi de couverture (Ex 22.25s). – Les expressions à reculons et ils détournaient traduisent le même terme hébreu.Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent tous deux sur leurs épaules, marchèrent à reculons et recouvrirent la nudité de leur père ; comme ils détournaient le visage, ils ne virent pas la nudité de leur père. 24Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet. 25#9.25 Maudit 3.14n. – esclave : le même mot sera souvent traduit par serviteur (12.16 etc.) ; autre traduction qu’il soit pour ses frères comme le dernier des esclaves ; cf. 27.29,40. – Ce texte a souvent été pris dans un sens historique, comme une annonce de l’assujettissement des Cananéens, descendants de Canaan (10.15-19), par les Israélites, descendants de Sem (10.21-31) ; ce n’était pas nécessairement son intention première. Cf. Sagesse 12.11 (à propos des Cananéens) : « Mais en exerçant progressivement ta justice, tu offrais une occasion de repentir, sans ignorer pourtant que leur nature était viciée, leur perversité innée, et que leur mentalité ne changerait jamais ; car c’était une race maudite dès l’origine. »Il dit alors :
Maudit soit Canaan !
Qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères !
26 # 9.26 Béni... : cf. 14.20 ; 24.27. – Sem 5.32n. – son esclave v. 27n. Il dit encore :
Béni soit le Seigneur (YHWH), le Dieu de Sem,
et que Canaan soit son esclave !
27 # 9.27 mette Japhet au large : jeu d’assonances sur le nom de Japhet, voir 5.32n. Selon certains, on pourrait aussi comprendre dupe (ou séduise ) Japhet . – tentes de Sem v. 21. – son esclave : autre traduction possible leur esclave . – On ignore à quelle situation historique cette parole a pu se rapporter à l’origine. Pour les rabbins de l’époque romaine, elle est apparue entre autres comme une justification de la traduction de la Bible en grec, langue associée aux descendants de Japhet (10.1nss). Que Dieu mette Japhet au large !
Qu’il demeure dans les tentes de Sem,
et que Canaan soit son esclave !
28 # 9.28 5.3n. Après le déluge, Noé vécut trois cent cinquante ans. 29La totalité des jours de Noé fut de neuf cent cinquante ans ; puis il mourut.

Copyright © 2002, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.

En savoir plus sur Nouvelle Bible Segond