Sortir du mode parallèle
 
53
1Qui a cru à la nouvelle
que nous avons apprise ?
Qui a reconnu la puissance du Seigneur ?
2Devant le Seigneur, le serviteur a grandi comme une petite plante,
comme une racine qui sort d’une terre sèche.
Il n’avait ni la beauté ni le prestige
qui attirent les regards.
Son apparence n’avait rien pour nous plaire.
3Tout le monde le méprisait et l’évitait.
C’était un homme qui souffrait,
habitué à la douleur.
Il était comme quelqu’un
que personne ne veut regarder.
Nous le méprisions, nous le comptions pour rien.
4Pourtant, ce sont nos maladies qu’il supportait,
c’est de notre souffrance qu’il s’était chargé.
Et nous, nous pensions :
c’est Dieu qui le punit de cette façon,
c’est Dieu qui le frappe et l’abaisse.
5Mais il était blessé à cause de nos fautes,
il était écrasé à cause de nos péchés.
La punition qui nous donne la paix
est tombée sur lui.
Et c’est par ses blessures
que nous sommes guéris.
6Nous étions tous comme des moutons perdus,
chacun suivait son propre chemin.
Et le Seigneur a fait retomber sur lui
nos fautes à nous tous.
7On l’a fait souffrir,
mais lui, il a accepté cela,
il a gardé le silence.
Comme un agneau qu’on mène à l’abattoir,
comme un mouton qui ne crie pas quand on lui coupe sa laine,
il a gardé le silence.
8On l’a arrêté, jugé, puis supprimé.
Mais qui a fait attention à ce qui lui arrivait ?
Oui, on l’a enlevé du monde des vivants.
Il a été frappé à mort
à cause des fautes de son peuple.
9Il a été enterré avec les gens mauvais.
Sa tombe est avec les riches.
Pourtant, il n’avait rien fait de mal
et il n’avait jamais trompé personne.
10Mais le Seigneur donne raison
à son serviteur écrasé.
Et il a rétabli celui qui avait offert sa vie
à la place des autres.
Son serviteur aura des enfants
et il vivra encore longtemps.
Par lui, le Seigneur réalisera son projet.
11À cause des souffrances qu’il a supportées,
il verra la lumière,
il sera rempli de bonheur.
Mon serviteur, le vrai juste,
rendra justes un grand nombre de gens,
parce qu’il s’est chargé de leurs péchés.
12C’est pourquoi je le mets au rang des plus grands.
Il partagera les richesses des ennemis avec les puissants.
En effet, il a accepté librement de mourir
et d’être mis avec les bandits.
Oui, il a porté les péchés de beaucoup de gens
et il est intervenu pour les coupables.
53
1 # 53.1 ce qui nous était annoncé : autres traductions ce qui nous était raconté ; ce que nous racontions ; LXX ce qu’on a entendu de nous ; Jn 12.38 ; Rm 10.16. bras 40.10+ ; 52.10. – pour qui... : autre traduction à qui s’est-il révélé ? Cf. 40.5 ; 56.1. Qui a cru ce qui nous était annoncé ?
Le bras du Seigneur, pour qui s’est-il dévoilé ?
2 # 53.2 devant lui : probablement devant le S eigneur ; certains comprennent devant lui-même, au sens de livré à lui-même. rejeton : ce terme hébreu, différent de celui qui est traduit par le même mot français en 11.1n, signifie litt. nourrisson (Nb 11.12) ; terme apparenté en Jb 14.7 ; 15.30. – racine 11.1,10 ; 37.31. – ni apparence... 52.14.Il s’est élevé devant lui comme un rejeton,
comme une racine qui sort d’une terre assoiffée ;
il n’avait ni apparence, ni éclat
pour que nous le regardions,
et son aspect n’avait rien pour nous attirer.
3 # 53.3 Méprisé 49.7 ; Ps 22.7 ; Mc 9.12. – habitué à : litt. connu de, d’après le texte hébreu traditionnel ; connaissant, d’après un ms de Qumrân et des versions anciennes. – souffrance : le mot ainsi traduit (de même aux v. 4,10) est habituellement rendu par maladie (cf. 1.5 ; 38.9). – on se détourne : litt. on cache la face. Méprisé et abandonné des hommes,
homme de douleur
et habitué à la souffrance,
semblable à celui de qui on se détourne,
il était méprisé,
nous ne l’avons pas estimé.
4 # 53.4 ce sont nos souffrances (ou nos maladies, v. 3n) qu’il a portées... : cf. Ez 4.4 ; Mt 8.17 ; Hé 2.10. – pensions : le même verbe est traduit par estimer au v. 3. En fait, ce sont nos souffrances qu’il a portées,
c’est de nos douleurs qu’il s’était chargé ;
et nous, nous le pensions atteint d’un fléau,
frappé par Dieu et affligé.
5 # 53.5 transpercé : cf. Za 12.10 (autre verbe) ; certains, s’appuyant sur Tg, modifient la vocalisation du texte et lisent profané, traité en profane (comme en 43.28n) ; cf. Ez 9.7n ; voir aussi 2Co 5.21 ; Ga 3.13. – la correction (le même mot peut être traduit par instruction, leçon, cf. 26.16+ ; Pr 1.2n) ... : litt. la correction de notre paix (était) sur lui ; cf. Rm 4.25 ; 1Co 15.3 ; Ep 2.14,17. – par ses meurtrissures... 1P 2.24. Or il était transpercé à cause de nos transgressions,
écrasé à cause de nos fautes ;
la correction qui nous vaut la paix est tombée sur lui,
et c’est par ses meurtrissures que nous avons été guéris.
6 # 53.6 du petit bétail (moutons et chèvres) ou comme un troupeau ; cf. Nb 27.17 ; 1R 22.17 ; Jr 10.21 ; 50.6 ; Ez 34.5 ; Na 3.18 ; Za 13.7 ; Mt 9.36}} ; 1P 2.25. a fait venir... : autre traduction lui a fait subir la peine que nous méritions tous ; le même verbe revient au v. 12 avec le sens d’ intervenir ou d’ intercéder. Nous étions tous errants comme du petit bétail,
chacun suivait sa propre voie ;
et le Seigneur a fait venir sur lui notre faute à tous.
7 # 53.7 Ac 8.32s. Maltraité ou pressé, opprimé, cf. 3.5+ ; Ex 3.7n. – pas ouvert la bouche Ps 38.14-16 ; Mt 26.63 ; 27.12-13}} ; Jn 19.9. – semblable au mouton... Ex 12.3-6 ; Jr 11.19 ; Jn 1.29 ; 1P 1.19. Le mot hébreu traduit ici par mouton désigne plus exactement une tête de petit bétail, c.-à.-d. un mouton ou une chèvre. Maltraité, affligé,
il n’a pas ouvert la bouche ;
semblable au mouton qu’on mène à l’abattoir,
à une brebis muette devant ceux qui la tondent,
il n’a pas ouvert la bouche.
8 # 53.8 pris : cf. 52.5 ; Gn 5.24+ ; Mt 9.15. – dans sa génération... : autre traduction qui s’est soucié de sa génération (ou de son existence, de sa demeure ; cf. 38.12n) ? Car il a été exclu... exclu : le même verbe est traduit par tailler en 9.19 ; cf. Ps 88.6 ; Lm 3.54n ; 2Ch 26.21. – terre des vivants 38.11 ; Ps 27.13+. – de mon peuple : un ms de Qumrân porte de son peuple (cf. 40.7+). – qui l’avait atteint : c.-à-d. probablement qui avait atteint le peuple ; litt. pour lui . Certains, s’appuyant sur LXX, modifient le texte hébreu traditionnel pour lire il a été frappé à mort (cf. v. 12). Il a été pris par la violence et le jugement ;
dans sa génération, qui s’est soucié
de ce qu’il était exclu
de la terre des vivants,
à cause des transgressions de mon peuple,
du fléau qui l’avait atteint ?
9 # 53.9 On a mis : litt. il a mis ; un ms de Qumrân porte le pluriel, qui correspond plus naturellement à l’indéfini on . – son sépulcre : d’après un ms de Qumrân, on aurait ici le même mot qu’en Ez 43.7 ( hauts lieux ou tumulus servant de sépulture ; voir aussi Jb 27.15n). Le texte hébreu traditionnel porte parmi ( ?) ses morts (cf. Lm 3.6 ; Baruch 3.4 : « Ecoute la prière des morts d’Israël, des fils de ceux qui ont péché contre toi. ») – avec celui du riche : cf. Mt 27.57-60}}. – pas commis... Ps 44.18-22 ; 1P 2.22 ; 1Jn 3.5. – et qu’il n’y ait pas eu de tromperie... So 3.13 (autre terme pour mensonge, terme apparenté pour [langue] trompeuse ) ; Ap 14.5. On a mis sa tombe parmi celles des méchants,
son sépulcre avec celui du riche,
bien qu’il n’ait pas commis de violence
et qu’il n’y ait pas eu de tromperie dans sa bouche.
10 # 53.10 Le S eigneur ... : autres traductions quant au Seigneur , il a pris plaisir à l’écraser ; le Seigneur a pris plaisir en celui qu’il avait écrasé. par la souffrance : litt. il a fait souffrir ou il a rendu malade ; cf. v. 4. – si tu as fait... : autre traduction si tu as livré sa vie en sacrifice... ; certains modifient le texte hébreu traditionnel pour lire s’il s’est livré en sacrifice... ou si sa vie a été livrée... sacrifice de réparation : cf. Lv 5.6n,15s ; 6.10 ; 19.21 ; cf. Rm 3.25 ; 8.3 ; Hé 2.17 ; 1Jn 2.2. – la volonté (autre traduction le bon plaisir) du Seigneur se réalisera (litt. réussira, cf. 48.15 ; 54.17n) 44.26 ; 46.10 ; 48.14 ; Mt 6.10}} ; 26.42}} ; Jn 4.34. – par lui : litt. par (ou dans) sa main.Le Seigneur a voulu l’écraser par la souffrance ;
si tu as fait de lui un sacrifice de réparation,
il verra une descendance,
il prolongera ses jours,
et la volonté du Seigneur se réalisera par lui.
11 # 53.11 A cause de ses tourments ou de sa peine, de son oppression (59.4 ; Gn 41.51) ; autres traductions depuis, après, au prix de ses tourments... il verra : (cf. v. 10) les mss de Qumrân et LXX ont lu : il verra la lumière. il sera rassasié : l’expression peut évoquer la longévité, cf. Gn 25.8. – mon serviteur (42.1+) , le juste, apportera la justice : cf. Dn 12.3n ; Ac 3.13s ; 7.52 ; Rm 3.26 ; 5.18 ; 1P 3.18. A cause de ses tourments,
il verra,
il sera rassasié par sa connaissance ;
mon serviteur, le juste, apportera la justice à la multitude
et il se chargera de leurs fautes.
12 # 53.12 la multitude (litt. les nombreux ) : le terme hébreu signifie aussi grand ; on pourrait donc comprendre je lui donnerai sa part avec les grands ; réciproquement, l’expression les puissants peut désigner un grand nombre ; cf. 54.1ss ; 60.22 ; Gn 18.18 ; Nb 14.12 ; mêmes termes en Am 5.12 ( multitude / nombreux ) ; Pr 7.26 ( beaucoup / forts ) ; voir aussi Ps 2.8 ; 35.18 ; Jn 12.32. – butin Lc 11.21s. – il s’est livré lui-même : litt. il a dénudé (ou dépouillé ) son être (ou son âme, sa vie, cf. Gn 1.20n) (jusqu’)à la mort ; cf. Ph 2.7s. – il a été compté... Lc 22.37. il a porté le péché (ou il a pardonné le péché ) d’une multitude (ou de beaucoup ) : cf. Mt 20.28}} ; 26.28}} ; Jn 1.29 ; Rm 8.34 ; Hé 9.28. – il est intervenu ou il a intercédé ; même verbe v. 6n ; 59.16 Jr 15.11n ; Lc 23.34 ; Hé 7.25. C’est pourquoi je lui donnerai une part avec la multitude ;
il partagera le butin avec les puissants,
parce qu’il s’est livré lui-même à la mort
et qu’il a été compté parmi les transgresseurs
– alors qu’il a porté le péché d’une multitude
et qu’il est intervenu pour les transgresseurs.