Ésaïe 13
PDV2017
13
La fin de Babylone est proche
1Voici le message sur Babylone qu’Ésaïe, fils d’Amots, a reçu dans une vision.
2Le Seigneur dit :
« Sur une montagne nue, dressez un signal.
Poussez des cris pour avertir les combattants.
Agitez les mains pour qu’ils entrent
par les portes des notables.
3C’est moi qui ai donné des ordres
à ceux qui me sont consacrés.
J’ai appelé mes meilleurs soldats,
ceux qui se réjouissent de ma victoire,
pour répandre ma colère. »
4Écoutez ce bruit sur les montagnes :
c’est le bruit d’une foule immense.
Écoutez ce grondement des royaumes,
des peuples rassemblés.
C’est le Seigneur de l’univers,
qui inspecte ses troupes pour le combat.
5Le Seigneur
et ceux qui vont répandre sa colère
arrivent de très loin, de l’autre bout du ciel.
Ils vont détruire tout le pays.
6Poussez des cris de deuil !
Le jour du Seigneur est bientôt là.
Il arrive comme un malheur qui détruit tout,
envoyé par le Tout-Puissant.
7C’est pourquoi tout le monde baisse les bras,
les gens sont découragés.
8Ils sont effrayés,
ils ont toutes sortes de douleurs.
Ils se tordent de souffrance
comme une femme au moment d’accoucher.
Ils se regardent les uns les autres, très étonnés.
Leur visage est brûlant.
9Le voici, il arrive, le jour du Seigneur.
C’est un jour sans pitié,
un jour débordant d’une violente colère.
Il va transformer la terre en un désert de tristesse
et détruire les coupables.
10Les étoiles du ciel et les groupes d’étoiles
ne répandront plus leur lumière.
Dès son lever, le soleil sera sombre,
et la lune ne brillera plus.
11Le Seigneur dit :
« Je punirai le monde pour sa méchanceté,
et les gens mauvais pour leurs crimes.
Je ferai disparaître le mépris des orgueilleux,
j’abaisserai l’orgueil des dictateurs.
12Je rendrai les humains plus rares que l’or pur,
plus rares que l’or d’Ofir. »
13C’est pourquoi, le ciel tremblera,
et la terre sera secouée sur ses fondations.
Cela arrivera à cause de la colère du Seigneur de l’univers,
le jour où elle brûlera comme un feu.
14Alors, comme une gazelle qu’on poursuit,
comme des moutons que personne ne rassemble,
chaque étranger rejoindra son peuple,
chacun fuira vers son pays.
15Tous ceux qu’on trouvera seront percés de flèches,
tous ceux qui seront pris mourront par l’épée.
16Leurs bébés seront écrasés sous leurs yeux,
leurs maisons seront pillées,
on fera violence à leurs femmes.
17Le Seigneur dit :
« Je vais envoyer les Mèdes#13.17 Les Mèdes : peuple de l’ancien Orient. Ce peuple a participé à la prise de Ninive, capitale de l’Assyrie, en 612 avant J.-C., puis à celle de Babylone, en 539 avant J.-C. contre eux.
Ces gens-là ne s’intéressent pas à l’argent
et ils méprisent l’or.
18Leurs flèches renversent les jeunes gens,
ils sont sans pitié pour les bébés,
ils sont cruels avec les enfants. »
19Pour Babylone,
la plus belle ville du royaume,
le magnifique bijou des Babyloniens,
ce sera la même catastrophe
que pour Sodome et Gomorrhe#13.19 Sodome et Gomorrhe : voir Ésaïe 1.9 et la note.,
que Dieu a détruites.
20Personne n’y habitera plus jamais,
elle restera vide pour toujours.
Même les nomades n’y camperont plus,
même les bergers n’y conduiront plus leurs troupeaux.
21Mais les chats sauvages
s’installeront dans cette ville,
les hiboux rempliront ses maisons.
Les autruches y habiteront,
et les boucs y danseront.
22Les hyènes hurleront dans ses tours,
et les chacals dans ses riches palais.
Le moment de la fin de Babylone
est proche, il arrive.
Ses jours sont comptés.

© 2000 Société biblique française - Bibli'O

En savoir plus sur Parole de Vie 2017