Sortir du mode parallèle
 
58
Le jeûne que le Seigneur préconise
1 # 58.1 dis ou annonce... Mi 3.8. Crie à plein gosier,
ne te retiens pas !
Elève la voix comme une trompe,
dis à mon peuple sa transgression,
à la maison de Jacob ses péchés !
2 # 58.2 ils me cherchent 55.6+. – justice / équité (autre traduction droit ; c’est le même terme hébreu, au pluriel, qui est rendu par jugements ) 56.1+. – de son Dieu : autre traduction de ses dieux . – s’approcher de Dieu : litt. l’approche (ou la proximité ) de Dieu ; même expression en Ps 73.28 ; autre traduction se présenter devant Dieu (cf. Lv 1.2n) ; cf. Am 5.18-20. Jour après jour ils me cherchent,
ils désirent connaître mes voies,
comme une nation qui aurait agi selon la justice
et qui n’aurait pas abandonné l’équité de son Dieu ;
ils me demandent des jugements justes,
ils désirent s’approcher de Dieu.
3 # 58.3 Pourquoi jeûnons-nous ? cf. Za 7 ; Ml 3.14 ; Mt 6.16-18. – Tu ne le vois pas : cf. 59.1. – nous privons-nous : litt. humilier (ou affliger ) notre être (cf. Gn 1.20n) ; voir aussi v. 5 ; Lv 16.29nss ; 23.27 ; Nb 29.7. – à vos propres affaires : autre traduction à vos penchants ; même terme au v. 13n. – vous pressez ou vous maltraitez, vous opprimez ; cf. 3.5 ; 53.7 ; Ex 3.7n. Pourquoi jeûnons-nous ?
Tu ne le vois pas !
Pourquoi nous privons-nous ?
Tu ne le sais pas !
Le jour où vous jeûnez,
vous vaquez à vos propres affaires
et vous pressez tous vos ouvriers.
4 # 58.4 Quand vous jeûnez... : litt. vous jeûnez pour la querelle et la brouille, pour frapper méchamment du poing. Au lieu de méchamment, LXX a lu le pauvre ; cf. 1.15. Quand vous jeûnez, ce ne sont que querelles et brouilles,
méchants coups de poing ;
vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour,
pour être entendus d’en haut.
5 # 58.5 préconise : le verbe hébreu correspondant (aussi au v. 6) est souvent traduit par choisir . – se prive v. 3n. – sac / cendre Jr 6.26 ; Est 4.3 ; Dn 9.3 ; Mt 11.21. – agréé : le même mot est rendu par faveur en 49.8 ; 60.10 ; 61.2. Est-ce là le jeûne que je préconise,
un jour où l’homme se prive ?
S’agit-il de courber la tête comme un roseau,
de se coucher sur le sac et la cendre ?
Est-ce là ce que tu appelles un jeûne,
un jour agréé du Seigneur ?
6 # 58.6 Le jeûne que je préconise (v. 5n) : cf. 1.11 ; Am 5.21. – détacher... Dt 15.12-15 ; Jr 34.8ss. – chaînes de la méchanceté : LXX liens de l’injustice, comme en Ac 8.23. – ceux qu’on écrase : le verbe correspondant est rendu par ployer en 42.3. Le jeûne que je préconise, n’est-ce pas plutôt ceci :
détacher les chaînes de la méchanceté,
dénouer les liens du joug,
renvoyer libres ceux qu’on écrase,
et rompre tout joug ?
7 # 58.7 partager... Ez 18.5-9 ; Jb 31.16-20 ; Mt 25.34-40. – De couvrir... : litt. quand tu vois (un homme) nu, couvre-le . – ne pas t’esquiver Dt 22.1n. Ne s’agit-il pas de partager ton pain avec celui qui a faim
et de ramener à la maison les pauvres sans abri ?
De couvrir celui que tu vois nu,
et de ne pas t’esquiver devant celui qui est ta propre chair ?
8 # 58.8 tu te rétablirais : litt. ta chair nouvelle germera (cf. 42.9), image de la cicatrisation d’une plaie ; cf. Jr 8.21-22n ; 30.17 ; 33.6. – devant / arrière-garde 52.12n. – Voir gloire. Alors ta lumière poindrait comme l’aurore,
et tu te rétablirais bien vite ;
ta justice marcherait devant toi,
et la gloire du Seigneur serait ton arrière-garde.
9 # 58.9 appellerais / répondrait 65.24 ; Jr 33.3 ; Ps 91.15. – Je suis là ! 52.6 ; cf. 40.9+. – les gestes menaçants ou accusateurs, litt. l’envoi du doigt ; cf. Pr 6.13. – malfaisants ou favorisant l’injustice ; cf. 1.13n ; 31.2n ; 59.4. Alors tu appellerais,
et le Seigneur répondrait ;
tu appellerais au secours,
et il dirait : Je suis là !
Si tu éloignes du milieu de toi le joug,
les gestes menaçants
et les discours malfaisants,
10 # 58.10 ce que tu désires toi-même / l’affligé : litt. ton être / l’être de l’affligé ou ton gosier..., ton appétit... ; cf. Gn 1.20n. – ta lumière... Ps 37.6 ; Jb 11.17 ; Mt 5.14 ; Jn 8.12. si tu offres à l’affamé
ce que tu désires toi-même,
si tu rassasies l’affligé,
ta lumière se lèvera dans les ténèbres,
et ton obscurité sera comme le midi.
11 # 58.11 il te rassasiera : autre traduction il rassasiera ton âme (cf. Gn 1.20n). – redonnera de la vigueur : traduction incertaine ; d’autres formes du même verbe sont traduites par délivrer (Ps 6.5 ; 7.5 ; 18.20 etc.). – tout ton corps : litt. tes os. comme un point d’eau Jn 4.14. – ne déçoit pas : cf. Jb 6.15-20 ; Jc 3.11 ; 2P 2.17. Le Seigneur te conduira constamment,
il te rassasiera dans les lieux arides
et redonnera de la vigueur à tout ton corps.
Tu seras comme un jardin abreuvé,
comme un point d’eau dont l’eau ne déçoit pas.
12 # 58.12 Grâce à toi ou à partir de toi. on rebâtira 44.26-28 ; 61.4. – ruines 64.10. – pour rendre... : litt. pour habiter. Grâce à toi, on rebâtira sur les ruines d’autrefois,
tu relèveras les fondations des générations passées ;
on t’appellera « Celui qui répare les brèches »,
« Celui qui restaure les sentiers,
pour rendre le pays habitable ».
Le sabbat qui plaît au Seigneur
13 # 58.13 Si tu te gardes... : litt. si tu fais revenir du sabbat ton pied ; l’expression pourrait signifier simplement si, le jour du sabbat, tu te retiens . – sabbat 56.2+ ; cf. Ez 20.12-24. – jour sacré Ex 31.15 ; voir saint. – en ne vaquant pas... : cf. v. 3n. Si tu te gardes de piétiner le sabbat,
de t’occuper de tes propres affaires en mon jour sacré,
si tu appelles « délices » le sabbat,
« glorieux » le jour sacré du Seigneur,
si tu le glorifies
en ne suivant pas tes propres voies,
en ne vaquant pas à tes propres affaires
ni à tes discours,
14 # 58.14 du S eigneur tes délices Ps 37.4 ; Jb 22.26. – je te ferai circuler : litt. je te ferai chevaucher ou je t’emmènerai en char. – sur les hauteurs... Dt 32.12s ; cf. Am 4.13 ; Mi 1.3. – la bouche du Seigneur 1.20 ; 40.5.alors tu feras du Seigneur tes délices,
et je te ferai circuler sur les hauteurs du pays,
je te nourrirai du patrimoine de Jacob, ton père
– c’est la bouche du Seigneur qui parle.
58
1Cry aloud, spare not, lift up thy voice like a trumpet, and shew my people their transgression, and the house of Jacob their sins.#aloud: Heb. with the throat
2Yet they seek me daily, and delight to know my ways, as a nation that did righteousness, and forsook not the ordinance of their God: they ask of me the ordinances of justice; they take delight in approaching to God.
3Wherefore have we fasted, say they, and thou seest not? wherefore have we afflicted our soul, and thou takest no knowledge? Behold, in the day of your fast ye find pleasure, and exact all your labours.#labours: or, things wherewith ye grieve others: Heb. griefs
4Behold, ye fast for strife and debate, and to smite with the fist of wickedness: ye shall not fast as ye do this day, to make your voice to be heard on high.#ye shall…: or, ye fast not as this day
5Is it such a fast that I have chosen? a day for a man to afflict his soul? is it to bow down his head as a bulrush, and to spread sackcloth and ashes under him? wilt thou call this a fast, and an acceptable day to the Lord?#a day…: or, to afflict his soul for a day?
6Is not this the fast that I have chosen? to loose the bands of wickedness, to undo the heavy burdens, and to let the oppressed go free, and that ye break every yoke?#the heavy…: Heb. the bundles of the yoke#oppressed: Heb. broken
7Is it not to deal thy bread to the hungry, and that thou bring the poor that are cast out to thy house? when thou seest the naked, that thou cover him; and that thou hide not thyself from thine own flesh?#cast…: or, afflicted
8Then shall thy light break forth as the morning, and thine health shall spring forth speedily: and thy righteousness shall go before thee; the glory of the Lord shall be thy rearward.#be…: Heb. gather thee up
9Then shalt thou call, and the Lord shall answer; thou shalt cry, and he shall say, Here I am. If thou take away from the midst of thee the yoke, the putting forth of the finger, and speaking vanity;
10And if thou draw out thy soul to the hungry, and satisfy the afflicted soul; then shall thy light rise in obscurity, and thy darkness be as the noonday:
11And the Lord shall guide thee continually, and satisfy thy soul in drought, and make fat thy bones: and thou shalt be like a watered garden, and like a spring of water, whose waters fail not.#drought: Heb. droughts#fail: Heb. lie, or, deceive
12And they that shall be of thee shall build the old waste places: thou shalt raise up the foundations of many generations; and thou shalt be called, The repairer of the breach, The restorer of paths to dwell in.
13If thou turn away thy foot from the sabbath, from doing thy pleasure on my holy day; and call the sabbath a delight, the holy of the Lord, honourable; and shalt honour him, not doing thine own ways, nor finding thine own pleasure, nor speaking thine own words:
14Then shalt thou delight thyself in the Lord; and I will cause thee to ride upon the high places of the earth, and feed thee with the heritage of Jacob thy father: for the mouth of the Lord hath spoken it.