19
Mépris du pauvre ; Modération dans la colère.
1Le pauvre qui marche dans son intégrité, vaut mieux que celui qui pervertit ses lèvres, et qui est fou. 2La vie même sans science n'est pas une chose bonne ; et celui qui se hâte des pieds, s'égare. 3La folie de l'homme renversera son intention, et son coeur se dépitera contre l'Eternel. 4Les richesses assemblent beaucoup d'amis ; mais celui qui est pauvre, est abandonné de son ami. 5Le faux témoin ne demeurera point impuni ; et celui qui profère des mensonges, n'échappera point. 6Plusieurs supplient celui qui est en état de faire du bien, et chacun est ami d'un homme qui donne. 7Tous les frères du pauvre le haïssent ; combien plus ses amis se retireront-ils de lui ? Poursuit-il ? il n'y a que des paroles pour lui. 8Celui qui acquiert du sens, aime son âme ; et celui qui prend garde à l'intelligence, c'est pour trouver le bien. 9Le faux témoin ne demeurera point impuni ; et celui qui profère des mensonges, périra. 10L'aise ne sied pas bien à un fou ; combien moins sied-il à un esclave, de dominer sur les personnes de distinction ? 11La prudence de l'homme retient sa colère ; c'est un honneur pour lui de passer par-dessus le tort qu'on lui fait. 12L'indignation du Roi est comme le rugissement d'un jeune lion ; mais sa faveur est comme la rosée sur l'herbe. 13L'enfant insensé est un grand malheur à son père, et les querelles de la femme sont une gouttière continuelle. 14La maison et les richesses sont l'héritage des pères ; mais la femme prudente est de par l'Eternel. 15La paresse fait venir le sommeil, et l'âme négligente aura faim. 16Celui qui garde le commandement, garde son âme ; mais celui qui méprise ses voies, mourra. 17Celui qui a pitié du pauvre, prête à l'Eternel, et il lui rendra son bienfait. 18Châtie ton enfant tandis qu'il y a de l'espérance, et ne va point jusqu'à le faire mourir. 19Celui qui est de grande furie en porte la peine ; et si tu l'en retires, tu y en ajouteras davantage. 20Ecoute le conseil, et reçois l'instruction, afin que tu deviennes sage en ton dernier temps. 21Il y a plusieurs pensées au coeur de l'homme, mais le conseil de l'Eternel est permanent. 22Ce que l'homme doit désirer, c'est d'user de miséricorde ; et le pauvre vaut mieux que l'homme menteur. 23La crainte de l'Eternel conduit à la vie, et celui qui l'a, passera la nuit étant rassasié, sans qu'il soit visité d'aucun mal. 24Le paresseux cache sa main dans le sein, et il ne daigne même pas la ramener à sa bouche. 25Si tu bats le moqueur, le niais en deviendra avisé ; et si tu reprends l'homme intelligent, il entendra ce qu'il faut savoir. 26L'enfant qui fait honte et confusion, détruit le père, et chasse la mère. 27Mon fils, cesse d'ouïr ce qui te pourrait apprendre à te fourvoyer des paroles de la science. 28Le témoin qui a un mauvais coeur se moque de la justice ; et la bouche des méchants engloutit l'iniquité. 29Les jugements sont préparés pour les moqueurs, et les grands coups pour le dos des fous.
Loading reference in secondary version...