14
Le sage, et le fou, la crainte de l'Eternel.
1Toute femme sage bâtit sa maison ; mais la folle la ruine de ses mains. 2Celui qui marche en sa droiture, révère l'Eternel ; mais celui qui va de travers en ses voies, le méprise. 3La verge d'orgueil est dans la bouche du fou ; mais les lèvres des sages les garderont. 4Où il n'y a point de boeuf, la grange est vide ; et l'abondance du revenu provient de la force du boeuf. 5Le témoin véritable ne mentira jamais ; mais le faux témoin avance volontiers des mensonges. 6Le moqueur cherche la sagesse, et ne la trouve point ; mais la science est aisée à trouver à l'homme intelligent. 7Eloigne-toi de l'homme insensé, puisque tu ne lui as point connu de lèvres de science. 8La sagesse de l'homme bien avisé est d'entendre sa voie ; mais la folie des fous n'est que tromperie. 9Les fous pallient le délit ; mais il n'y a que plaisir entre les hommes droits. 10Le coeur d'un chacun connaît l'amertume de son âme ; et un autre n'est point mêlé dans sa joie. 11La maison des méchants sera abolie ; mais le tabernacle des hommes droits fleurira. 12Il y a telle voie qui semble droite à l'homme, mais dont l'issue sont les voies de la mort. 13Même en riant le coeur sera triste, et la joie finit par l'ennui. 14Celui qui a un coeur hypocrite, sera rassasié de ses voies ; mais l'homme de bien le sera de ce qui est en lui. 15Le simple croit à toute parole ; mais l'homme bien avisé considère ses pas. 16Le sage craint, et se retire du mal ; mais le fou se met en colère, et se tient assuré. 17L'homme colère fait des folies ; et l'homme rusé est haï. 18Les niais hériteront la folie ; mais les bien-avisés seront couronnés de science. 19Les malins seront humiliés devant les bons, et les méchants, devant les portes du juste. 20Le pauvre est haï, même de son ami ; mais les amis du riche sont en grand nombre. 21Celui qui méprise son prochain s'égare ; mais celui qui a pitié des débonnaires, est bienheureux. 22Ceux qui machinent du mal ne se fourvoient-ils pas ? Mais la bonté et la vérité seront pour ceux qui procurent le bien. 23En tout travail il y a quelque profit, mais le babil des lèvres ne tourne qu'à disette. 24Les richesses des sages leur sont comme une couronne ; mais la folie des fous n'est que folie. 25Le témoin véritable délivre les âmes ; mais celui qui prononce des mensonges, n'est que tromperie. 26En la crainte de l'Eternel il y a une ferme assurance, et une retraite pour ses enfants. 27La crainte de l'Eternel est une source de vie pour se détourner des filets de la mort. 28La puissance d'un Roi consiste dans la multitude du peuple ; mais quand le peuple diminue, c'est l'abaissement du Prince. 29Celui qui est lent à la colère, est de grande intelligence ; mais celui qui est prompt à se courroucer, excite la folie. 30Le coeur doux est la vie de la chair ; mais l'envie est la vermoulure des os. 31Celui qui fait tort au pauvre, déshonore celui qui l'a fait ; mais celui-là l'honore, qui a pitié du nécessiteux. 32Le méchant sera poussé au loin par sa malice ; mais le juste trouve retraite même en sa mort. 33La sagesse repose au coeur de l'homme intelligent ; et elle est même reconnue au milieu des fous. 34La justice élève une nation ; mais le péché est l'opprobre des peuples. 35Le Roi prend plaisir au serviteur prudent ; mais son indignation sera contre celui qui lui fait déshonneur.
Loading reference in secondary version...