1
Salutation
1Moi, Paul, je suis apôtre du Christ Jésus parce que Dieu l’a voulu. Avec Timothée notre frère, j’écris à l’Église de Dieu qui est à Corinthe. J’écris aussi à tous ceux qui appartiennent à Dieu, et qui se trouvent dans l’Akaïe#1.1 L’Akaïe : nom ancien de la partie sud de la Grèce. entière.
2Que Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ vous bénissent et vous donnent la paix !
Paul remercie Dieu
3Rendons gloire à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! Il est le Père plein de bonté et le Dieu qui nous encourage toujours. 4Il nous donne du courage dans toutes nos souffrances. Ainsi, il nous rend capables d’encourager tous ceux qui souffrent, et nous leur donnons le courage que nous-mêmes, nous recevons de Dieu. 5En effet, comme nous participons aux nombreuses souffrances du Christ, de la même façon, nous recevons beaucoup d’encouragements par le Christ. 6Si nous souffrons, c’est pour vous encourager et pour que vous soyez sauvés. Si nous sommes encouragés, c’est pour vous encourager à supporter les mêmes souffrances que nous. 7Nous sommes vraiment pleins de confiance quand nous pensons à vous. En effet, vous participez à nos souffrances, mais nous le savons, vous participez en même temps à l’encouragement que nous recevons.
8Oui, frères et sœurs chrétiens, nous voulons vous faire connaître ceci : dans la province d’Asie#1.8 La province romaine d’Asie correspondait à une partie de la Turquie actuelle., nous avons supporté de grandes souffrances. Leur poids était très lourd, il a dépassé nos forces, nous avons même cru mourir. 9Nous étions sûrs d’être condamnés à mort. Ainsi, nous ne pouvions plus mettre notre confiance en nous-mêmes, nous devions mettre notre confiance en Dieu, qui réveille les morts. 10C’est Dieu qui nous a délivrés de ce danger de mort et il nous délivrera encore. Oui, nous avons confiance en lui, il nous délivrera encore. 11Vous aussi, vous nous aidez en priant pour nous. Ainsi, nous recevrons de Dieu des bienfaits, grâce aux prières de beaucoup de personnes. C’est pourquoi beaucoup aussi pourront remercier Dieu pour nous.
Paul change ses projets de voyage
12Voici pourquoi nous sommes fiers, et notre conscience en est témoin : nous avons agi simplement et sincèrement avec tout le monde et surtout avec vous. Cela nous venait de Dieu, c’est la bonté de Dieu qui nous guidait, et non la sagesse humaine. 13-14En effet, dans nos lettres, nous vous écrivons seulement ce que vous lisez et ce que vous comprenez, et rien d’autre. Il y a une chose que vous avez comprise en partie, mais j’espère que vous la comprendrez totalement. Cette chose, la voici : vous pouvez être fiers de nous, comme nous serons fiers de vous, le jour où le Seigneur Jésus viendra.
15J’étais sûr de cela, c’est pourquoi je voulais passer d’abord chez vous, pour vous donner de la joie deux fois. 16De chez vous, je voulais aller en Macédoine, et à mon retour de Macédoine, je voulais revenir chez vous, pour que vous me donniez les moyens d’aller en Judée. 17Quand j’ai décidé cela, est-ce que j’ai agi sans réfléchir ? Ou bien, quand je prends une décision, est-ce que je fais seulement ma volonté en disant à la fois « oui » et « non » ? 18Dieu lui-même le sait bien : ce que nous vous disons, ce n’est pas à la fois « oui » et « non ». 19Silas, Timothée et moi, nous vous avons annoncé le Fils de Dieu, Jésus le Christ. Eh bien, Jésus n’a pas été « oui » et « non », mais il a toujours été « oui ». 20En effet, Jésus, est le « oui » à tout ce que Dieu a promis. C’est donc aussi par Jésus que nous disons notre « oui » à Dieu pour lui rendre gloire. 21Et c’est Dieu lui-même qui nous rend forts avec vous, pour le Christ. C’est lui qui nous a mis à part, 22qui a posé sa marque sur nous. Il a mis l’Esprit Saint dans nos cœurs, et cet Esprit est la première part des biens qu’il va nous donner.
23Je prends Dieu comme témoin, je dis la vérité. Plutôt mourir que mentir ! Je ne suis pas revenu à Corinthe, parce que je n’ai pas voulu vous faire de la peine. 24Nous ne cherchons pas à vous dire ce que vous devez croire. En effet, votre foi est solide, mais nous souhaitons travailler avec vous à votre joie.
Loading reference in secondary version...