27
1Ne te vante point du jour du lendemain; car tu ne sais pas ce que ce jour peut enfanter.
2Qu'un autre te loue, et non pas ta propre bouche; que ce soit un étranger, et non tes lèvres.
3La pierre est pesante, et le sable est lourd; mais la colère d'un insensé est plus pesante que l'un et l'autre.
4La colère est cruelle; et la fureur est comme une inondation; mais qui pourra subsister devant la jalousie?
5Une réprimande ouverte vaut mieux qu'une amitié cachée.
6Les blessures faites par celui qui aime, sont fidèles; mais les baisers de celui qui hait sont trompeurs.
7Celui qui est rassasié, foule aux pieds les rayons de miel; mais celui qui a faim trouve doux même ce qui est amer.
8Tel qu'est un oiseau qui erre loin de son nid, tel est l'homme qui s'éloigne de sa demeure.
9L'huile et le parfum réjouissent le cœur; telle est la douceur d'un ami dont le conseil vient du cœur.
10Ne quitte point ton ami, ni l'ami de ton père, et ne va point dans la maison de ton frère au jour de ta détresse; car un bon voisin qui est près, vaut mieux qu'un frère qui est loin.
11Mon fils, sois sage, et réjouis mon cœur, et je pourrai répondre à celui qui me fera des reproches.
12L'homme bien avisé prévoit le mal, et se met à l'abri; mais les simples passent outre et en portent la peine.
13Quand quelqu'un aura cautionné un étranger, prends son vêtement; exige de lui un gage, à cause des étrangers.
14Celui qui bénit son ami à haute voix, de bon matin, sera considéré comme s'il le maudissait.
15Une gouttière continuelle au temps d'une grosse pluie, et une femme querelleuse, c'est tout un.
16Qui veut la retenir essaie d'arrêter le vent et de saisir de l'huile de sa main.
17Comme le fer aiguise le fer, ainsi un homme en aiguise un autre.
18Celui qui garde le figuier, mangera de son fruit; ainsi celui qui garde son maître sera honoré.
19Comme dans l'eau le visage répond au visage, ainsi le cœur d'un homme répond à celui d'un autre homme.
20Le Sépulcre et le gouffre ne sont jamais rassasiés; de même, les yeux de l'homme sont insatiables.
21L'argent est éprouvé par le fourneau, l'or par le creuset; et l'homme est jugé d'après sa renommée.
22Quand tu pilerais un insensé dans un mortier, parmi du grain, avec un pilon, sa folie ne se détacherait pas de lui.
23Applique-toi à connaître l'état de tes brebis et donne tes soins à tes troupeaux.
24Car les richesses ne durent pas toujours, et la couronne ne demeure pas d'âge en âge.
25Le foin se récolte, et la verdure paraît, et les herbes des montagnes sont recueillies.
26Les agneaux seront pour te vêtir, et les boucs pour payer le champ.
27Et l'abondance du lait des chèvres sera pour ta nourriture, pour la nourriture de ta maison, et pour la vie de tes servantes.
Loading reference in secondary version...