1
PREMIÈRE PARTIE
1 # 1.1 Vision 2.1 ; Ab 1+. – Le nom d’ Esaïe (qui a aussi été transcrit Isaïe, hébreu Yesha‘yahou ), signifie YHWH (le S eigneur ) sauve (même racine hébraïque que Josué, Osée ou Jésus). Autres personnages du même nom : Esd 8.7,19 ; Né 11.7 ; 1Ch 25.3,15 ; 26.25 ; cf. Mt 1.21n. – Amots (ne pas confondre avec le prophète Amos, dont le nom est très différent en hébreu) n’est connu que comme père d’Esaïe. – aux jours d’Ozias (6.1n ; ou Azaria, cf. 2R 15.1 ; 2Ch 26.1) ... d’Ezéchias (2R 18.1–20.21), c.-à-d. approximativement entre 740 et 687 av. J.-C.Vision d’Esaïe, fils d’Amots, qu’il eut sur Juda et Jérusalem, aux jours d’Ozias, de Jotam, d’Achaz, d’Ezéchias, rois de Juda.
Israël s’est révolté contre le Seigneur
2 # 1.2 Ciel (ou cieux, Gn 1.1n) / Terre, pris à témoin : Dt 30.19 ; 31.28 ; 32.1 (cf. Mi 1.2) ; Ps 50.4. – c’est le S eigneur qui parle (ou qui a parlé) : cf. 22.25 ; 24.3 ; 25.8 ; 1R 14.11n. – des fils 63.8 ; cf. Ex 4.22 ; Jr 3.19 ; 31.20 ; Os 2.1 ; 11.1 ; voir aussi Dt 21.18ss.Ciel, écoute !
Terre, prête l’oreille !
– c’est le Seigneur qui parle.
J’ai éduqué et élevé des fils,
mais ils se sont révoltés contre moi.
3 # 1.3 l’âne... : litt. l’âne, la mangeoire (traduction traditionnelle la crèche ) de ses maîtres (hébreu ba‘al ). Le bœuf connaît son propriétaire,
l’âne connaît la mangeoire où ses maîtres le nourrissent ;
Israël, lui, ne connaît rien,
mon peuple ne comprend rien.
Plus rien d’intact en Juda
4 # 1.4 Quel malheur v. 24n ; 5.8+ ; cf. 30.1,9. – Voir péché. engeance : le mot hébreu est le plus souvent traduit par descendance ou descendants (cf. 6.13n ; Gn 3.15n). – pervertis Gn 6.12 ; autre traduction destructeurs. abandonné Dt 28.20 ; Jr 1.16. – bafoué 5.24 ; 52.5 ; 60.14n. – le Saint d’Israël : pour ce nom de Dieu caractéristique du livre d’Esaïe, voir 5.19,24 ; 10.20 ; 12.6 ; 17.7 ; 29.19 ; 30.11,15 ; 31.1 ; 37.23 ; 41.14,20 ; 47.4 ; 49.7 ; 54.5 ; 60.9,14 ; 2R 19.22 ; Jr 50.29 ; 51.5 ; Os 11.9 ; Ps 71.22 ; 78.41 ; 89.19 ; cf. Lv 19.2 ; Es 6.3 ; 8.13 ; Ha 1.12. – Ils ont déserté : litt. ils se sont éloignés (même forme verbale en Ez 14.5) en arrière ; cette proposition est omise par LXX. Quel malheur pour cette nation pécheresse,
pour ce peuple chargé de fautes,
pour cette engeance mauvaise,
pour ces fils pervertis !
Ils ont abandonné le Seigneur,
ils ont bafoué le Saint d’Israël.
Ils ont déserté...
5 # 1.5 Cf. Pr 13.1,24 ; 23.13s ; 29.15. – (autre traduction pourquoi ) donc vous frapper encore : litt. sur quoi serez-vous encore frappés ; cf. Jr 5.3. – subversion ou apostasie ; cf. 31.6 ; 59.13 ; Dt 13.6n. – Toute la tête / tout le cœur : autre traduction toute tête / tout cœur. Où donc vous frapper encore,
quand vous ajoutez à la subversion ?
Toute la tête est malade,
tout le cœur est souffrant.
6 # 1.6 Os 5.13. – rien n’est en bon état Ps 38.4,8. – pansées... huile : cf. Jr 8.22 ; Lc 10.34. Depuis les pieds jusqu’à la tête,
rien n’est en bon état ;
blessures, meurtrissures, plaies vives
n’ont été ni pansées, ni bandées,
ni adoucies par l’huile.
7 # 1.7 5.9 ; 6.11 ; 17.9 ; allusion probable à l’invasion assyrienne (cf. 36–37). – comme une destruction d’étrangers : expression obscure ; certains comprennent une destruction causée par des étrangers, d’autres une destruction qui atteint des étrangers ; d’autres encore modifient le texte hébreu traditionnel pour lire comme la destruction de Sodome. Sur le terme traduit par destruction, voir Gn 19.21+,29. Votre pays est dévasté,
vos villes sont incendiées,
des étrangers dévorent votre terre devant vous.
C’est une dévastation comme une destruction d’étrangers.
8 # 1.8 Cf. 30.17. – Sion la belle : litt. la fille de Sion, c.-à-d. Jérusalem elle-même, personnifiée poétiquement comme une jeune fille ; de même 16.1 ; 37.22 ; 52.2 ; 62.11 ; cf. 10.30n,32n ; 23.10,12 ; 47.1,5 ; Jr 4.11n,31n ; Mi 1.13n ; So 3.14n ; Za 2.11n ; Ps 9.15n ; 45.13n ; 137.8n ; Lm 1.6n. – une hutte : cf. Am 9.11n. – dans une vigne : cf. 5.2n. – cabane 24.20. – préservée : des versions anciennes ont lu assiégée, ce qui correspond à une autre vocalisation du texte hébreu. Et Sion la belle est restée
comme une hutte dans une vigne,
comme une cabane dans un champ de concombres,
comme une ville préservée !
9 # 1.9 Si le S eigneur ... : autre traduction sans le Seigneur ... qui nous a laissé... ; formule très proche en Ps 94.17 ; 124.1ns. – le Seigneur (YHWH) des Armées (voir nom) v. 24 ; 3.1 ; 6.3,5 ; 10.16,23s ; 19.4 ; 31.4 ; 44.6+ ; ce titre, fréquent dans les Prophètes (voir l’introduction à l’Ancien Testament♦), faisait peut-être à l’origine référence aux armées d’Israël (Ex 12.41 ; 1S 1.3,11 ; 4.4 ; 2S 6.2,18 ; Ps 24.7ss ; cf. Ex 15.3 ; Nb 10.35 ; Jos 3–4 ; 1S 17.45). Il a pu prendre par la suite une signification astrale (les étoiles étant appelées l’armée du ciel, Dt 4.19 ; 17.13 ; Es 40.26 ; 45.12 ; Jr 8.2 ; mais cette désignation s’applique aussi à des êtres célestes conçus comme personnels 1R 22.19 ; Ps 148.2), voire évoquer, de façon plus générale encore, la multitude des créatures (Gn 2.1 ; Ps 103.20ss) ; LXX l’a ici transcrit en grec (le Seigneur Sabaôth, cf. Jc 5.4n), ailleurs elle le traduit par le Seigneur des puissances (2S 6.2), par le Seigneur tout-puissant ou le Seigneur, le Tout-Puissant (cf. Ap 1.8n). – des survivants ou des rescapés ; sur l’idée du reste, qui correspond à la conscience qu’a la communauté d’avoir échappé ou survécu à des malheurs antérieurs, voir 4.2s ; 6.13 ; 10.20-22 ; 11.11,16 (16.14 ; 17.3 ; 21.17) ; 28.5 ; 37.4,31s ; Jr 23.3 ; 31.7 ; 50.20 ; Ez 5.3+ ; 6.8s ; 11.13 ; Am 3.12 ; 5.3,15 ; Mi 2.12 ; 4.6s ; 5.2,6 ; So 2.7,9 ; 3.12s ; Ag 1.12 ; Za 8.6-11 ; 13.8s ; 14.2 ; Né 1.2 ; Rm 9.29. nous serions vite devenus... : autres traductions nous serions presque devenus ; ou, en rattachant le terme à ce qui précède : si le Seigneur ne nous avait laissé quelques survivants, nous serions devenus... Sodome / Gomorrhe v. 10+ ; 3.9 ; 13.19 ; voir Gn 18.20–19.28 ; Dt 29.22 ; Jr 23.14 ; 49.18 ; 50.40 ; Ez 16.46-50 ; Am 4.11 ; So 2.9 ; Lm 4.6 ; Mt 10.15}} ; 2P 2.6.Si le Seigneur (YHWH) des Armées
ne nous avait laissé des survivants,
nous serions vite devenus comme Sodome,
nous ressemblerions à Gomorrhe.
Un culte qui fait horreur à Dieu
10 # 1.10 Sodome / Gomorrhe v. 9+. L’apostrophe s’adresse à Jérusalem ; voir aussi Dt 32.32 ; Jr 23.14 ; Lm 4.6. – loi ou enseignement, en hébreu tora : cf. 2.3 ; 8.16,23 ; Jb 22.22n. Ecoutez la parole du Seigneur,
chefs de Sodome !
Prête l’oreille à la loi de notre Dieu,
peuple de Gomorrhe !
11 # 1.11 1S 15.22 ; Jr 6.20 ; 7.22 ; Os 6.6 ; Am 5.21-25 ; Mi 6.6-8 ; Ps 50.8. – Voir sacrifices. bêtes grasses : cf. 11.6 ; Ez 39.18 ; Am 5.22. Qu’ai-je à faire de la multitude de vos sacrifices ? dit le Seigneur.
Je suis rassasié des holocaustes de béliers
et de la graisse des bêtes grasses ;
je ne prends pas plaisir
au sang des taureaux, des agneaux et des boucs.
12 # 1.12 pour paraître en ma présence : litt. pour être vus de ma face (cf. 16.12n). Un ms hébreu et une version ancienne portent pour voir ma face. qui vous demande : litt. qui recherche cela de vos mains. les cours de mon temple : litt. mes cours. Quand vous venez pour paraître en ma présence,
qui vous demande de fouler les cours de mon temple ?
13 # 1.13 Cf. Ex 23.14ss ; voir aussi Ps 50.8ss ; Pr 15.8 ; 21.3 ; Ec 4.17. – nouvelles lunes Nb 28.11. – Voir sabbat. convocations : cf. 4.5 ; Lv 23.3ss. – mal ou malfaisance, même terme en 10.1 ; 29.20 ; 31.2n ; 32.6 ; 41.29n ; 55.7 ; 58.9 ; 59.4ss ; 66.3n ; Jr 4.14s ; cf. Nb 23.21n ; Os 4.15n ; Am 5.5n. – assemblées solennelles Lv 23.36n ; Dt 16.8n ; Jr 9.1n ; Am 5.21. Cessez d’apporter des offrandes inutiles :
l’encens est pour moi une abomination ;
quant aux nouvelles lunes, aux sabbats et aux convocations,
je ne supporte pas le mal avec les assemblées solennelles.
14 # 1.14 Je déteste : autre traduction mon âme déteste (cf. Gn 1.20n). – rencontres festives : cf. 33.20. – je suis las Jr 15.6. Je déteste vos nouvelles lunes et vos rencontres festives,
elles me pèsent ;
je suis las de les supporter.
15 # 1.15 vous tendez les mains (pour prier) 1R 8.22n ; Ps 28.2+ ; cf. Ec 5.1 ; Mt 6.7. – je ferme : litt. je cache. de sang : le mot hébreu est au pluriel ; cette formule désigne généralement l’effusion et la dette de sang liées au meurtre ; 59.3 ; voir aussi 4.4 ; Gn 4.10 ; Dt 19.10 ; cf. Ps 9.13 ; 24.4 ; Pr 6.16ss. Quand vous tendez les mains,
je ferme les yeux pour ne pas vous voir ;
quand bien même vous multipliez les prières,
je n’entends pas :
vos mains sont pleines de sang.
16 # 1.16 Cf. Ps 51.9ss. – Voir pur. agissements mauvais Dt 28.20n ; Jr 4.4+. Lavez-vous, purifiez-vous,
ôtez de ma vue vos agissements mauvais,
cessez de faire du mal.
17 # 1.17 cherchez l’équité ou le droit, cf. v. 21,27 ; cf. 16.5n. – redressez l’oppresseur : des versions anciennes ont lu : rendez le bonheur à l’opprimé, ce qui correspond à une vocalisation différente du texte hébreu. – rendez justice et équité correspondent à des termes apparentés en hébreu. – orphelin / veuve v. 23 ; 9.16 ; 10.2 ; Ex 22.21 ; Jr 7.6 ; 22.3 ; Ez 22.7 ; Ps 82.3+ ; 146.9+ ; Jb 22.9+. Apprenez à faire du bien,
cherchez l’équité,
redressez l’oppresseur,
rendez justice à l’orphelin,
défendez la veuve.
18 # 1.18 argumentons ou discutons ; même forme verbale en Jb 23.7. On pourrait aussi comprendre réconcilions-nous . Cf. Mi 6.2. – écarlate / cramoisi : c’est l’association de ces deux termes qui est traduite par écarlate en Ex 25.4n. – ils deviendraient... : autre traduction possible deviendraient-ils... ? blancs comme la neige Ps 51.9. Venez, je vous prie, et argumentons,
dit le Seigneur.
Quand vos péchés seraient comme l’écarlate,
ils deviendraient blancs comme la neige ;
quand ils seraient rouges comme le cramoisi,
ils deviendraient comme la laine.
19 # 1.19 ce qu’il y a de meilleur... : litt. le bon du pays ; cf. Jr 2.7 ; voir aussi Esd 9.12. Si vous voulez écouter,
vous mangerez ce qu’il y a de meilleur dans le pays ;
20 # 1.20 l’épée Lv 26.6,25 ; Dt 32.42 ; 2S 2.26 ; Jr 2.30. – la bouche... : cf. 34.16n ; 40.5 ; 58.14. mais si vous refusez, si vous êtes rebelles,
vous serez dévorés par l’épée
– c’est la bouche du Seigneur qui parle.
Dieu purifiera Jérusalem
21 # 1.21 Comment : voir 14.4n ; Am 5.1. – fidèle ou sûre, stable ; il s’agit de Jérusalem ; cf. v. 26. – prostituée : cf. 23.15-18 ; Ez 16.15-43 ; 23.22-49 ; Os 1.2 ; 2.4-15 ; 3.3. – équité ou droit, cf. v. 17+ ; 5.7 ; Ps 89.15 ; 97.2. – séjournait : litt. passait la nuit ou logeait. Comment ! La cité fidèle
est devenue une prostituée !
Elle était remplie d’équité,
la justice y séjournait,
et maintenant ce sont des meurtriers !
22 # 1.22 scories : cf. Ez 22.18. – vin : cf. 5.1-7. Ton argent s’est changé en scories,
ton vin a été coupé d’eau.
23 # 1.23 chefs / rebelles Os 9.15. – pots-de-vin / récompenses 5.23 ; 33.15 ; Ex 23.7-8+. – orphelin / veuve v. 17+. – ne les préoccupe pas : litt. ne vient pas vers eux . – Cf. 3.15+. Tes chefs sont rebelles
et complices des voleurs,
tous aiment les pots-de-vin
et courent après les récompenses ;
ils ne font pas droit à l’orphelin,
et la cause de la veuve ne les préoccupe pas.
24 # 1.24 du Seigneur... : litt. du Seigneur (hébreu ha-’adôn ) YHWH des Armées, v. 9n. – l’Indomptable d’Israël : cf. 10.13 ; 46.12 ; 49.26+ ; Gn 49.24n. – malheur ! la même interjection est traduite par quel malheur pour au v. 4. – Je tirerai satisfaction : cf. Gn 27.42n ; Ez 5.13n. L’hébreu joue sur une assonance entre les verbes traduits respectivement par Je tirerai satisfaction et je me vengerai (ces verbes sont proches par le sens comme par la forme). A cause de cela, – déclaration du Seigneur,
du Seigneur (YHWH) des Armées,
l’Indomptable d’Israël –
malheur ! Je tirerai satisfaction de mes adversaires,
et je me vengerai de mes ennemis.
25 # 1.25 J’étendrai de nouveau : voir v. 26n. – comme avec de la potasse : le terme correspondant est traduit par lessive en Jb 9.30 (terme apparenté en Jr 2.22n ; Ml 3.2) ; une autre acception du même mot, ou un homonyme, évoque la pureté en Ps 18.21,25 ; Jb 22.30. On utilisait un mélange de potasse et de soude pour le lavage des métaux ; certains modifient le texte hébreu traditionnel pour lire dans une fournaise . – toutes tes parcelles de plomb : un mot très proche désigne l’étain (Ez 22.18-20 ; 27.12). On peut aussi comprendre, plus simplement, tes déchets . Cf. Jr 6.29. J’étendrai de nouveau la main sur toi,
je passerai au creuset tes scories, comme avec de la potasse,
et j’enlèverai toutes tes parcelles de plomb.
26 # 1.26 Je te donnerai de nouveau... : litt. je ferai revenir (le même verbe a été traduit par j’étendrai de nouveau au v. 25) tes juges comme par le passé, c.-à-d. je ferai revenir tes juges d’autrefois ou je ferai redevenir tes juges comme ils étaient autrefois. Ville de la justice 54.14 ; cf. Jr 33.16n. – Cité fidèle v. 21 ; cf. 60.14 ; Ap 2.17 ; 3.12. Je te donnerai de nouveau des juges comme par le passé,
et des conseillers comme au début.
Après cela, on t’appellera
« Ville de la justice »,
« Cité fidèle ».
27 # 1.27 équité / justice 5.7,16 ; 9.6 ; 28.17 ; 32.16 ; 33.5 ; 58.2 ; 59.9. – ceux qui y reviendront : certains comprennent les gens de Sion (c.-à-d. Jérusalem) qui reviendront ( au S eigneur , c.-à-d. qui se convertiront). LXX ses captifs (ceux de Jérusalem) ; certains modifient le texte hébreu traditionnel pour lire ses habitants, cf. v. 26 ; 6.7 ; 10.20-22.Sion sera libérée par l’équité,
ceux qui y reviendront, par la justice.
28 # 1.28 les révoltés comme les pécheurs : litt. révoltés et pécheurs ensemble ; tournure particulièrement fréquente chez Esaïe, cf. v. 31 ; 9.20 ; 10.8 ( autant de ) ; 11.6s,14 ; 18.6 ; 22.3 ; 27.4 ; 31.3 ; 40.5 ; 41.1,19s,23 ; 42.14 ; 43.17,26 ; 44.11 ; 45.8,21 ; 52.8s ; 60.13. Mais le désastre atteindra
les révoltés comme les pécheurs,
ceux qui abandonnent le Seigneur disparaîtront.
29 # 1.29 on aura honte : autre traduction ils auront honte . – térébinthes : arbres associés aux pratiques idolâtriques du culte cananéen de la fécondité : 57.5 ; Os 4.12s ; cf. Jr 2.20,23 ; Ez 6.13+. – jardins (également consacrés à l’idolâtrie) : cf. 17.10 ; 65.3 ; 66.17. Alors on aura honte des térébinthes,
objets de vos désirs,
et vous rougirez des jardins
que vous vous êtes choisis ;
30 # 1.30 flétri 64.5 ; Ps 1.3+. car vous serez comme un térébinthe
au feuillage flétri,
comme un jardin qui n’a pas d’eau.
31 # 1.31 Cf. 5.24 ; 9.4,17s ; 10.16s ; 26.11 ; 29.6 ; 30.27,30,33 ; 33.11. – personne pour éteindre Jr 4.4 ; 21.12 ; Am 5.6. Le puissant sera comme de l’étoupe,
et son action comme une étincelle ;
ils brûleront tous les deux ensemble,
il n’y aura personne pour éteindre.
Loading reference in secondary version...