Vaincre nos insécurités !

Jour 2 de 5 • La lecture du jour

Méditation quotidienne

Démasquer et triompher de l’insécurité : la comparaison

La comparaison sabote notre assurance, en nous faisant croire faussement que les autres sont meilleurs que nous. Ou elle va gonfler notre arrogance en nous faisant croire que nous sommes meilleurs que les autres. La comparaison est un miroir déformant qui t’amène à voir une fausse image de toi-même. Elle nourrit subtilement notre insécurité. Au lieu de remercier Dieu pour les qualités que tu as déjà, la comparaison va chercher à te faire remarquer ce que tu n’as pas. Elle t’empêche de t’apprécier toi-même comme Christ t’apprécie. Elle va te pousser souvent à te dire à toi-même : ‘’mais si j’étais comme elle ou comme lui, si j’avais aussi les mêmes moyens, les mêmes dons, la même famille, le même métier’’….

Mon ami(e), en vérité, Dieu t’a créée avec beaucoup plus de qualité que tu ne le crois. Lorsqu’Il t’a créée, Il t’a créée avec les atouts qu’il te faut pour devenir et accomplir tout ce qu’Il a prévu pour toi. Comme le disent les Écritures dans 2 Pierre 1:3 ‘’en Lui, nous avons reçu tout ce qui contribue à la vie et à la piété !’’

Voici des clés qui vont t’aider à triompher de la comparaison :

Clé 1 : Embrasse ton unicité (apprécie le fait que tu sois unique)
Comme il est écrit dans Éphésiens 2:10 nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ. Le mot ouvrage est le mot grec : « poema » qui signifie poème. Tu es son poème unique ! Il a pris du temps à réfléchir pour créer l’œuvre poétique que tu es.

Il n’y a que toi qui est qualifié pour être et faire ce que toi seul doit faire.

Prière : Si tu sais que tu as un langage intérieur dur et dénigrant envers toi-même, demande à Dieu de t’aider à changer ton langage intérieur envers toi-même.

Clé 2 : Ne laisse pas les apparences te tromper
Rappelle-toi que Dieu, Lui, ne regarde pas les apparences, Il regarde le cœur. De plus, nous ne connaissons pas ce qu’il y a dans l’être intérieur de chacun. Alors il est préférable de ne pas alimenter dans nos pensées, de fausses idées sur les autres.

Prière : Comme le roi David dans le psaume 51, il est bon de prier en demandant à Dieu de créer en nous un cœur pur et de renouveler en nous un esprit bien disposé.

Clé 3 : Tu n’es pas inférieur aux autres !
Ni la popularité ou une place sur l’estrade dans l’église ou une fonction de direction ne doit te faire sentir inférieur. Je dis toujours que nous aurons des surprises au ciel. Ce ne sont pas ceux qui sont les plus connus sur terre qui sont automatiquement les plus connus au ciel. Il y a sur terre des inconnus qui sont bien connus de Dieu.

Que Sa Faveur te soit multipliée !

Stève Rivière