Luc 8
BFC

Luc 8

8
Les femmes qui accompagnaient Jésus
1Ensuite, Jésus alla dans les villes et les villages pour y prêcher et annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu. Les douze disciples l'accompagnaient, 2ainsi que quelques femmes qui avaient été délivrées d'esprits mauvais et guéries de maladies: Marie – appelée Marie de Magdala –, dont sept esprits mauvais avaient été chassés; 3Jeanne, femme de Chuza, un administrateur d'Hérode; Suzanne et plusieurs autres qui utilisaient leurs biens pour aider Jésus et ses disciples.
La parabole du semeur
(Voir aussi Matt 13.1-9; Marc 4.1-9)
4De chaque ville, des gens venaient à Jésus. Comme une grande foule s'assemblait, il dit cette parabole: 5«Un homme s'en alla dans son champ pour semer du grain. Tandis qu'il lançait la semence, une partie des grains tomba le long du chemin: on marcha dessus et les oiseaux les mangèrent. 6Une autre partie tomba sur un sol pierreux: dès que les plantes poussèrent, elles se desséchèrent parce qu'elles manquaient d'humidité. 7Une autre partie tomba parmi des plantes épineuses qui poussèrent en même temps que les bonnes plantes et les étouffèrent. 8Mais une autre partie tomba dans la bonne terre; les plantes poussèrent et produisirent des épis: chacun portait cent grains.» Et Jésus ajouta: «Écoutez bien, si vous avez des oreilles pour entendre!»
Pourquoi Jésus utilise des paraboles
(Voir aussi Matt 13.10-17; Marc 4.10-12)
9Les disciples de Jésus lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. 10Il leur répondit: «Vous avez reçu, vous, la connaissance des secrets du Royaume de Dieu; mais aux autres gens, ils sont présentés sous forme de paraboles et ainsi
“Ils peuvent regarder, mais sans voir,
ils peuvent entendre, mais sans comprendre#8.10 És 6.9, cité d'après l'ancienne version grecque..” »
Jésus explique la parabole du semeur
(Voir aussi Matt 13.18-23; Marc 4.13-20)
11«Voici ce que signifie cette parabole: la semence, c'est la parole de Dieu. 12Certains sont comme le bord du chemin où tombe le grain: ils entendent, mais le diable arrive et arrache la parole de leur cœur pour les empêcher de croire et d'être sauvés. 13D'autres sont comme un sol pierreux: ils entendent la parole et la reçoivent avec joie. Mais ils ne la laissent pas s'enraciner, ils ne croient qu'un instant et ils abandonnent la foi au moment où survient l'épreuve. 14La semence qui tombe parmi les plantes épineuses représente ceux qui entendent; mais ils se laissent étouffer en chemin par les préoccupations, la richesse et les plaisirs de la vie, et ils ne donnent pas de fruits mûrs. 15La semence qui tombe dans la bonne terre représente ceux qui écoutent la parole et la gardent dans un cœur bon et bien disposé, qui demeurent fidèles et portent ainsi des fruits.»
La parabole de la lampe
(Voir aussi Marc 4.21-25)
16«Personne n'allume une lampe pour la couvrir d'un pot ou pour la mettre sous un lit. Au contraire, on la place sur son support, afin que ceux qui entrent voient la lumière#8.16 Comparer Matt 5.15; Luc 11.33.. 17Tout ce qui est caché apparaîtra au grand jour, et tout ce qui est secret sera connu et mis en pleine lumière. 18Faites attention à la manière dont vous écoutez! Car celui qui a quelque chose recevra davantage; mais à celui qui n'a rien on enlèvera même le peu qu'il pense avoir.»
La mère et les frères de Jésus
(Voir aussi Matt 12.46-50; Marc 3.31-35)
19La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu'à lui à cause de la foule. 20On l'annonça à Jésus en ces termes: «Ta mère et tes frères se tiennent dehors et désirent te voir.» 21Mais Jésus dit à tous: «Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique.»
Jésus apaise une tempête
(Voir aussi Matt 8.23-27; Marc 4.35-41)
22Un jour, Jésus monta dans une barque avec ses disciples et leur dit: «Passons de l'autre côté du lac#8.22 Il s'agit du lac de Galilée. Le territoire situé de l'autre côté était habité par des populations non juives..» Et ils partirent. 23Pendant qu'ils naviguaient, Jésus s'endormit. Soudain, un vent violent se mit à souffler sur le lac; la barque se remplissait d'eau et ils étaient en danger. 24Les disciples s'approchèrent alors de Jésus et le réveillèrent en criant: «Maître, maître, nous allons mourir!» Jésus, réveillé, menaça le vent et les grosses vagues, qui s'apaisèrent. Il y eut un grand calme. 25Jésus dit aux disciples: «Où est votre confiance?» Mais ils avaient peur, étaient remplis d'étonnement et se disaient les uns aux autres: «Qui est donc cet homme? Il donne des ordres même aux vents et à l'eau, et ils lui obéissent#8.25 Comparer Ps 65.8; 89.10; 107.23-32.
Jésus guérit un homme possédé par des esprits mauvais
(Voir aussi Matt 8.28-34; Marc 5.1-20)
26Ils abordèrent dans le territoire des Géraséniens#8.26 Certains manuscrits ont Gadaréniens (voir Matt 8.28 et la note) et d'autres ont Gergéséniens., qui est de l'autre côté du lac, en face de la Galilée. 27Au moment où Jésus descendait à terre, un homme de la ville vint à sa rencontre. Cet homme était possédé par des esprits mauvais; depuis longtemps il ne portait pas de vêtement et n'habitait pas dans une maison, mais vivait parmi les tombeaux. 28Quand il vit Jésus, il poussa un cri, se jeta à ses pieds et dit avec force: «Que me veux-tu, Jésus, fils du Dieu très-haut? Je t'en prie, ne me tourmente pas!» 29Jésus ordonnait en effet à l'esprit mauvais de sortir de lui. Cet esprit s'était emparé de lui bien des fois; on attachait alors les mains et les pieds de l'homme avec des chaînes pour le garder, mais il rompait ses liens et l'esprit l'entraînait vers les lieux déserts. 30Jésus l'interrogea: «Quel est ton nom?» – «Mon nom est “Multitude” », répondit-il. En effet, de nombreux esprits mauvais étaient entrés en lui. 31Et ces esprits suppliaient Jésus de ne pas les envoyer dans l'abîme.
32Il y avait là un grand troupeau de porcs#8.32 porcs: voir Marc 5.11 et la note. qui cherchait sa nourriture sur la colline. Les esprits prièrent Jésus de leur permettre d'entrer dans ces porcs. Il le leur permit. 33Alors les esprits mauvais sortirent de l'homme et entrèrent dans les porcs. Tout le troupeau se précipita du haut de la falaise dans le lac et s'y noya. 34Quand les hommes qui gardaient les porcs virent ce qui était arrivé, ils s'enfuirent et portèrent la nouvelle dans la ville et dans les fermes. 35Les gens sortirent pour voir ce qui s'était passé. Ils arrivèrent auprès de Jésus et trouvèrent l'homme dont les esprits mauvais étaient sortis: il était assis aux pieds de Jésus, il portait des vêtements et était dans son bon sens. Et ils prirent peur. 36Ceux qui avaient tout vu leur racontèrent comment l'homme possédé avait été guéri. 37Alors toute la population de ce territoire demanda à Jésus de s'en aller de chez eux, car ils avaient très peur. Jésus monta dans la barque pour partir. 38L'homme dont les esprits mauvais étaient sortis priait Jésus de le laisser rester avec lui. Mais Jésus le renvoya en disant: 39«Retourne chez toi et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi.» L'homme s'en alla donc et proclama dans la ville entière tout ce que Jésus avait fait pour lui.
La fille de Jaïrus et la femme qui toucha le vêtement de Jésus
(Voir aussi Matt 9.18-26; Marc 5.21-43)
40Au moment où Jésus revint sur l'autre rive du lac, la foule l'accueillit, car tous l'attendaient. 41Un homme appelé Jaïrus arriva alors. Il était chef de la synagogue locale. Il se jeta aux pieds de Jésus et le supplia de venir chez lui, 42parce qu'il avait une fille unique, âgée d'environ douze ans, qui était mourante.
Pendant que Jésus s'y rendait, la foule le pressait de tous côtés. 43Il y avait là une femme qui souffrait de pertes de sang depuis douze ans. Elle avait dépensé tout ce qu'elle possédait chez les médecins#8.43 Certains manuscrits n'ont pas les mots Elle avait dépensé tout ce qu'elle possédait chez les médecins., mais personne n'avait pu la guérir. 44Elle s'approcha de Jésus par derrière et toucha le bord de son vêtement. Aussitôt, sa perte de sang s'arrêta. 45Jésus demanda: «Qui m'a touché?» Tous niaient l'avoir fait et Pierre dit: «Maître, la foule t'entoure et te presse de tous côtés.» 46Mais Jésus dit: «Quelqu'un m'a touché, car j'ai senti qu'une force était sortie de moi.» 47La femme vit qu'elle avait été découverte. Elle vint alors, toute tremblante, se jeter aux pieds de Jésus. Elle lui raconta devant tout le monde pourquoi elle l'avait touché et comment elle avait été guérie immédiatement. 48Jésus lui dit: «Ma fille, ta foi t'a guérie#8.48 t'a guérie ou t'a sauvée.. Va en paix.»
49Tandis que Jésus parlait ainsi, un messager vint de la maison du chef de la synagogue et dit à celui-ci: «Ta fille est morte. Ne dérange plus le maître.» 50Mais Jésus l'entendit et dit à Jaïrus: «N'aie pas peur, crois seulement, et elle guérira.» 51Lorsqu'il fut arrivé à la maison, il ne permit à personne d'entrer avec lui, si ce n'est à Pierre, à Jean, à Jacques, et au père et à la mère de l'enfant. 52Tous pleuraient et se lamentaient à cause de l'enfant. Alors Jésus dit: «Ne pleurez pas. Elle n'est pas morte, elle dort.» 53Mais ils se moquèrent de lui, car ils savaient qu'elle était morte. 54Cependant, Jésus la prit par la main et dit d'une voix forte: «Enfant, debout!» 55Elle revint à la vie et se leva aussitôt. Jésus leur ordonna de lui donner à manger. 56Ses parents furent remplis d'étonnement, mais Jésus leur recommanda de ne dire à personne ce qui s'était passé.

© Société biblique française - Bibli'O 1997

En savoir plus sur Bible en français courant