Luc 14
BFC
14
Jésus guérit un malade
1Un jour de sabbat, Jésus se rendit chez un des chefs des Pharisiens pour y prendre un repas. Ceux qui étaient là observaient attentivement Jésus. 2Un homme atteint d'hydropisie se tenait devant lui. 3Jésus prit la parole et demanda aux maîtres de la loi et aux Pharisiens: «Notre loi permet-elle ou non de faire une guérison le jour du sabbat?» 4Mais ils ne voulurent pas répondre. Alors Jésus toucha le malade, le guérit et le renvoya. 5Puis il leur dit: «Si l'un de vous a un fils ou un bœuf qui tombe dans un puits, ne va-t-il pas l'en retirer aussitôt, même le jour du sabbat?» 6Ils furent incapables de répondre à cela.
La façon de choisir une place et la façon d'inviter
7Jésus remarqua comment les invités choisissaient les meilleures places. Il dit alors à tous cette parabole: 8«Lorsque quelqu'un t'invite à un repas de mariage, ne va pas t'asseoir à la meilleure place. Il se pourrait en effet que quelqu'un de plus important que toi ait été invité 9et que celui qui vous a invités l'un et l'autre vienne te dire: “Laisse-lui cette place.” Alors tu devrais, tout honteux, te mettre à la dernière place. 10Au contraire, lorsque tu es invité, va t'installer à la dernière place, pour qu'au moment où viendra celui qui t'a invité, il te dise: “Mon ami, viens t'asseoir à une meilleure place#14.10 Comparer les v. 8-10 et Prov 25.6-7..” Ainsi, ce sera pour toi un honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi. 11En effet, quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé.»
12Puis Jésus dit à celui qui l'avait invité: «Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n'invite ni tes amis, ni tes frères, ni les membres de ta parenté, ni tes riches voisins; car ils pourraient t'inviter à leur tour et tu serais ainsi payé pour ce que tu as donné. 13Mais quand tu offres un repas de fête, invite les pauvres, les infirmes, les boiteux et les aveugles. 14Tu seras heureux, car ils ne peuvent pas te le rendre. Dieu te le rendra lorsque ceux qui ont fait le bien se relèveront de la mort.»
La parabole du grand repas
(Voir aussi Matt 22.1-10)
15Après avoir entendu ces mots, un de ceux qui étaient à table dit à Jésus: «Heureux celui qui prendra son repas dans le Royaume de Dieu!» 16Jésus lui raconta cette parabole: «Un homme offrit un grand repas auquel il invita beaucoup de monde. 17A l'heure du repas, il envoya son serviteur dire aux invités: “Venez, car c'est prêt maintenant#14.17 c'est prêt maintenant: certains manuscrits ont tout est prêt (voir Matt 22.4)..” 18Mais tous, l'un après l'autre, se mirent à s'excuser. Le premier dit au serviteur: “J'ai acheté un champ et il faut que j'aille le voir; je te prie de m'excuser.” 19Un autre lui dit: “J'ai acheté cinq paires de bœufs et je vais les essayer; je te prie de m'excuser.” 20Un autre encore dit: “Je viens de me marier et c'est pourquoi je ne peux pas y aller.” 21Le serviteur retourna auprès de son maître et lui rapporta ces réponses. Le maître de la maison se mit en colère et dit à son serviteur: “Va vite sur les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les infirmes, les aveugles et les boiteux.” 22Après un moment, le serviteur vint dire: “Maître, tes ordres ont été exécutés, mais il y a encore de la place.” 23Le maître dit alors à son serviteur: “Va sur les chemins de campagne, le long des haies, et oblige les gens à entrer, afin que ma maison soit remplie. 24Je vous le dis: aucun de ceux qui avaient été invités ne mangera de mon repas!” »
Les conditions nécessaires pour être disciple
(Voir aussi Matt 10.37-38)
25Une foule immense faisait route avec Jésus. Il se retourna et dit à tous: 26«Celui qui vient à moi doit me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même à sa propre personne. Sinon, il ne peut pas être mon disciple. 27Celui qui ne porte pas sa croix pour me suivre ne peut pas être mon disciple. 28Si l'un de vous veut construire une tour, il s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a assez d'argent pour achever le travail. 29Autrement, s'il pose les fondations sans pouvoir achever la tour, tous ceux qui verront cela se mettront à rire de lui 30en disant: “Cet homme a commencé de construire mais a été incapable d'achever le travail!” 31De même, si un roi veut partir en guerre contre un autre roi, il s'assied d'abord pour examiner s'il peut, avec dix mille hommes, affronter son adversaire qui marche contre lui avec vingt mille hommes. 32S'il ne le peut pas, il envoie des messagers à l'autre roi, pendant qu'il est encore loin, pour lui demander ses conditions de paix. 33Ainsi donc, ajouta Jésus, aucun de vous ne peut être mon disciple s'il ne renonce pas à tout ce qu'il possède.»
Le sel inutile
(Voir aussi Matt 5.13; Marc 9.50)
34«Le sel est une bonne chose. Mais s'il perd son goût, comment pourrait-on le lui rendre? 35Il n'est alors bon ni pour la terre, ni pour le fumier; on le jette dehors. Écoutez bien, si vous avez des oreilles pour entendre!»

© Société biblique française - Bibli'O 1997

En savoir plus sur Bible en français courant