Sortir du mode parallèle
 
18
L’histoire du mauvais juge et de la veuve
1Jésus raconte une histoire aux disciples pour leur montrer ceci : il faut toujours prier et ne pas se décourager. 2Il leur dit : « Dans une ville, il y a un juge. Il ne respecte pas Dieu et il se moque des gens. 3Dans cette ville, il y a aussi une veuve. Souvent, elle va chez le juge pour lui dire : “Fais-moi justice contre mon adversaire !” 4Pendant longtemps, le juge ne veut pas. Ensuite il se dit : “Je ne respecte pas Dieu et je me moque des gens, 5mais cette veuve me fatigue. C’est pourquoi je vais lui faire justice. Alors elle ne viendra plus m’ennuyer sans arrêt.” » 6Le Seigneur ajoute : « Écoutez bien ce qu’il dit, ce mauvais juge ! 7Eh bien, est-ce que Dieu ne va pas faire justice à ses amis qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ? 8Je vous le dis : il va leur faire justice bien vite. Mais quand le Fils de l’homme viendra, est-ce qu’il trouvera des croyants sur la terre ? »
Le Pharisien et l’employé des impôts
9Certains croyaient être justes et ils méprisaient tous les autres. Pour eux, Jésus raconte cette histoire : 10« Deux hommes vont au temple pour prier. L’un est Pharisien, l’autre est employé des impôts. 11Le Pharisien se met devant. Voici comment il prie dans son cœur : “Mon Dieu, je te remercie parce que je ne suis pas comme les autres. Ils sont voleurs, injustes, adultères. Et je te remercie parce que je ne suis pas comme cet employé des impôts. 12Je jeûne deux fois par semaine. Je te donne le dixième de tout ce que je gagne.” 13L’employé des impôts reste derrière, il ne veut même pas lever les yeux vers le ciel. Mais il se frappe la poitrine pour demander pardon et il dit : “Mon Dieu, aie pitié de moi ! Je suis un homme pécheur.” » 14Jésus ajoute : « Oui, je vous le dis, l’employé des impôts rentre chez lui, et Dieu le considère comme une personne juste. Ce n’est pas le cas du Pharisien. En effet, celui qui veut être au-dessus des autres, on lui donnera la dernière place. Et celui qui prend la dernière place, on le mettra au-dessus des autres. »
Le Royaume de Dieu est pour ceux qui ressemblent aux enfants
15Des gens amènent aussi les bébés à Jésus pour qu’il les touche. En voyant cela, les disciples leur font des reproches. 16Mais Jésus fait approcher les bébés et il dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas ! En effet, le Royaume de Dieu appartient à ceux qui sont comme les enfants. 17Je vous le dis, c’est la vérité : si quelqu’un ne reçoit pas le Royaume de Dieu comme un enfant, cette personne ne pourra jamais y entrer. »
Un homme riche et Jésus
18Un chef juif demande à Jésus : « Bon maître, qu’est-ce que je dois faire pour recevoir la vie avec Dieu pour toujours ? » 19Jésus lui répond : « Pourquoi m’appelles-tu “bon” ? Personne n’est bon, sauf Dieu. 20Tu connais les commandements : Ne commets pas d’adultère. Ne tue personne. Ne vole pas. Ne témoigne pas faussement contre quelqu’un. Respecte ton père et ta mère#18.20 Exode 20.12-16 ; Deutéronome 5.16-20.. » 21L’homme lui dit : « J’obéis à tout cela depuis ma jeunesse. » 22Jésus l’entend et il lui répond : « Une seule chose te manque encore : tout ce que tu as, vends-le et distribue l’argent aux pauvres, alors tu auras des richesses auprès de Dieu. Ensuite, viens et suis-moi. » 23Mais quand l’homme entend cela, il devient tout triste parce qu’il est très riche.
24Jésus voit que l’homme est triste et il dit : « Pour ceux qui ont des richesses, c’est vraiment difficile d’entrer dans le Royaume de Dieu ! 25Est-ce qu’un chameau peut passer facilement par le trou d’une aiguille ? Eh bien, pour quelqu’un de riche, c’est encore plus difficile d’entrer dans le Royaume de Dieu ! » 26Ceux qui écoutent Jésus lui disent : « Mais alors, qui peut être sauvé ? » 27Jésus répond : « Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu. »
28Pierre dit à Jésus : « Écoute, nous, nous avons quitté ce que nous avions, et nous t’avons suivi. » 29Jésus répond : « Je vous le dis, c’est la vérité : si quelqu’un a quitté maison, femme, frères, parents ou enfants à cause du Royaume de Dieu, 30cette personne recevra beaucoup plus dans ce monde. Et dans le monde qui vient, elle recevra la vie avec Dieu pour toujours. »
Jésus annonce encore qu’il va mourir et se relever de la mort
31Jésus prend les douze apôtres avec lui et il leur dit : « Écoutez ! Nous montons à Jérusalem, et tout ce que les prophètes ont écrit au sujet du Fils de l’homme, cela va arriver. 32En effet, on va le livrer à ceux qui ne connaissent pas Dieu. Ceux-ci vont se moquer de lui, ils l’insulteront, ils cracheront sur lui. 33Ils le frapperont à coups de fouet, puis ils le feront mourir. Et le troisième jour, il se relèvera de la mort. » 34Mais les disciples ne comprennent rien à cela. Pour eux, ces paroles ne sont pas claires, et ils ne savent pas ce que Jésus veut dire.
Jésus guérit un aveugle à Jéricho
35Jésus approche de Jéricho. Un aveugle est assis au bord du chemin, et il est en train de mendier. 36Il entend une foule qui passe et il demande aux gens : « Qu’est-ce que c’est ? » 37Les gens lui répondent : « C’est Jésus de Nazareth qui passe. » 38Alors il se met à crier : « Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! » 39Les gens qui marchent devant lui font des reproches. Ils lui disent : « Tais-toi ! » Mais l’aveugle crie encore plus fort : « Fils de David, aie pitié de moi ! » 40Jésus s’arrête et il donne cet ordre aux gens : « Amenez-le auprès de moi ! » Quand l’aveugle est auprès de lui, Jésus lui demande : 41« Qu’est-ce que tu veux ? Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Seigneur, fais que je voie comme avant ! » 42Jésus lui répond : « Vois ! Ta foi t’a sauvé ! » 43Et aussitôt, l’aveugle voit comme avant. Il suit Jésus en disant : « Gloire à Dieu ! » En voyant cela, tout le peuple chante la louange de Dieu.
18
L’histoire du mauvais juge et de la veuve
1Jésus raconte une histoire aux disciples pour leur montrer ceci : il faut toujours prier et ne pas se décourager. 2Il leur dit : « Dans une ville, il y a un juge. Il ne respecte pas Dieu et il se moque des gens. 3Dans cette ville, il y a aussi une veuve. Souvent, elle va chez le juge pour lui dire : “Fais-moi justice contre mon adversaire !” 4Pendant longtemps, le juge ne veut pas. Ensuite il se dit : “Je ne respecte pas Dieu et je me moque des gens, 5mais cette veuve me fatigue. C’est pourquoi je vais lui faire justice. Alors elle ne viendra plus m’ennuyer sans arrêt.” » 6Le Seigneur ajoute : « Écoutez bien ce qu’il dit, ce mauvais juge ! 7Eh bien, est-ce que Dieu ne va pas faire justice à ses amis qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ? 8Je vous le dis : il va leur faire justice bien vite. Mais quand le Fils de l’homme viendra, est-ce qu’il trouvera des croyants sur la terre ? »
Le Pharisien et l’employé des impôts
9Certains croyaient être justes et ils méprisaient tous les autres. Pour eux, Jésus raconte cette histoire : 10« Deux hommes vont au temple pour prier. L’un est Pharisien, l’autre est employé des impôts. 11Le Pharisien se met devant. Voici comment il prie dans son cœur : “Mon Dieu, je te remercie parce que je ne suis pas comme les autres. Ils sont voleurs, injustes, adultères. Et je te remercie parce que je ne suis pas comme cet employé des impôts. 12Je jeûne deux fois par semaine. Je te donne le dixième de tout ce que je gagne.” 13L’employé des impôts reste derrière, il ne veut même pas lever les yeux vers le ciel. Mais il se frappe la poitrine pour demander pardon et il dit : “Mon Dieu, aie pitié de moi ! Je suis un homme pécheur.” » 14Jésus ajoute : « Oui, je vous le dis, l’employé des impôts rentre chez lui, et Dieu le considère comme une personne juste. Ce n’est pas le cas du Pharisien. En effet, celui qui veut être au-dessus des autres, on lui donnera la dernière place. Et celui qui prend la dernière place, on le mettra au-dessus des autres. »
Le Royaume de Dieu est pour ceux qui ressemblent aux enfants
15Des gens amènent aussi les bébés à Jésus pour qu’il les touche. En voyant cela, les disciples leur font des reproches. 16Mais Jésus fait approcher les bébés et il dit : « Laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas ! En effet, le Royaume de Dieu appartient à ceux qui sont comme les enfants. 17Je vous le dis, c’est la vérité : si quelqu’un ne reçoit pas le Royaume de Dieu comme un enfant, cette personne ne pourra jamais y entrer. »
Un homme riche et Jésus
18Un chef juif demande à Jésus : « Bon maître, qu’est-ce que je dois faire pour recevoir la vie avec Dieu pour toujours ? » 19Jésus lui répond : « Pourquoi m’appelles-tu “bon” ? Personne n’est bon, sauf Dieu. 20Tu connais les commandements : Ne commets pas d’adultère. Ne tue personne. Ne vole pas. Ne témoigne pas faussement contre quelqu’un. Respecte ton père et ta mère#18.20 Exode 20.12-16 ; Deutéronome 5.16-20.. » 21L’homme lui dit : « J’obéis à tout cela depuis ma jeunesse. » 22Jésus l’entend et il lui répond : « Une seule chose te manque encore : tout ce que tu as, vends-le et distribue l’argent aux pauvres, alors tu auras des richesses auprès de Dieu. Ensuite, viens et suis-moi. » 23Mais quand l’homme entend cela, il devient tout triste parce qu’il est très riche.
24Jésus voit que l’homme est triste et il dit : « Pour ceux qui ont des richesses, c’est vraiment difficile d’entrer dans le Royaume de Dieu ! 25Est-ce qu’un chameau peut passer facilement par le trou d’une aiguille ? Eh bien, pour quelqu’un de riche, c’est encore plus difficile d’entrer dans le Royaume de Dieu ! » 26Ceux qui écoutent Jésus lui disent : « Mais alors, qui peut être sauvé ? » 27Jésus répond : « Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu. »
28Pierre dit à Jésus : « Écoute, nous, nous avons quitté ce que nous avions, et nous t’avons suivi. » 29Jésus répond : « Je vous le dis, c’est la vérité : si quelqu’un a quitté maison, femme, frères, parents ou enfants à cause du Royaume de Dieu, 30cette personne recevra beaucoup plus dans ce monde. Et dans le monde qui vient, elle recevra la vie avec Dieu pour toujours. »
Jésus annonce encore qu’il va mourir et se relever de la mort
31Jésus prend les douze apôtres avec lui et il leur dit : « Écoutez ! Nous montons à Jérusalem, et tout ce que les prophètes ont écrit au sujet du Fils de l’homme, cela va arriver. 32En effet, on va le livrer à ceux qui ne connaissent pas Dieu. Ceux-ci vont se moquer de lui, ils l’insulteront, ils cracheront sur lui. 33Ils le frapperont à coups de fouet, puis ils le feront mourir. Et le troisième jour, il se relèvera de la mort. » 34Mais les disciples ne comprennent rien à cela. Pour eux, ces paroles ne sont pas claires, et ils ne savent pas ce que Jésus veut dire.
Jésus guérit un aveugle à Jéricho
35Jésus approche de Jéricho. Un aveugle est assis au bord du chemin, et il est en train de mendier. 36Il entend une foule qui passe et il demande aux gens : « Qu’est-ce que c’est ? » 37Les gens lui répondent : « C’est Jésus de Nazareth qui passe. » 38Alors il se met à crier : « Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! » 39Les gens qui marchent devant lui font des reproches. Ils lui disent : « Tais-toi ! » Mais l’aveugle crie encore plus fort : « Fils de David, aie pitié de moi ! » 40Jésus s’arrête et il donne cet ordre aux gens : « Amenez-le auprès de moi ! » Quand l’aveugle est auprès de lui, Jésus lui demande : 41« Qu’est-ce que tu veux ? Qu’est-ce que je peux faire pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Seigneur, fais que je voie comme avant ! » 42Jésus lui répond : « Vois ! Ta foi t’a sauvé ! » 43Et aussitôt, l’aveugle voit comme avant. Il suit Jésus en disant : « Gloire à Dieu ! » En voyant cela, tout le peuple chante la louange de Dieu.