Ésaïe 7
PDV2017
7
Ésaïe communique un message du Seigneur au roi Akaz
1C’était l’époque où Akaz, fils de Yotam et petit-fils d’Ozias, était roi de Juda. Ressin, roi de Syrie, et Péca, fils de Remalia et roi d’Israël, sont venus attaquer la ville de Jérusalem#7.1 Le roi de Syrie et le roi d’Israël ont attaqué le royaume de Juda vers 734 avant J.-C. Ils voulaient obliger Juda à combattre les Assyriens avec eux.. Mais ils ne sont pas arrivés à remporter la victoire. 2On a dit à Akaz, de la famille de David, et à ses ministres : « Les Syriens ont établi leur camp sur le territoire d’Éfraïm#7.2 Éfraïm était la plus grande tribu israélite du Nord. Ce nom désigne ici l’ensemble du royaume du Nord ou royaume d’Israël.. » Le roi et son peuple ont été secoués par cette nouvelle comme les arbres sont secoués par le vent.
3Alors le Seigneur a dit à Ésaïe : « Prends avec toi ton fils Chéar-Yachoub#7.3 Ce nom veut dire « un reste échappera (à la catastrophe) » ou « un reste reviendra (vers Dieu) ».. Va trouver Akaz. Il est au bout du canal du réservoir supérieur, sur la route qui conduit au champ des Blanchisseurs. 4Tu lui diras : Attention ! Reste calme, n’aie pas peur. Ne te laisse pas décourager par la violente colère de Ressin le Syrien et du fils de Remalia. Ces rois ne sont que deux bouts de bois fumants. 5C’est vrai, les Syriens ainsi que Péca et les soldats d’Éfraïm ont décidé de te faire du mal. Ils ont dit : 6“Marchons contre le royaume de Juda ! Faisons-lui peur ! Forçons-le à s’unir à nous ! Établissons comme roi le fils de Tabéel#7.6 Les Syriens et les Israélites du Nord voulaient remplacer le roi Akaz, de la famille de David, par un roi étranger, le fils de Tabéel. Or, Dieu avait promis à David que le pouvoir royal resterait pour toujours dans sa famille. Voir 2 Samuel 7.16..” 7Mais voici ce que le Seigneur Dieu dit : Cela ne tiendra pas, cela n’arrivera pas. 8-9En effet, Damas est la capitale de Syrie, et Ressin n’est chef qu’à Damas. Samarie est la capitale d’Éfraïm et Péca n’est chef qu’à Samarie. Dans 65 ans, le peuple d’Éfraïm n’existera plus. Si vous ne mettez pas toute votre confiance dans le Seigneur, vous ne pourrez pas tenir. »
Le Seigneur annonce la naissance d’un enfant
10Le Seigneur a encore parlé au roi Akaz : 11« Demande au Seigneur ton Dieu de te donner un signe au fond du monde des morts, ou bien là-haut dans le ciel. » 12Mais Akaz a répondu : « Non, je ne demanderai rien, je ne veux pas provoquer le Seigneur. » 13Alors Ésaïe a dit : « Écoutez donc, vous qui êtes de la famille du roi David ! Vous fatiguez les gens, et on dirait que cela ne vous suffit pas. Vous fatiguez aussi mon Dieu ! 14Eh bien, le Seigneur lui-même vous donnera un signe : la jeune femme sera enceinte et elle mettra au monde un fils. Elle l’appellera Emmanuel, c’est-à-dire Dieu-avec-nous. 15Il se nourrira de crème et de miel, jusqu’au moment où il saura rejeter le mal et choisir le bien. 16Maintenant, tu as peur des rois de Syrie et d’Israël. Pourtant, avant que cet enfant soit capable de rejeter le mal et de choisir le bien, les habitants de ces deux royaumes auront abandonné leur pays. 17Mais le Seigneur enverra des jours de malheur contre toi, contre ton peuple et contre ta famille. Il n’y a pas eu de jours semblables depuis que le royaume d’Israël s’est séparé du royaume de Juda. Cela arrivera par l’intermédiaire du roi d’Assyrie. »
Les Assyriens envahiront le pays, qui se couvrira de buissons d’épines
18Un jour, le Seigneur,
d’un coup de sifflet,
fera venir les mouches
qui sont dans la région
où le Nil se jette dans la mer,
et les abeilles qui sont en Assyrie.
19Toutes viendront se poser
dans les ravins pierreux,
dans les fentes des rochers,
dans tous les buissons
et à tous les points d’eau.
20Ce jour-là, le Seigneur se procurera un rasoir
de l’autre côté du fleuve Euphrate.
– Il s’agit du roi d’Assyrie. –
Oui, il vous rasera la tête,
tous les poils du corps
et même vos barbes#7.20 En traitant ainsi les prisonniers de guerre, on les couvrait de honte..
21Ce jour-là aussi,
chacun élèvera une vache et deux chèvres.
22Elles donneront tant de lait
qu’on pourra manger de la crème.
Oui, tous ceux qui seront restés dans le pays
se nourriront de crème et de miel.
23Ce jour-là encore,
un champ de mille plants de vigne
valant mille pièces d’argent,
sera abandonné aux buissons d’épines.
24Tout le pays en sera couvert,
et des gens viendront y chasser
avec un arc et des flèches.
25Par peur des buissons d’épines,
personne n’ira plus sur les collines
qu’on cultivait avec la houe.
Ce sera un pâturage pour les bœufs
et un parc à moutons.

© 2000 Société biblique française - Bibli'O

En savoir plus sur Parole de Vie 2017