Ésaïe 63
PDV2017
63
Le Seigneur juge les peuples
1Qui est celui-ci qui vient d’Édom,
de Bosra, sa capitale ?
Ses habits sont tachés de rouge.
Il porte des vêtements magnifiques,
il s’avance fièrement, sûr de sa force.
Le Seigneur dit : « C’est moi.
Je juge avec justice,
j’ai le pouvoir de vous sauver. »
2Ton vêtement est taché de rouge,
tes habits ressemblent à ceux d’un homme
qui écrase le raisin dans la cuve.
Pourquoi donc ?
3– Oui, j’ai écrasé le raisin tout seul dans la cuve.
Parmi les peuples,
personne n’était avec moi.
Alors dans ma grande colère,
je les ai écrasés,
dans ma fureur, j’ai marché sur eux.
Leur sang a jailli sur mes habits,
et j’ai taché tous mes vêtements.
4Dans mon cœur, je voulais me venger.
Le moment était venu de libérer mon peuple.
5J’ai regardé.
Personne pour m’aider !
J’étais très étonné.
Personne pour me soutenir !
Alors j’ai décidé d’agir moi-même,
et c’est ma colère qui m’en a donné la force.
6Dans ma grande colère,
j’ai écrasé des peuples,
je les ai rendus ivres de ma colère
et j’ai répandu leur sang par terre.
Rappel des bienfaits du Seigneur pour son peuple
7Je veux rappeler les bienfaits du Seigneur,
les raisons de chanter sa louange :
tout ce que le Seigneur a fait pour nous,
sa grande bonté pour le peuple d’Israël,
tout ce qu’il a fait par amour,
et ses nombreux bienfaits.
8Il a dit des gens d’Israël :
« Ils sont mon peuple, ce sont mes enfants,
ils ne vont pas me tromper. »
Et il a été leur Sauveur.
9Dans toutes leurs souffrances,
ce n’est pas un messager ou un ange qui les a sauvés,
mais c’est le Seigneur lui-même.
Dans son amour et sa pitié,
il les a libérés.
Il les a portés et soutenus
tout au long de leur histoire.
10Mais eux, ils se sont révoltés,
ils ont blessé son esprit saint.
Le Seigneur est donc devenu un ennemi pour eux
et il s’est mis à les combattre.
11Alors son peuple s’est souvenu du passé,
du temps où Moïse était avec lui :
« Où est-il, celui qui a fait remonter son peuple de la mer,
son troupeau avec ses bergers#63.11 Voir Ésaïe 44.28 et la note. ?
Où est-il, celui qui a mis son esprit saint au milieu d’eux ?
12Pendant la marche,
c’est lui qui a soutenu Moïse
de son bras puissant.
Il a fendu les eaux devant eux
afin de se couvrir de gloire pour toujours.
13C’est lui qui leur a fait traverser la mer profonde
comme un cheval traverse le désert.
Et ils ne sont pas tombés.
14Ils ressemblaient à un troupeau
qui descend dans une vallée.
L’esprit du Seigneur les conduisait
vers un lieu de repos. »
Oui, Seigneur, tu as conduit ton peuple de cette manière
pour te couvrir de gloire !
Le peuple prie le Seigneur son Dieu
15 Seigneur, regarde du haut du ciel,
le lieu saint et magnifique où tu habites,
vois ce qui nous arrive.
Où est ton brûlant amour pour nous ?
Où est ta puissance ?
Nous ne sentons plus ta tendresse et ta bonté pour nous.
16Pourtant, tu es notre père.
Abraham, notre ancêtre, ne sait rien de nous,
Jacob ne nous connaît pas.
Mais toi, Seigneur, tu es notre père,
« notre libérateur », voilà ton nom depuis toujours.
17 Seigneur, tu nous as laissés nous perdre
loin de ton chemin,
tu as laissé nos cœurs se fermer
et refuser de te respecter.
Pourquoi donc ?
Reviens, par amour pour nous
qui sommes tes serviteurs,
le peuple qui t’appartient !
18Nous, ton peuple saint,
nous avons possédé le pays pendant très peu de temps.
Nos ennemis ont écrasé ton lieu saint.
19Depuis longtemps,
c’est comme si tu n’étais plus notre roi,
comme si nous ne portions plus ton nom.
Ah ! si tu déchirais le ciel
et si tu descendais !
Les montagnes trembleraient devant toi.

© 2000 Société biblique française - Bibli'O

En savoir plus sur Parole de Vie 2017