Ésaïe 54
PDV2017
54
Jérusalem n’est plus comme une femme abandonnée
1Réjouis-toi, Jérusalem,
toi qui n’avais pas d’enfant !
Pousse des cris de joie et sois heureuse,
toi qui ne connaissais pas les douleurs de l’accouchement.
Le Seigneur te dit :
« Toi, la femme abandonnée,
tu as maintenant plus d’enfants
que la femme qui a un mari.
2Agrandis l’espace de ta tente,
tends des toiles plus larges pour t’abriter,
ne calcule pas tes dépenses.
Allonge les cordes et fixe bien tes piquets.
3En effet, tu vas te répandre de tous côtés,
tes enfants vont prendre les pays voisins.
Ils vont repeupler les villes abandonnées.
4N’aie pas peur,
tu ne seras plus couverte de honte.
Ne sois pas troublée,
on ne t’insultera plus.
Tu oublieras la honte
que tu ressentais quand tu étais jeune.
Tu ne te souviendras plus des insultes qu’on te lançait
quand tu étais veuve.
5Voici pourquoi :
Tu vas avoir pour mari
celui qui t’a créée,
celui qui a pour nom “le Seigneur de l’univers”.
Celui qui te libère,
c’est le Dieu saint d’Israël,
celui qu’on appelle “le Dieu de toute la terre”.
6Comme une femme abandonnée,
tu étais complètement découragée.
Mais le Seigneur t’a rappelée.
Oui, ton Dieu dit :
Est-ce que quelqu’un peut vraiment rejeter
la femme qu’il a choisie quand il était jeune ?
7Je t’ai abandonnée très peu de temps.
Mais, avec une grande tendresse,
je veux te reprendre.
8J’étais très en colère contre toi,
et j’ai refusé de te voir pendant un court moment.
Mais avec un amour sans fin,
je te montre ma tendresse.
C’est moi, le Seigneur, qui te dis cela,
moi qui te libère.
9« Je vais agir comme au temps de Noé.
J’avais promis qu’il n’y aurait plus
de grande inondation sur la terre.
De même, je promets aujourd’hui
de ne plus me mettre en colère contre toi,
de ne plus te menacer.
10Les montagnes peuvent bouger,
les collines peuvent changer de place,
mais l’amour que j’ai pour toi
ne changera jamais,
l’alliance que j’ai établie avec toi
pour te rendre heureuse ne bougera jamais.
C’est moi le Seigneur qui te dis cela,
dans ma tendresse. »
Le Seigneur va rebâtir Jérusalem
11« Malheureuse Jérusalem,
tu es battue par la tempête,
et personne ne te redonne de l’espoir.
Moi, le Seigneur,
je vais te rebâtir avec des pierres colorées.
Tes fondations seront en pierres précieuses bleues.
12Le haut de tes murs sera en pierres précieuses rouges,
tes portes seront en pierres aussi transparentes que du verre.
Tous tes murs de défense seront en pierres précieuses.
13J’enseignerai tous tes enfants,
et ils vivront dans le bonheur.
14Tu t’appuieras sur la justice.
Personne ne t’écrasera plus,
tu n’auras plus peur.
Personne ne t’effraiera plus,
tu ne seras plus menacée.
15Si on vient t’attaquer, je n’y serai pour rien.
Celui qui t’attaquera tombera devant toi.
16Regarde, c’est moi qui ai créé le forgeron,
lui qui souffle sur les charbons brûlants
et qui fabrique des armes de toutes sortes.
C’est moi aussi qui ai créé
l’homme capable de détruire ces armes.
17Aucune arme faite pour t’attaquer
ne peut te faire de mal.
Et si quelqu’un veut t’accuser au tribunal,
tu pourras prouver qu’il a tort.
« Voilà la part que je réserve
à ceux qui sont mes serviteurs,
voilà comment je leur rends justice.
Moi, le Seigneur, je le déclare. »

© 2000 Société biblique française - Bibli'O

En savoir plus sur Parole de Vie 2017