Ésaïe 48
PDV2017
48
Le Seigneur annonce des choses nouvelles
1Écoutez, peuple de Jacob,
vous qui portez le nom d’Israël
et qui êtes nés de Juda.
Vous faites des serments au nom du Seigneur
et vous parlez des actions du Dieu d’Israël,
mais vous n’êtes ni sincères ni droits.
2Pourtant, vous vous appelez
« Habitants de la ville sainte »,
et vous vous appuyez sur le Dieu d’Israël,
lui qui a pour nom « le Seigneur de l’univers ».
Écoutez ceci :
3« Les premiers événements,
je les ai annoncés depuis longtemps.
Je les avais promis, je vous avais prévenus.
Tout à coup j’ai agi, et ils sont arrivés.
4Vous êtes un peuple têtu, je le sais.
Vous ne voulez rien entendre
et vous avez la tête dure.
5C’est pourquoi je vous ai annoncé
ces événements depuis longtemps.
Je vous ai prévenus avant qu’ils arrivent.
Je ne voulais pas que vous disiez :
“C’est mon dieu qui a tout fait,
c’est ma statue de bois ou de fer
qui a tout commandé.”
6Vous avez entendu ce que j’ai annoncé
et vous voyez que c’est arrivé.
Est-ce que vous n’allez pas le reconnaître ?
« À partir de maintenant,
j’annonce des choses nouvelles.
Je les ai gardées cachées,
et vous ne les connaissez pas encore.
7Ce ne sont pas des choses anciennes,
c’est maintenant que je vais créer ces événements.
Jusqu’à aujourd’hui,
vous n’en avez jamais entendu parler.
Je ne voulais pas que vous disiez :
“Nous étions déjà au courant.”
8Vous n’avez pas écouté, vous ne savez rien,
il y a longtemps que vous ne faites plus attention.
Je le sais, vous êtes des traîtres,
et on vous appelle “révoltés depuis la naissance”.
9Mais je suis Dieu,
c’est pourquoi je retiens ma colère.
Je veux que vous chantiez ma louange.
Alors je suis patient avec vous,
je renonce à vous faire disparaître.
10Je vous ai purifiés dans le feu,
non pas dans celui qui purifie l’argent,
mais dans le feu du malheur.
11Si j’ai agi ainsi,
c’est uniquement à cause de moi.
En effet, je n’accepte pas les insultes.
Je ne veux pas laisser à quelqu’un d’autre
la gloire qui me revient. »
Le Seigneur envoie le roi Cyrus
12Le Seigneur dit :
« Écoute-moi, peuple de Jacob,
Israël, toi que j’ai appelé.
Je suis toujours le même,
je suis au commencement et à la fin de tout.
13Oui, c’est moi qui ai posé la terre sur ses fondations,
c’est moi qui ai étendu le ciel.
Dès que je les appelle,
ils se présentent aussitôt.
14Vous tous, rassemblez-vous et écoutez :
J’ai un ami#48.14 Il s’agit du roi perse Cyrus, qui a pris Babylone en 539 avant J.-C..
Il accomplira ce que je veux contre Babylone,
il fera sentir mon pouvoir aux Babyloniens.
Mais qui parmi vous a annoncé cela ?
15C’est moi, moi seul qui ai parlé.
J’ai appelé cet homme,
je l’ai fait venir,
et je fais réussir ses actions. »
16Approchez-vous de moi et écoutez :
Depuis le commencement,
je n’ai jamais parlé en secret.
Quand ces événements sont arrivés, j’étais là.
Et maintenant, le Seigneur Dieu m’envoie
et il me donne son esprit.
Le Seigneur fait des reproches à son peuple
17Voici ce que dit ton libérateur, le Seigneur,
le Dieu saint d’Israël :
« Ton Dieu, c’est moi, le Seigneur.
Je t’enseigne ce qui est le meilleur pour toi.
C’est moi qui te conduis
sur le chemin où tu marches.
18Si seulement tu avais fait attention à mes commandements !
Ta paix serait comme un fleuve
et ton bonheur comme les vagues de la mer.
19Tes enfants et les enfants de leurs enfants
seraient aussi nombreux
que les grains de sable au bord de la mer.
Leur nom ne disparaîtrait jamais devant moi. »
Le peuple de Dieu sort de Babylone
20Sortez de Babylone, fuyez ce pays.
Avec des cris de joie,
annoncez cette nouvelle,
répandez-la jusqu’au bout du monde.
Dites : « Le Seigneur a libéré Jacob, son serviteur. »
21Dans le désert où il a conduit les Israélites,
ils n’ont pas eu soif.
Pour eux, il a fait sortir de l’eau du rocher,
il a fendu le rocher, et l’eau a coulé.
22Le Seigneur dit :
« Il n’y a pas de bonheur pour les gens mauvais. »

© 2000 Société biblique française - Bibli'O

En savoir plus sur Parole de Vie 2017