Selon Matthieu 19
NBS

Selon Matthieu 19

19
Jésus et la répudiation
Mc 10.1-12
1 # 19.1 discours ou paroles : voir 7.28n. – dans le territoire de la Judée, de l’autre côté du Jourdain : probablement la partie transjordanienne de la Judée (à l’est du Jourdain) ; cf. 4.15n ; Mc 10.1n ; Lc 9.51 ; Jn 10.40. Lorsque Jésus eut achevé ces discours, il quitta la Galilée pour se rendre dans le territoire de la Judée, de l’autre côté du Jourdain. 2#19.2 12.15 ; 15.30.De grandes foules le suivirent, et là, il les guérit.
3 # 19.3 5.31s ; cf. Dt 24.1 ; Ml 2.15s. – Des pharisiens : certains mss portent les pharisiens . – mettre à l’épreuve 4.1n. – à un homme : cette précision est absente de certains mss. Des pharisiens vinrent le mettre à l’épreuve en lui demandant : Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour n’importe quel motif ? 4#19.4 les fit... : litt. les fit mâle et femelle, Gn 1.27n ; 5.2.Il répondit : N’avez-vous pas lu que le Créateur, dès le commencement, les fit homme et femme 5#19.5 Gn 2.24 ; 1Co 6.16 ; Ep 5.31 ; voir chair.et qu’il dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux seront une seule chair. 6#19.6 Cf. 18.3n ; 1Co 7.10.Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni ! 7#19.7 de donner... : litt. de lui donner (à elle) un document (grec biblion, diminutif de biblos = livre) de renvoi et de la répudier ; certains mss portent simplement de donner un document de renvoi et de répudier. Cf. Dt 24.1-4.Ils lui dirent : Alors pourquoi Moïse a-t-il commandé de donner une attestation de rupture à la femme quand on la répudie ? 8#19.8 votre obstination : litt. votre dureté de cœur.Il leur dit : C’est à cause de votre obstination que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; au commencement, il n’en était pas ainsi. 9#19.9 inconduite sexuelle 5.32n ; cf. Lc 16.18 ; Rm 7.3 ; Le Pasteur d’Hermas, Mand. IV,1,4ss : « Seigneur, dis-je, si quelqu’un a une femme qui croit au Seigneur, et qu’il découvre qu’elle est adultère, est-ce qu’il commet un péché à vivre avec elle ? – Tout le temps qu’il l’ignore, dit-il, il ne commet pas de péché ; mais s’il apprend le péché de sa femme et qu’elle, au lieu de se repentir, persiste dans l’adultère, à vivre avec elle le mari partage sa faute et participe à l’adultère. (...) Qu’il la renvoie... et qu’il reste seul. Mais si, après avoir renvoyé sa femme, il en épouse une autre, lui aussi alors, il commet l’adultère. – Et si, Seigneur, dis-je, après avoir été renvoyée, la femme se repent et veut revenir à son mari, ne faudra-t-il pas l’accueillir ? – Certes, dit-il. Si le mari ne l’accueille pas, il pèche, il se charge d’un lourd péché, car il faut accueillir celui qui a péché et qui se repent, mais non beaucoup de fois. (...) C’est en vue du repentir que l’homme ne doit pas se remarier. Cette attitude vaut d’ailleurs aussi bien pour la femme que pour l’homme. (...) Si on vous a enjoint de demeurer libres de vous-mêmes, homme ou femme, c’est parce que, dans de tels cas, la pénitence est possible. »Mais, je vous le dis, celui qui répudie sa femme – sauf pour inconduite sexuelle – et en épouse une autre commet l’adultère.
10 # 19.10 Pr 21.9 ; 1Co 7.1s,28. – la condition : le terme grec signifie habituellement cause ; il a été traduit par motif au v. 3. Ses disciples lui dirent : Si telle est la condition de l’homme par rapport à la femme, il n’est pas avantageux de se marier. 11#19.11 ne comprennent pas : on pourrait aussi traduire n’accueillent pas, ne font pas place à, de même au v. 12 ; le même verbe (cf. 15.17n) évoque l’idée de contenance en Mc 2.2 (il n’y avait plus de place) ; Jn 2.6 ; 21.25 (contenir) ; voir aussi son emploi en Jn 8.37n ; 2Co 7.2n ; 2P 3.9. Cf. Mt 13.11 ; 1Co 7.7-9,17.Il leur répondit : Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. 12#19.12 qui le sont depuis... : litt. qui sont nés ainsi du ventre. – Cf. Jr 16.2 ; 1Co 7.26-35.Car il y a des eunuques qui le sont depuis le ventre de leur mère, il y en a qui le sont devenus par le fait des gens, et il y en a qui se sont rendus eux-mêmes eunuques à cause du règne des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne !
Jésus et les enfants
Mc 10.13-16 ; Lc 18.15-17
13 # 19.13 Cf. Gn 48.9. – des enfants : autre traduction de petits enfants ; même possibilité dans la suite. – pour eux : sous-entendu dans le texte. – rabrouèrent 8.26n ; 20.31}} ; cf. 15.23. Alors des gens lui amenèrent des enfants, afin qu’il leur impose les mains et prie pour eux. Mais les disciples les rabrouèrent. 14#19.14 Laissez faire : litt. laissez. – empêchez Mc 9.38s}} ; Lc 18.16+. – royaume... ceux qui sont comme eux 11.25 ; 18.2-3+,5.Alors Jésus dit : Laissez faire les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui sont comme eux. 15Il leur imposa les mains et partit de là.
Jésus et le jeune homme riche
Mc 10.17-31 ; Lc 18.18-30 ; 13.30
16 # 19.16 Lc 10.25. – Maître : au sens d’ enseignant . – la vie éternelle : autre traduction possible une vie éternelle. Alors un homme vint lui demander : Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? 17#19.17 vie / commandements Lv 18.5 ; Né 9.29 ; Lc 10.28 ; Rm 10.5 ; voir loi.Il lui répondit : Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. Lesquels ? lui dit-il. 18#19.18 5.21n,27 ; Ex 20.12-16 ; Dt 5.16-20.Jésus répondit : Tu ne commettras pas de meurtre ; tu ne commettras pas d’adultère ; tu ne feras pas de faux témoignage ; tu ne commettras pas de vol ; 19#19.19 père / mère Ep 6.2s. – Tu aimeras 22.39+ ; Lv 19.18. Cf. Didachè 2.1ss : « Second commandement de la doctrine : Tu ne tueras pas, tu ne commettras pas l’adultère et tu éviteras la pédérastie, la fornication, le vol, la magie et la sorcellerie, tu ne tueras pas l’enfant par avortement et tu ne le feras pas mourir après la naissance. Tu ne convoiteras pas les biens du prochain. Tu ne feras pas de faux serment, tu ne porteras pas de faux témoignage, tu ne médiras pas et tu ne conserveras pas de ressentiment (...). Tu ne haïras personne, mais tu reprendras les uns, tu prieras pour les autres, d’autres encore, tu les aimeras plus que ton âme. »honore ton père et ta mère, et : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 20#19.20 Cf. Ga 1.14. – observé ou gardé, autre verbe (synonyme) v. 17.Le jeune homme lui dit : J’ai observé tout cela, que me manque-t-il encore ? 21#19.21 parfait 5.48 ; cf. Didachè 6.2 : « Si tu peux porter tout entier le joug du Seigneur, tu seras parfait ; sinon, fais ce que tu peux faire. » – vends 13.44,46 ; cf. Lc 19.8 ; Ac 2.45. – trésor / cieux 6.20n. – suis-moi 8.22+.Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens et suis-moi. 22#19.22 Ps 62.11 ; Lc 12.15.Après avoir entendu cette parole, le jeune homme s’en alla tout triste ; car il avait beaucoup de biens.
23 # 19.23 Lc 6.24 ; 1Co 1.26. – Amen 5.18n. Jésus dit à ses disciples : Amen, je vous le dis, il est difficile à un riche d’entrer dans le royaume des cieux. 24Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. 25#19.25 ébahis : même verbe 7.28+.Les disciples, en entendant cela, restèrent complètement ébahis. Ils se demandaient : Qui peut donc être sauvé ? 26#19.26 Gn 18.14 ; Za 8.6 ; Jb 42.2 ; Mc 14.36 ; Lc 1.37. – les humains : autres traductions les gens ; les hommes ; cf. 5.13+.Jésus les regarda et leur dit : Pour les humains, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible.
27 # 19.27 4.20,22}} ; Lc 5.28. Alors Pierre lui dit : Nous, nous avons tout quitté pour te suivre ; qu’en sera-t-il pour nous ? 28#19.28 à vous qui m’avez suivi... : autre traduction possible vous qui m’avez suivi dans la Nouvelle Naissance, quand le Fils de l’homme sera assis... vous aussi vous serez assis... Le mot grec traduit par Nouvelle Naissance n’apparaît qu’ici et en Tt 3.5 : il semble prendre ici une dimension cosmique (on pourrait traduire nouvelle naissance de l’univers) pour désigner, selon les vues de l’apocalyptique juive, le jour du jugement qui constitue le passage de ce monde-ci au monde à venir (cf. 12.32n) ; voir aussi Jn 3.3ss ; Ac 3.21 ; 2P 3.13 ; Ap 21.1,5. – Fils de l’homme / gloire 8.20+ ; 16.27+ ; 25.31 ; Dn 7.9s. – trônes Lc 22.28-30 ; Ap 3.21 ; cf. Ps 122.4s. – juger : cf. 12.27,41s ; 1Co 6.2 ; Ap 20.4 ; le mot peut aussi avoir le sens de gouverner, cf. Jg 2.16n ; 3.10 ; 1S 8.20 ; Dn 9.12.Jésus leur dit : Amen, je vous le dis, à vous qui m’avez suivi : à la Nouvelle Naissance, lorsque le Fils de l’homme s’assiéra sur son trône de gloire, vous aussi vous serez assis sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. 29#19.29 4.22 ; 10.37. Après mère, certains mss ajoutent le mot femme ; cf. Lc 18.29. – à cause de mon nom : cf. 10.22+. – cent fois plus : certains mss portent beaucoup plus. – vie éternelle : cf. 2Co 4.17 ; Ap 2.10.Et quiconque aura quitté maisons, frères, sœurs, père, mère, enfants ou terres à cause de mon nom recevra cent fois plus et héritera la vie éternelle. 30#19.30 20.16 ; Lc 13.30.Beaucoup de premiers seront derniers et beaucoup de derniers seront premiers.

Copyright © 2002, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.

En savoir plus sur Nouvelle Bible Segond