Selon Luc 22
NBS

Selon Luc 22

22
Le complot contre Jésus
Mt 26.1-5,14-16 ; Mc 14.1-2,10-11
1 # 22.1 La fête des Pains sans levain, celle qu’on appelle la Pâque (2.41+) : Lc identifie les deux fêtes, cf. v. 7 ; comparer avec Ex 12 ; Dt 16.1ss ; Mc 14.1+ ; voir calendrier et fêtes. La fête des Pains sans levain, celle qu’on appelle la Pâque, approchait. 2#22.2 Cf. 19.47+,48+ ; 20.1,19+. – grands prêtres / scribes : cf. Mt 2.4n ; Mc 8.31n. – supprimer : litt. enlever ; le même terme sera traduit par exécuter en 23.32.Les grands prêtres et les scribes cherchaient comment le supprimer ; car ils avaient peur du peuple.
3 # 22.3 Satan (voir démon, diable, Satan) : cf. v. 31,53 ; 10.18+ ; voir aussi 4.13. – entra... : cf. 8.30ss ; Jn 13.2,27 ; Martyre d’Isaïe 3.11 : « Bélial (= Satan) s’installa dans le cœur de Manassé et des chefs de Juda et de Benjamin, des eunuques et des conseillers du roi. » – Judas 6.16n. – Douze 6.13 ; 8.1+ ; cf. Jn 6.70s ; Ac 1.17. Alors Satan entra en Judas, celui qu’on appelle Iscariote et qui était du nombre des Douze. 4#22.4 grands prêtres 9.22+ ; cf. Ac 4.6. – chefs des gardes : traduction incertaine ; il s’agit sans doute de fonctionnaires du temple (des lévites ?), cf. v. 52 ; le même terme, au singulier, sera traduit par commandant en Ac 4.1+. – livrer 9.44+.Celui-ci alla s’entendre avec les grands prêtres et les chefs des gardes sur la manière de le leur livrer. 5#22.5 Cf. Mc 14.11.Ils se réjouirent et convinrent de lui donner de l’argent. 6#22.6 Il accepta : le même verbe est traduit par célébrer en 10.21, par reconnaître publiquement Mc 1.5n}}. – à l’insu de la foule : cf. 19.48 ; 20.26 ; on pourrait aussi comprendre sans provoquer d’attroupement (cf. Ac 24.18n) ; Mc 14.2.Il accepta et se mit à chercher une occasion pour le leur livrer à l’insu de la foule.
Jésus fait préparer la Pâque
Mt 26.17-19 ; Mc 14.12-16
7 # 22.7 Cf. v. 1+. – sacrifier (ou abattre ) la Pâque (c.-à-d. l’agneau de la Pâque ), cf. Ex 12.8ss,11n,14-21 ; Dt 16.2,6 ; Esd 6.20 ; Mc 14.12n ; 1Co 5.7 ; voir aussi calendrier et fêtes. Le jour des Pains sans levain, où l’on devait sacrifier la Pâque, arriva. 8#22.8 Jésus envoya : litt. il envoya. – Pierre et Jean 5.8+,10+ ; 8.51+.Jésus envoya Pierre et Jean, en disant : Allez nous préparer la Pâque, pour que nous la mangions. 9Ils lui dirent : Où veux-tu que nous la préparions ? 10#22.10 Mc 14.13n ; cf. 1S 10.2-7.Il leur répondit : Quand vous serez entrés dans la ville, un homme portant une cruche d’eau viendra à votre rencontre ; suivez-le dans la maison où il entrera, 11#22.11 Le maître 3.12n ; cf. 19.31. – la salle 2.7n.et vous direz au maître de maison : Le maître te dit : « Où est la salle où je mangerai la Pâque avec mes disciples ? » 12#22.12 Mc 14.15n.Il vous montrera une grande chambre à l’étage, aménagée : c’est là que vous ferez les préparatifs. 13#22.13 Cf. 19.32.Ils partirent, trouvèrent les choses comme il leur avait dit et préparèrent la Pâque.
La Cène
Mt 26.20,26-29 ; Mc 14.17,22-25 ; cf. 1Co 11.23-26
14 # 22.14 L’heure : cf. v. 53. – se mit à table : cf. 7.36n (autre verbe, synonyme) ; la coutume consistant à manger la Pâque debout (Ex 12.11) avait été abandonnée au temps de Jésus. – les apôtres 6.13n ; 17.5. L’heure venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. 15#22.15 J’ai vivement désiré (cf. 15.16) : litt. j’ai désiré de désir ; on retrouve la même formule en Gn 31.30 (LXX). – manger cette Pâque : cf. v. 7n ; Evangile des ébionites (Epiphane, Panarion, 30,22,4) : « Ce n’est pas que j’ai tellement désiré manger cette Pâque, de la viande, avec vous. » Voir calendrier et fêtes. – souffrir : le verbe correspondant évoque souvent la mort dans le N.T. ; cf. 17.25 ; 24.26,46 ; Ac 1.3 ; 3.18 ; 17.3 ; Hé 2.18 ; 9.26 ; 13.12 ; 1P 2.21,23.Il leur dit : J’ai vivement désiré manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir, 16#22.16 Cf. v. 18. – je ne la mangerai plus : autre traduction possible (la seule possible selon certains mss) : je ne la mangerai jamais plus. – accomplie : cf. 4.21 ; 9.31 ; 24.44 ; Ac 1.16 ; 3.18. – dans le royaume : autres traductions par le royaume, lors du règne (4.43+) ; cf. 13.29+ ; 14.15 ; Mt 3.2n.car, je vous le dis, je ne la mangerai plus jusqu’à ce qu’elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. 17#22.17 Il prit : autre traduction il reçut. – rendit grâce v. 19 ; 1Tm 4.4s. – partagez-le : même verbe 23.34 ; cf. Ac 2.3n,45 ; voir aussi 1Co 10.16ss. Cf. Didachè 9.1ss : « Pour l’eucharistie (ou l’action de grâce), rendez grâce de cette manière : D’abord pour la coupe : Nous te rendons grâce, notre Père, pour la sainte vigne de David, ton serviteur, que tu nous as révélée par Jésus, ton serviteur. Gloire à toi, dans les siècles ! Puis, pour le pain rompu : Nous te rendons grâce, notre Père, pour la vie et la connaissance que tu nous as révélées par Jésus, ton serviteur. Gloire à toi, dans les siècles ! Comme ce pain rompu, disséminé sur les montagnes, a été rassemblé pour être un, que ton Eglise soit rassemblée de la même manière des extrémités de la terre dans ton royaume. Car c’est à toi qu’appartiennent la gloire et la puissance par Jésus-Christ dans les siècles ! »Il prit une coupe, rendit grâce et dit : Prenez ceci et partagez-le entre vous ; 18#22.18 Cf. v. 16 ; Mc 14.25}} ; 1Co 11.26. – règne : le même terme est traduit par royaume aux v. 16s,29s ; cf. 4.43+ ; 11.2 ; 17.20.car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du produit de la vigne jusqu’à ce que vienne le règne de Dieu.
19 # 22.19 Cf. 1Co 11.24 ; voir aussi Dt 16.3. – rendu grâce v. 17. – le rompit 24.30,35 ; Mt 14.19n ; Ac 2.42,46 ; 20.7,11 ; 27.35. – qui est donné : autre traduction qui va être donné ; même possibilité au v. 20, qui va être répandu . Le verbe ici traduit par donner est rendu par offrir en 2.24 ; un verbe apparenté est traduit par livrer ; cf. Mc 10.45 ; Jn 6.51 ; 2Co 8.5 ; Ga 1.4 ; 1Tm 2.6 ; Tt 2.14. Quelques mss omettent la fin du v. 19 (à partir d’ici) et le v. 20. – pour vous : voir Mc 14.24n. – en mémoire ou en souvenir de moi : cf. 1Co 11.20,26 ; voir aussi Ex 3.15n ; 12.14 ; 13.9 ; Dt 16.3. Puis il prit du pain ; après avoir rendu grâce, il le rompit et le leur donna en disant : C’est mon corps, qui est donné pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. 20#22.20 la coupe, après le dîner, habituellement nommée coupe de bénédiction (cf. 1Co 10.16n). – Cette coupe : cf. Ps 116.13. – l’alliance nouvelle Jr 31.31ss ; 2Co 3.6,14 ; Hé 7.22+. – en mon sang... : cf. Ex 24.8 ; Za 9.11. – répandu (11.50) pour vous Mc 14.24n.Il fit de même avec la coupe, après le dîner, en disant : Cette coupe est l’alliance nouvelle en mon sang, qui est répandu pour vous.
Jésus annonce qu’il va être trahi
Mt 26.21-25 ; Mc 14.18-21
21 # 22.21 Cf. Jn 13.21ss. – celui qui me livre : litt. la main de celui qui me livre ; cf. 1S 24.13ss ; Mt 26.23. Pourtant, celui qui me livre est à cette table, avec moi. 22#22.22 Fils de l’homme 5.24+. – selon ce qui est arrêté : cf. 13.33 ; même verbe en Ac 2.23n. – quel malheur... 6.24+ ; 17.1.Le Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est arrêté ; mais quel malheur pour cet homme par qui il est livré ! 23#22.23 Cf. Mt 26.25 ; Jn 13.22,26ss.Et ils commencèrent à débattre pour savoir lequel d’entre eux pourrait bien faire une chose pareille.
Qui est le plus grand ?
Mt 20.24-28 ; 19.28 ; Mc 10.41-45
24 # 22.24 Cf. 9.46ss ; Mc 10.35ss}}. – contestation : terme apparenté en 1Co 11.16. – devait-il être considéré comme : autre traduction semblait-il . – le plus grand Mt 11.11+. Il s’éleva aussi parmi eux une contestation : lequel d’entre eux devait-il être considéré comme le plus grand ? 25#22.25 des nations ou des non-Juifs 12.30n. – bienfaiteurs : titre hellénistique (généralement transcrit Evergète) donné à des dieux, à des rois ou à des princes ; cf. Ac 10.38n.Il leur dit : Les rois des nations les dominent en seigneurs et ceux qui exercent l’autorité sur elles se font appeler bienfaiteurs. 26#22.26 Cf. 9.48. – le plus jeune : même terme 15.12s ; cf. Ac 5.6 ; 1Tm 5.1 ; Tt 2.6 ; 1P 5.5. – celui qui dirige Ac 15.22n ; Hé 13.7+. – celui qui sert : cf. Ac 6.1ns.Chez vous, rien de semblable. Au contraire, que le plus grand parmi vous devienne comme le plus jeune, et celui qui dirige comme celui qui sert. 27#22.27 Cf. v. 8 ; 12.37 ; Jn 13.4ss.En effet, qui est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert.
28 # 22.28 Vous v. 14. – persévéré ou enduré 8.15+ ; on pourrait aussi comprendre qui êtes restés avec moi ; cf. 23.49. – mes épreuves : cf. 4.2+,13 ; 11.16 ; Ac 20.19 ; Hé 2.18n. Vous, vous êtes ceux qui ont persévéré avec moi dans mes épreuves ; 29#22.29 Cf. Jn 15.9 ; 17.18,21s ; 20.21. – je dispose : le verbe est apparenté à celui qui est traduit par alliance au v. 20, et qui peut aussi désigner un testament ; le même verbe est traduit par établir (une alliance) en Ac 3.25 ; Hé 8.10 ; 10.16 ; une de ses formes est rendue par le substantif testateur en Hé 9.16ns ; certains mss portent je fais alliance avec vous... du Royaume ou de la royauté : cf. 1.32s ; 4.43+ ; 12.32 ; 19.12-15 ; 23.42 ; Mt 3.2n.c’est pourquoi je dispose du Royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, 30#22.30 Mt 19.28n. – mangiez et buviez... 13.29+ ; 14.15.afin que vous mangiez et buviez à ma table, dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël.
Jésus annonce que Pierre le reniera
Mt 26.31-35 ; Mc 14.27-31 ; Jn 13.37-38
31 # 22.31 Simon, Simon 4.38+ ; cf. 10.41 ; 13.34. – le Satan (v. 3+) vous a réclamés... : cf. v. 53 ; Jb 1.6ss ; 2Co 2.11 ; Testament de Benjamin 3.3 : « Si les esprits de Béliar vous réclament pour vous affliger de toute espèce de maux, ils ne vous domineront pas » ; voir démon. – passer au crible Am 9.9. Simon, Simon, le Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le blé. 32#22.32 j’ai prié pour toi : cf. v. 61 ; voir aussi Jn 17.6,9,11,15,20. – ta foi ou ta fidélité ; cf. v. 28. – ne disparaisse pas tout à fait : autre traduction ne te fasse pas défaut, même verbe 16.9 ; 23.45 ; Hé 1.12 (finir) ; cf. Mt 14.31. – quand tu seras revenu (à moi ? à Jérusalem ?) ... : autres traductions, moins probables : ramène tes frères et affermis-les ; recommence à affermir tes frères ; cf. 24.34 ; sur le verbe traduit par revenir, voir 17.4n ; Jn 21.20n ; Ac 3.19n ; voir aussi 2S 15.20. Sur le verbe traduit par affermis, cf. 9.51n ; 16.26n ; Ac 16.5 ; verbe apparenté 15.41 ; 18.23 ; voir aussi Ps 51.15 ; Mt 16.17ss ; Jn 21.15ss.Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas tout à fait ; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères. 33#22.33 Cf. v. 54 ; Mt 14.28ss ; Jn 13.37. – Pierre lui dit : litt. il lui dit. – en prison Ac 5.18 ; 12.3.Pierre lui dit : Seigneur, je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort. 34#22.34 V. 57,61.Il lui répondit : Pierre, je te le dis, un coq ne chantera pas aujourd’hui que tu n’aies nié par trois fois me connaître.
La bourse, le sac et l’épée
35 # 22.35 Cf. 9.3 ; 10.4. Il leur dit encore : Quand je vous ai envoyés sans bourse, ni sac, ni sandales, avez-vous manqué de quoi que ce soit ? Ils répondirent : De rien. 36#22.36 Cf. Mt 10.34. – Maintenant... : cf. Ac 8.1ss ; 9.1s ; 12.1ss. – que celui qui n’a pas d’épée... : traduction incertaine ; on pourrait aussi comprendre que celui qui n’en a pas (de bourse ou de sac) vende son vêtement pour acheter une épée ; ou encore que celui qui a prenne sa bourse, et aussi son sac ; et que celui qui n’a pas vende... ; cf. v. 49ss ; voir aussi Ep 6.11ss.Il leur dit : Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne, de même celui qui a un sac, et que celui qui n’a pas d’épée vende son vêtement pour en acheter une. 37#22.37 Il a même été compté... : cf. v. 52 ; 23.2ss,32s ; Es 53.12 ; Ac 8.32s ; Psaumes de Salomon 16.5 : « Tu ne m’as pas compté au nombre des pécheurs pour me perdre. » – ce qui me concerne : cf. 24.19,27. – Le mot correspondant à fin est apparenté au verbe traduit par s’accomplisse ; cf. 18.31+.Car, je vous le dis, il faut que ce qui est écrit s’accomplisse en moi : Il a même été compté avec les sans-loi. Et, en effet, ce qui me concerne touche à sa fin. 38#22.38 C’est assez : on peut comprendre : deux épées suffisent ; selon certains, les apôtres n’ayant pas saisi ce que Jésus voulait leur dire, celui-ci se refuse simplement à poursuivre sur un malentendu ; cf. Dt 3.26.Ils dirent : Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit : C’est assez.
Jésus prie au mont des Oliviers
Mt 26.36-46 ; Mc 14.32-42
39 # 22.39 selon sa coutume : même expression 1.9 ; 2.42 ; cf. 4.16 ; voir 21.37+. – au mont des Oliviers 19.29 ; cf. 6.12 ; 9.28 ; Mt 26.30 ; Mc 14.26. Il sortit et alla, selon sa coutume, au mont des Oliviers. Ses disciples le suivirent. 40#22.40 cet endroit : cf. Mc 14.32 ; Jn 18.2. – ne pas entrer dans l’épreuve ou en tentation v. 46 ; 4.2+ ; 11.4+.Arrivé à cet endroit, il leur dit : Priez, afin de ne pas entrer dans l’épreuve. 41#22.41 s’écarta : le même verbe est traduit par s’arracher à en Ac 21.1. – à la distance d’un jet de pierre : sur ce type de mesure approximative, cf. Gn 21.16. – se mit à genoux : cf. Ac 7.60 ; 9.40 ; 20.36 ; 21.5. – prier 3.21+.Puis il s’écarta d’eux, à la distance d’un jet de pierre environ, et il se mit à genoux pour prier, 42#22.42 Cf. Jn 12.27ss. – Père 11.2. – si telle est ta décision : autres traductions si tu le veux, si tu le souhaites ; le verbe n’est pas apparenté au terme traduit dans la suite par volonté ; le substantif correspondant est rendu par décision en 7.30 ; 23.51 ; certains mss portent si tu décides d’éloigner... coupe Mc 10.38+ ; Jn 18.11. – volonté : cf. Mt 6.10 ; Ac 21.14 ; 22.14.en disant : Père, si telle est ta décision, éloigne de moi cette coupe. Toutefois, que ce ne soit pas ma volonté qui advienne, mais la tienne. [ 43#22.43 Les v. 43s sont absents des meilleurs mss. – un ange lui apparut, du ciel : autre traduction un ange du ciel lui apparut ; sur le verbe, cf. 1.11+ ; voir aussi 1R 19.4ss ; Mt 4.11 ; Jn 12.29. – pour lui redonner des forces : même verbe Ac 9.19.Alors un ange lui apparut, du ciel, pour lui redonner des forces. 44#22.44 angoisse : le terme grec correspondant, qui n’apparaît qu’ici dans le N.T., a donné notre mot agonie ; les termes apparentés évoquent plutôt le combat. – ferveur Ac 12.5n. – devint comme... : on a aussi compris devint des gouttes de sang qui tombaient à terre, mais cette interprétation est nettement moins probable.En proie à l’angoisse, il priait avec plus de ferveur encore, et sa sueur devint comme des gouttes de sang tombant à terre.] 45#22.45 releva : voir résurrection. – endormis : cf. 9.32. – de tristesse : cf. 24.41 ; Mc 14.34.Il se releva de sa prière et vint vers les disciples, qu’il trouva endormis de tristesse ; 46#22.46 Pourquoi... : autre traduction Comment ! Vous dormez ! Levez-vous : cf. 1.39n. – priez... v. 40+.il leur dit alors : Pourquoi dormez-vous ? Levez-vous, priez, afin de ne pas entrer dans l’épreuve.
L’arrestation de Jésus
Mt 26.47-56 ; Mc 14.43-49 ; Jn 18.3-11
47 # 22.47 Judas v. 3+. – allait devant elle Ac 1.16. – embrasser : verbe apparenté au terme traduit par baiser au v. 48 ; cf. Mc 14.44s. Il parlait encore quand une foule arriva ; celui qui s’appelait Judas, l’un des Douze, allait devant elle. Il s’approcha de Jésus pour l’embrasser. 48#22.48 livres 9.44+. – Fils de l’homme 5.24+.Jésus lui dit : Judas, c’est par un baiser que tu livres le Fils de l’homme !
49 # 22.49 Comparer avec Mc 14.50. – avec l’épée v. 36ss. Voyant ce qui allait arriver, ceux qui étaient avec lui dirent : Seigneur, devons-nous frapper avec l’épée ? 50#22.50 Cf. Jn 18.10,26.Et l’un d’eux frappa l’esclave du grand prêtre et lui emporta l’oreille droite. 51#22.51 Laissez (le même verbe est traduit par permettre en 4.41) , cela suffit : traduction incertaine ; on pourrait aussi comprendre laissez-les aller jusque-là ; cf. v. 22,38 ; Mt 26.52 ; Jn 18.11.Mais Jésus dit : Laissez, cela suffit ! Puis il toucha l’oreille de l’homme et le guérit.
52 # 22.52 grands prêtres... : cf. 9.22+ ; Mc 14.43. – chefs des gardes du temple v. 4n. – sortis : cf. v. 39. – comme si... : litt. comme pour un bandit ; cf. v. 37 ; 23.32ss ; Jn 18.40. Jésus dit alors aux grands prêtres, aux chefs des gardes du temple et aux anciens, qui étaient venus contre lui : Vous êtes sortis avec des épées et des bâtons, comme si j’étais un bandit. 53#22.53 Cf. 19.47 ; 21.37 ; Mc 14.49 ; Jn 18.20. – mettre la main sur moi / votre heure : cf. v. 6 ; voir Jn 7.30 ; 8.20. – l’autorité (ou le pouvoir, Mc 1.22n) des ténèbres : cf. Lc 11.35s ; Ac 26.18 ; Col 1.13 ; voir aussi Jn 1.5 ; 3.19 ; 12.35 ; 13.30 ; 19.11.Tous les jours, j’étais avec vous dans le temple et vous n’êtes pas venus mettre la main sur moi. Mais c’est bien là votre heure et l’autorité des ténèbres.
Pierre renie Jésus
Mt 26.57–27.1 ; Mc 14.53–15.1 ; Jn 18.13-27
54 # 22.54 s’être emparés de lui Mc 14.46ss ; Ac 1.16n. – Voir grand prêtre . – Pierre (5.8+) suivait : cf. v. 33. – de loin 23.49. Après s’être emparés de lui, ils l’emmenèrent et le conduisirent dans la maison du grand prêtre. Pierre suivait de loin. 55Ils allumèrent du feu au milieu de la cour et s’assirent. Pierre était assis au milieu d’eux. 56#22.56 du feu : sous-entendu dans le texte. – le fixa 4.20+. – avec lui : cf. Ac 4.13.Une servante, qui le vit assis à la lumière du feu, le fixa et dit : Celui-ci aussi était avec lui. 57#22.57 Cf. v. 34 ; 8.45n.Mais il le nia, en disant : Femme, je ne le connais pas. 58#22.58 un autre ou, peut-être, quelqu’un d’autre ; cf. Mc 14.69. – Je ne le suis pas : litt. homme (le terme signifie être humain et pourrait éventuellement s’appliquer à une femme, mais ce sens est peu probable dans ce contexte) , je n’en suis pas ; de même v. 60 ; 5.20n.Peu après, un autre le vit et dit : Toi aussi, tu es l’un d’entre eux. Et Pierre dit : Je ne le suis pas. 59#22.59 un autre encore : cf. Mc 14.70 ; Jn 18.26. – insistait : le même verbe est traduit par soutenir Ac 12.15. – En vérité 4.25n. – galiléen (4.14+) 23.6 ; cf. Mt 26.73.Après un intervalle d’environ une heure, un autre encore insistait : En vérité, celui-ci aussi était avec lui, car il est également galiléen. 60#22.60 A l’instant même 1.64+.Pierre répondit : Je ne sais pas ce que tu veux dire. A l’instant même, comme il parlait encore, un coq chanta. 61#22.61 le Seigneur 7.13+. – se souvint... : cf. v. 34 ; Ac 11.16.Alors le Seigneur se retourna et regarda Pierre. Pierre se souvint de la parole que le Seigneur lui avait dite : Avant qu’un coq ait chanté aujourd’hui, tu m’auras renié par trois fois. 62#22.62 Quelques témoins omettent ce v. Cf. Mt 26.75 ; voir aussi Es 22.4.Il sortit et, dehors, il pleura amèrement.
63 # 22.63 qui tenaient Jésus : litt. qui le tenaient ou qui l’entouraient . – se moquaient : cf. 18.32 ; Es 50.5s ; 53.3ss. Les hommes qui tenaient Jésus se moquaient de lui et le battaient. 64#22.64 Voir prophète.Ils lui voilaient le visage et l’interrogeaient, en disant : Fais le prophète ! Dis qui t’a frappé ! 65#22.65 l’injuriaient ou le calomniaient, blasphémaient contre lui : cf. 23.39n ; voir aussi 18.32n.Et ils l’injuriaient encore de bien d’autres manières.
Jésus comparaît devant le sanhédrin
66 # 22.66 Comparer avec Mc 14.55ss ; 15.1}}. – anciens / grands prêtres / scribes : cf. 9.22n. – on fit amener Jésus : litt. on le fit amener ou ils le firent amener . – leur sanhédrin Mc 8.31n ; Ac 4.15. Quand il fit jour, le collège des anciens du peuple – les grands prêtres et les scribes – se rassembla, et on fit amener Jésus devant leur sanhédrin. 67#22.67 Cf. Jn 10.24ss. – le Christ ou le Messie 2.11n ; voir onction. – Si je vous le dis... Jr 38.15. – vous ne le croirez jamais (ou en aucun cas, de même v. 68) : cf. Jn 3.12 ; 8.45.Ils dirent : Si c’est toi qui es le Christ, dis-le-nous. Il leur répondit : Si je vous le dis, vous ne le croirez jamais, 68#22.68 Cf. 20.3-8. – vous ne répondrez jamais : certains mss portent vous ne me répondrez pas ni ne me relâcherez.et si je vous interroge, vous ne répondrez jamais. 69#22.69 Désormais v. 18 ; 1.48+ ; cf. Mt 26.64 (autre tournure grecque). – le Fils de l’homme 5.24+ ; 11.30 ; 12.8s ; 21.27 ; Dn 7.13. – assis à la droite... 20.42}} ; Ps 110.1 ; Ac 2.34ss ; Ep 1.20 ; 1P 3.22 ; cf. Ac 7.56. – puissance de Dieu : formules analogues dans LXX Jos 4.24 ; 1Ch 12.23 ; cf. Rm 1.16 ; 1Co 1.18ss.Désormais le Fils de l’homme sera assis à la droite de la puissance de Dieu. 70#22.70 Fils de Dieu 1.32s,35+ ; cf. Mc 14.61 ; Jn 10.24,36.Tous dirent : Est-ce donc toi qui es le Fils de Dieu ? Il leur répondit : C’est vous qui dites que je le suis. 71#22.71 témoignage... : cf. Mc 14.55ss}}.Alors ils dirent : Qu’avons-nous encore besoin de témoignage ? Nous l’avons entendu nous-mêmes, de sa propre bouche.

Copyright © 2002, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.

En savoir plus sur Nouvelle Bible Segond