Première aux Corinthiens 14
NBS

Première aux Corinthiens 14

14
Le culte chrétien et les gens du dehors
1 # 14.1 Poursuivez : autre traduction recherchez, Rm 9.30n. – l’amour 13.1-13. – Aspirez 12.31n. – pratiques spirituelles 12.1n. – à celle qui consiste à parler en prophètes : litt. pour que vous prophétisiez ; v. 3,24s,29-32,39 ; 11.4s ; 12.10 ; 13.2 ; Ac 2.18+ ; 1Th 5.20. Poursuivez l’amour. Aspirez aussi aux pratiques spirituelles, surtout à celle qui consiste à parler en prophètes.
2 # 14.2 en langue : cf. 12.10+ ; l’usage du singulier et du pluriel, ici et dans la suite, correspond à l’original. – à Dieu v. 28 ; cf. 2Co 5.13. – comprend : le verbe signifie aussi entendre, écouter . – mystères 2.1+. En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux humains, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères. 3#14.3 Cf. Ac 9.31 ; Rm 12.8 ; 1Th 2.12. – il construit : autres traductions il est constructif, il édifie 3.9n ; 8.1n. – encourage ou exhorte v. 31 ; 1.10+ ; Rm 12.8n ; 1Th 2.3n. – réconforte : cf. Ph 2.1 ; 1Th 2.12+.Celui qui parle en prophète, au contraire, parle aux humains : il construit, il encourage, il réconforte. 4#14.4 construit ou édifie (10.23+) l’Eglise ou l’assemblée, de même dans la suite ; cf. 14.12.Celui qui parle en langue se construit lui-même ; celui qui parle en prophète construit l’Eglise. 5#14.5 que vous parliez en prophètes Nb 11.29. – interprète v. 13,27s ; 12.10.Je veux bien que vous parliez tous en langues, mais je préfère encore que vous parliez en prophètes. Celui qui parle en prophète est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que cela contribue à la construction de l’Eglise.
6 # 14.6 révélation v. 26,30 ; cf. 2Co 12.1,7. – connaissance 12.8. – enseignement v. 26. Et maintenant, mes frères, de quelle utilité vous serais-je si je venais à vous en parlant en langues au lieu de vous apporter une parole de révélation, de connaissance, de prophétie ou d’enseignement ? 7#14.7 qui produisent : litt. qui donnent, de même dans la suite. – lyre Ap 5.8+.Si des objets inanimés qui produisent un son, comme la flûte ou la lyre, ne produisent pas des sons distincts, comment reconnaîtra-t-on ce que joue la flûte ou la lyre ? 8#14.8 Cf. Nb 10.Et si la trompette produit un son incertain, qui se préparera au combat ? 9#14.9 en l’air : cf. 9.26.De même, vous aussi, si par la langue vous ne produisez pas une parole significative, comment saura-t-on ce qui est dit ? Vous parlerez en l’air ! 10#14.10 langages : le mot grec signifie aussi voix. – aucun n’est dépourvu de sens : autre traduction possible : personne n’est sans langage.Si nombreux que soient les divers langages du monde, aucun n’est dépourvu de sens ; 11#14.11 le sens : litt. la puissance. – un barbare : celui qui ne comprend pas le grec et dont la langue est incompréhensible pour un Grec (cf. Rm 1.14n).si donc je ne connais pas le sens d’un langage, je serai un barbare pour celui qui le parle, et celui qui le parle sera un barbare pour moi. 12#14.12 aspirez... v. 1-5 ; 12.31n. – aux manifestations de l’Esprit : litt. aux esprits (terme apparenté à celui qui est traduit par pratiques spirituelles au v. 1 ; 12.1n) ; autre traduction possible aux inspirations.De même, vous aussi, puisque vous aspirez aux manifestations de l’Esprit, cherchez à y exceller, mais pour la construction de l’Eglise.
13 # 14.13 V. 5+. – qu’il lui soit donné... : litt. pour qu’il interprète. Que celui qui parle en langue prie donc pour qu’il lui soit donné d’interpréter. 14#14.14 mon esprit : autre traduction l’Esprit en moi, cf. Rm 8.16 ; Ga 6.18 ; Ph 4.23. – mon intelligence : autre traduction ma pensée.Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. 15#14.15 je chanterai : le verbe grec est apparenté au mot traduit par cantique au v. 26n. – de façon intelligible : autre traduction par l’intelligence, cf. v. 14,19 ; Rm 1.28+.Que faire alors ? Je prierai par l’Esprit, mais je prierai aussi de façon intelligible ; je chanterai par l’Esprit, mais je chanterai aussi de façon intelligible. 16#14.16 si c’est... : litt. si tu bénis en esprit, c.-à-d. par la seule inspiration. – assis parmi les simples auditeurs : litt. qui occupe la place du non-initié (même terme aux v. 23ns ; il est traduit par gens du peuple en Ac 4.13 et par profane en 2Co 11.6). – Amen 2Co 1.20n ; cf. 1Ch 16.36. – il ne sait pas : autre traduction il ne comprend pas.En effet, si c’est par l’Esprit seulement que tu prononces la bénédiction, comment celui qui est assis parmi les simples auditeurs répondra-t-il « Amen ! » à ton action de grâces, puisqu’il ne sait pas ce que tu dis ? 17Toi, certes, tu prononces de belles actions de grâces, mais cela n’est pas constructif pour l’autre.
18 # 14.18 Je rends grâce 1.14. Je rends grâce à Dieu de ce que je parle en langues plus que vous tous ; 19#14.19 instruire : même verbe en Rm 2.18 ; Ga 6.6 (enseigner).mais, dans l’Eglise, je préfère dire cinq paroles avec mon intelligence, pour instruire les autres, plutôt que dix mille paroles en langue.
20 # 14.20 Cf. 13.11 ; Jr 4.22 ; Mt 18.3s}} ; Rm 16.19. – mal : le même terme a été traduit par malfaisance en 5.8 ; Rm 1.29 ; Ep 4.31 ; Col 3.8 etc. – des adultes ou des hommes faits : le même mot a été traduit ailleurs par accompli ou parfait, 2.6n ; 13.10n ; Mt 5.48+ ; cf. Ep 4.13s ; Ph 3.15. Mes frères, ne soyez pas des enfants pour ce qui est du jugement ; pour ce qui est du mal, soyez des enfants, mais pour ce qui est du jugement, soyez des adultes. 21#14.21 Es 28.11s. – écrit dans la loi 9.9 ; Lc 2.23 ; 10.26 ; Ac 24.14.Il est écrit dans la loi :
C’est par des gens d’une autre langue
et par des lèvres d’étrangers
que je parlerai à ce peuple,
et même ainsi ils ne m’écouteront pas, dit le Seigneur.
22 # 14.22 un signe : le terme pourrait être compris au sens de signe de condamnation, révélant l’incrédulité (cf. v. 23) ; Mt 12.39. – le message de prophète : litt. la prophétie, comme au v. 6. Autre traduction le message de prophète n’est pas pour les non-croyants, mais pour les croyants. Par conséquent, les langues sont un signe, non pas pour les croyants, mais pour les non-croyants ; le message de prophète, au contraire, est un signe, non pas pour les non-croyants, mais pour les croyants. 23#14.23 Admettons : litt. si donc. – l’Eglise... se rassemble 11.20. – simples auditeurs v. 16n : il s’agit ici de gens extérieurs à l’Eglise. – fous : cf. Ac 2.13.Admettons que l’Eglise entière se rassemble et que tous parlent en langues ; s’il survient de simples auditeurs ou des non-croyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous ? 24#14.24 Cf. 2.15 ; Jn 16.8ss ; Ac 2.34-37 ; Ep 5.13. – jugé 2.14n.En revanche, si tous parlent en prophètes et qu’il survienne un non-croyant ou un simple auditeur, il est confondu par tous, il est jugé par tous ; 25#14.25 les secrets de son cœur... : cf. 4.5 ; Dn 2.47 ; Jn 4.19 ; 2Co 4.2 ; 1Th 2.4. – tombant... 1R 18.39. – il adorera Dieu ou il se prosternera devant Dieu, cf. Mt 2.2n ; 4.10 ; voir culte. – Dieu est réellement... Es 45.14 ; 61.9 ; Za 8.23.les secrets de son cœur deviennent manifestes. Alors, tombant face contre terre, il adorera Dieu en déclarant : Dieu est réellement parmi vous !
L’ordre dans les assemblées
26 # 14.26 Lorsque vous vous réunissez 11.18. – un cantique : le même mot est traduit par psaume(s) en Lc 20.42 ; 24.44 ; Ac 1.20 ; 13.33 ; il s’agit ici d’un chant chrétien, cf. v. 15n ; Ep 5.19 ; Col 3.16. – un enseignement... v. 6 ; 12.7-10. – constructif 10.23+ ; cf. Ep 4.12. Que faire alors, mes frères ? Lorsque vous vous réunissez, chacun ayant un cantique, un enseignement, une révélation, une langue, une interprétation, que tout soit constructif. 27#14.27 deux ou trois fois : litt. deux ou trois, cf. v. 29-31. Autre traduction si quelqu’un parle en langue, deux ou trois tout au plus, et à tour de rôle. – qu’il y ait aussi... : autre traduction qu’un seul interprète v. 5+.Si l’on parle en langue – deux ou trois fois tout au plus, et à la suite – qu’il y ait aussi quelqu’un qui interprète. 28#14.28 V. 2.S’il n’y a pas d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, qu’on parle pour soi-même et pour Dieu. 29#14.29 Cf. v. 27. – jugent : litt. discernent, voir 11.31n ; cf. 12.10 ; Ac 17.11 ; 1Th 5.19-21.Quant aux prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent. 30#14.30 assistant : litt. assis. – révélation v. 6.Si un autre assistant a une révélation, que le premier se taise. 31#14.31 vous pouvez : cf. v. 32. – encouragés ou exhortés.En effet, vous pouvez tous parler en prophètes, un par un, pour que tous soient instruits et encouragés. 32#14.32 Les esprits des prophètes : cf. Ap 22.6 ; voir aussi 2P 1.21 ; on peut comprendre ici les prophètes sont maîtres de leur inspiration (cf. v. 31,33).Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes, 33#14.33 V. 40. – un Dieu : sous-entendu dans le texte. – de paix Rm 15.33+. – dans toutes les Eglises 4.17+. – des saints 1.2+.car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais un Dieu de paix.
Comme dans toutes les Eglises des saints, 34#14.34 Certains mss placent les v. 34 et 35 après le v. 40 ; cf. 11.3-5 ; Ph 4.2s ; voir aussi Ep 5.22-24 ; 1Tm 2.11-15 ; Tt 2.5 ; 1P 3.1,5. – dans les Eglises (comme au v. 33) ou dans les assemblées, cf. 11.18n. – comme le dit aussi la loi : cf. Gn 3.16.que les femmes se taisent dans les Eglises, car il ne leur est pas permis d’y parler ; qu’elles soient soumises, comme le dit aussi la loi. 35Si elles veulent apprendre quelque chose, qu’elles interrogent leur mari à la maison ; car il est choquant qu’une femme parle dans l’Eglise. 36#14.36 C.-à-d. vous n’êtes ni la source ni les destinataires exclusifs de l’Evangile, vous n’êtes qu’une Eglise parmi d’autres (cf. 11.16+).Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie ? Ou bien est-ce à vous seuls qu’elle est parvenue ?
37 # 14.37 être spirituel, cf. 12.1n. – qu’il reconnaisse : cf. 2Co 13.6 ; 1Jn 4.6. – commandement du Seigneur 7.10+ ; cf. Lc 10.16. Si quelqu’un se considère comme un prophète ou un être spirituel, qu’il reconnaisse dans ce que je vous écris un commandement du Seigneur. 38#14.38 si quelqu’un... : litt. si quelqu’un ne connaît pas, il n’est pas connu ; on a compris : il n’est pas connu de Dieu ; l’Eglise ne le reconnaîtra pas (comme prophète ou inspiré, v. 37) ; certains mss portent : si quelqu’un veut l’ignorer, qu’il (l’)ignore (sous-entendu : c’est son affaire, il aura été averti) ; cf. 8.3+ ; 11.16.Et si quelqu’un ne le reconnaît pas, c’est qu’il n’est pas reconnu.
39 # 14.39 aspirez à parler en prophètes v. 1+. Ainsi donc, mes frères, aspirez à parler en prophètes, sans empêcher qu’on parle en langues, 40#14.40 Cf. v. 33 ; 16.14. – convenablement 7.35n ; 13.5n. – ordre Col 2.5.mais que tout se fasse convenablement et dans l’ordre.

Copyright © 2002, Société biblique française. Avec autorisation. Tous droits réservés.

En savoir plus sur Nouvelle Bible Segond