9
1Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière, sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort une lumière a brillé.#8.23–9.1Le territoire… brillé: cité en Matthieu 4.15-16 à propos du ministère de Jésus en Galilée, région du nord d’Israël depuis toujours caractérisée par un mélange de populations, et partiellement en Luc 1.79.
2Tu rends la nation nombreuse, tu augmentes sa joie; elle se réjouit devant toi comme on le fait lors de la moisson, comme on jubile au partage du butin. 3En effet, le fardeau qui pesait sur elle, le gourdin qui frappait son dos, le bâton de celui qui l'opprimait, tu les brises comme tu l’as fait lors de la victoire sur Madian. 4Oui, toute chaussure portée dans la bataille et tout habit roulé dans le sang seront livrés aux flammes pour être réduits en cendres.
5En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule; on l'appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. 6Etendre la souveraineté, donner une paix sans fin au trône de David et à son royaume, l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, dès maintenant et pour toujours: voilà ce que fera le zèle de l'Eternel, le maître de l’univers.
Jugement d'Israël et de Juda
7Le Seigneur envoie une parole contre Jacob, et elle tombe sur Israël. 8Le peuple tout entier en aura connaissance, Ephraïm et les habitants de Samarie, eux qui disent avec orgueil et arrogance: 9«Des briques sont tombées? Nous construirons en pierres de taille. Des sycomores ont été coupés? Nous les remplacerons par des cèdres.»
10L'Eternel fait alors triompher contre eux les ennemis de Retsin et arme leurs ennemis: 11les Syriens à l'est, les Philistins à l'ouest. Ils dévorent Israël à pleine bouche. Mais malgré tout cela, sa colère ne se détourne pas et sa puissance est encore déployée.
12C’est que le peuple ne revient pas à celui qui le frappe et ne recherche pas l'Eternel, le maître de l’univers. 13Aussi l'Eternel arrachera-t-il d'Israël la tête et la queue, la branche de palmier et le roseau, tout cela le même jour. 14– L'ancien et le magistrat, c'est la tête, et le prophète qui propage le mensonge, c'est la queue. – 15Les conducteurs de ce peuple l'égarent et ceux qui se laissent conduire par eux se perdent. 16C'est pourquoi le Seigneur ne peut se réjouir en pensant à ses jeunes gens et n’aura pas pitié de leurs orphelins et de leurs veuves. En effet, tous sont des impies et des méchants, et toutes les bouches ne savent que proférer des absurdités. Mais malgré tout cela, sa colère ne se détourne pas et sa puissance est encore déployée.
17En effet, la méchanceté brûle comme un feu qui dévore ronces et buissons épineux; elle embrase les buissons de la forêt, d'où s'élèvent des colonnes de fumée. 18C’est à cause de la colère de l'Eternel, le maître de l’univers, que le pays est embrasé, et le peuple alimente lui-même ce feu: personne n'épargne son frère; 19on pille à droite, mais on a encore faim; on dévore à gauche, mais on n'est pas rassasié; chacun se met à manger son propre bras. 20Manassé dévore Ephraïm, Ephraïm Manassé, et ensemble ils fondent sur Juda. Mais malgré tout cela, sa colère ne se détourne pas et sa puissance est encore déployée.
Loading reference in secondary version...
2007 Société Biblique de Genève. Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.