14
1Une femme pleine de sagesse assure la solidité d’un foyer, mais une femme sotte le détruit de ses propres mains.
2Qui mène une vie droite respecte le Seigneur. Celui qui se conduit de travers le méprise.
3Dans la bouche de l’imbécile fleurit l’orgueil. Les paroles des sages assurent leur protection.
4Là où il n’y a pas de bœufs de labour, le grenier est vide. Un bétail vigoureux procure des revenus importants.
5Un témoin digne de confiance ne ment pas, un faux témoin débite des mensonges.
6L’insolent s’efforce-t-il d’acquérir de la sagesse ? C’est en vain. Mais celui qui réfléchit acquiert facilement du savoir-faire.
7Fuis la présence du sot, car tu n’apprendrais rien dans ce qu’il dit.
8L’homme prudent surveille sa conduite parce qu’il est sage. Les sots s’égarent à cause de leur bêtise.
9Les imbéciles n’estiment pas nécessaire de réparer un tort, mais la bonne volonté règne entre les hommes droits#14.9 Sens possible d’un texte hébreu difficile ; autre traduction Les imbéciles se sentent libres de pécher, mais seuls les hommes droits éprouvent du contentement..
10Chacun est seul dans ses chagrins et ses joies, personne d’autre ne peut les partager.
11La maison des méchants est destinée à la ruine, celle des hommes droits à la prospérité#14.11 Voir 10.27 et la note..
12Il arrive qu’un homme estime sa conduite droite#14.12 Autre traduction Au départ la conduite de tout homme est droite., alors que finalement elle le mène à la mort.
13Le rire peut cacher la peine et la joie céder la place à la tristesse.
14L’homme immoral subira les conséquences de ses actes. La situation de l’homme de bien est préférable.
15L’ignorant croit tout ce qu’on lui dit, l’homme prudent regarde où il met les pieds.
16Le sage a peur du mal et s’en détourne, mais le sot agit trop vite parce qu’il est sûr de lui.
17Qui se met facilement en colère fait des bêtises, celui qui intrigue attire la haine.
18La part des ignorants c’est la bêtise, l’honneur des gens avisés c’est le savoir.
19Les hommes mauvais se sont inclinés devant les bons et les méchants attendent à la porte des justes.
20Le pauvre est détesté même par ses compagnons, tandis que le riche a de nombreux amis.
21Mépriser son prochain est un péché, mais heureux celui qui est bon avec les pauvres.
22Les gens mal intentionnés font fausse route. Les gens bien intentionnés rencontrent la bonté et la fidélité.
23Tout travail obtient un salaire, mais le bavardage ne conduit qu’à la pauvreté.
24La richesse est la récompense des sages. Les sots ne sortent jamais de leur bêtise.
25Un témoin digne de foi sauve des vies, mais celui qui débite des mensonges conduit à l’erreur.
26Reconnaître l’autorité du Seigneur permet de vivre en toute sécurité, car il protège ses enfants.
27Reconnaître l’autorité du Seigneur est source de vie ; cela permet d’éviter des pièges mortels#14.27 V. 26-27 : voir 10.27 et la note..
28Un peuple nombreux fait la gloire d’un roi. S’il manq ue de sujets, c’est la fin de son pouvoir.
29Qui reste calme fait preuve d’une grande intelligence, qui s’emporte montre sa bêtise.
30La paix de l’esprit favorise la santé, mais la passion est un cancer qui ronge les os.
31Qui opprime les indigents outrage celui qui les a faits. Seul l’honore celui qui leur porte secours.
32Le mal que commet le méchant cause sa perte, mais le juste garde confiance même devant la mort.
33Celui qui réfléchit possède la sagesse, mais peut-on la trouver parmi les sots ?
34Pratiquer la justice fait la grandeur d’une nation, l’injustice fait la honte des peuples.
35Le roi apprécie des ministres compétents, mais sa colère menace les indignes.
Loading reference in secondary version...