1
1Paroles que le Seigneur a communiquées à Michée de Morécheth, à l’époque des rois Yotam, Ahaz et Ézékias de Juda. Voici ce qu’il lui révéla au sujet des villes de Samarie et de Jérusalem#1.1 Morécheth : localité située à 35 km au sud-ouest de Jérusalem, dans le Bas-Pays de Juda. – des rois Yotam, Ahaz et Ézékias : voir És 1.1 et la note. – Samarie : capitale du royaume d’Israël ; elle fut conquise par les Assyriens en 722 ou 721 avant J.-C. Jérusalem : capitale du royaume de Juda. Ces deux villes représentent ici les deux royaumes..
Le Seigneur accuse son peuple
2Vous, tous les peuples, écoutez.
Que la terre et ceux qui y vivent
prêtent attention !
Le Seigneur Dieu va venir vous accuser
depuis sa demeure sainte.
3Oui, le Seigneur sort
du lieu où il habite,
il descend et marche
sur les sommets de la terre.
4Sous ses pas, les montagnes s’affaissent
et les vallées se disloquent,
comme la cire fond au feu
et comme l’eau dévale une pente.
5La révolte des descendants de Jacob,
les infidélités du royaume d’Israël
en sont la cause.
Qui entraîne Israël dans la révolte ?
N’est-ce pas Samarie ?
Qui entraîne Juda dans l’idolâtrie ?
N’est-ce pas Jérusalem ?#1.5 Les descendants de Jacob désignent ici les membres du royaume d’Israël ou royaume du Nord. – Pour Samarie et Jérusalem voir la note sur le v. 1.
6« A cause de cela, dit le Seigneur#1.6 dit le Seigneur : la traduction explicite le fait que le Seigneur est le sujet des paroles rapportées ici, ce que le texte hébreu laisse implicite.,
je transformerai Samarie
en champ de décombres,
en terrain où l’on plantera de la vigne ;
j’enverrai rouler ses pierres
au fond de la vallée,
je ferai apparaître ses fondations.
7Toutes ses idoles seront brisées,
et les cadeaux qu’elle a reçus
seront jetés aux flammes ;
je ferai mettre en pièces
les statues de ses dieux,
car elle a rassemblé tous ces objets
avec le salaire de ses prostitutions,
et ils serviront à leur tour
à payer d’autres prostitutions#1.7 Les cadeaux et le salaire donnés aux prostituées sacrées (voir Osée 1.2 et la note) devaient servir à embellir les temples de Baal, notamment avec de nouvelles idoles.. »
Le malheur atteint Jérusalem
8Moi, Michée, je vais me lamenter et gémir,
je marcherai pieds nus
et à peine vêtu.
Comme les chacals,
je pousserai des cris.
Comme les autruches#1.8 Moi, Michée : la traduction explicite le fait que c’est Michée qui se lamente ici, ce que le texte hébreu laisse implicite. – Comme les autruches : voir Lév 11.16 et la note.,
je laisserai échapper ma plainte.
9Les coups portés à Samarie sont mortels.
Ils atteignent même le pays de Juda
et les portes de Jérusalem,
où habite mon peuple.
10Dans la ville de Gath,
n’annoncez pas cette nouvelle,
retenez vos larmes#1.10 Le texte hébreu des v. 10-16 est difficile, ce qui explique les divergences entre les traductions. Dans les v. 10-15 en particulier il y a une série de jeux de mots – le plus souvent difficiles à interpréter et à traduire – sur le nom des villes mentionnées. Toutes ces villes sont situées en Juda et menacées par l’invasion assyrienne..
A Beth-Léafra,
roulez-vous dans la poussière
en signe de deuil.
11Habitants de Chafir,
prenez la route de l’exil,
honteux et nus.
La population de Saanan
n’ose pas sortir de la ville.
On se lamente dans la ville de Beth-Essel,
on ne sait plus où se tenir.
12Les habitants de Maroth
tremblent pour leur bien-être.
En effet le malheur que le Seigneur envoie
atteint les portes de Jérusalem.
13Habitants de Lakich,
attelez vos chevaux.
Vous avez imité
les infidélités d’Israël
et entraîné ainsi
Jérusalem dans la révolte.
14C’est pourquoi vous devrez vous séparer
des habitants de Morécheth-Gath.
Quant à la ville d’Akzib,
elle ne sera qu’un espoir trompeur
pour les rois du peuple d’Israël.
15Habitants de Marécha,
le Seigneur vous livrera, vous aussi,
à un conquérant.
Les glorieux chefs d’Israël iront
se réfugier dans la caverne d’Adoullam.
16Arrachez-vous les cheveux,
rasez-vous le crâne,
habitants de Jérusalem,
que votre tête devienne chauve
comme celle du vautour#1.16 rasez-vous le crâne : voir la note sur Ézék 7.18. Le cou et le crâne déplumés du vautour évoquent les crânes rasés pour un deuil. – habitants de Jérusalem : les impératifs du verset sont à la 2e pers. du fém. sing. qui renvoie le plus vraisemblablement à la ville de Jérusalem représentant l’ensemble de sa population.,
pleurez vos enfants bien-aimés :
on va les emmener en exil loin de vous.
Loading reference in secondary version...