2
Un si grand salut
1C’est pourquoi nous devons nous attacher d’autant plus fermement à ce que nous avons entendu, afin de ne pas être entraînés à notre perte. 2Le message autrefois apporté par les anges#2.2 autrefois apporté par les anges : voir Act 7.53 et la note. a prouvé sa valeur, et quiconque n’en a pas tenu compte ou lui a désobéi a reçu la punition qu’il méritait. 3Alors, comment pourrons-nous échapper à la punition si nous négligeons un tel salut ? Le Seigneur lui-même l’a annoncé le premier, puis ceux qui ont entendu le Seigneur nous en ont confirmé la valeur. 4En même temps, Dieu a appuyé leur témoignage par des prodiges extraordinaires et toutes sortes de miracles#2.4 Comparer Marc 16.17-18,20, Act 5.12., ainsi que par les dons du Saint-Esprit répartis selon sa volonté.
Celui qui conduit les hommes au salut
5En effet, ce n’est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir dont nous parlons. 6Au contraire, dans un passage de l’Écriture quelqu’un déclare :
« Qu’est-ce que l’homme, ô Dieu, pour que tu penses à lui ?
Qu’est-ce que l’être humain, pour que tu t’occupes de lui ?
7Tu l’as rendu pour un peu de temps inférieur aux anges,
tu l’as couronné de gloire et d’honneur,
8tu as tout mis à ses pieds#2.8 v. 6-8 : Ps 8.5-7. – et d’honneur (v. 7) : certains manuscrits ajoutent tu l’as fait régner sur tout ce que tu as créé (voir Ps 8.7).. »
Si Dieu a tout mis sous l’autorité de l’homme, cela signifie qu’il n’a rien laissé qui ne lui soit pas soumis. Cependant, nous ne voyons pas que toutes choses soient actuellement sous l’autorité de l’homme. 9Mais nous constatons ceci : Jésus a été rendu pour un peu de temps#2.9 pour un peu de temps : certains traduisent, ici et au verset 7, quelque peu, c’est-à-dire à un niveau un peu inférieur. inférieur aux anges, afin que, par la grâce de Dieu, il meure en faveur de tous les humains ; et nous le voyons maintenant couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’il a soufferte. 10En effet, il convenait que Dieu, qui crée et maintient toutes choses, élève Jésus à la perfection au travers de la souffrance, afin d’amener beaucoup de fils à participer à sa gloire. Car Jésus est celui qui les conduit au salut.
11Or, Jésus qui purifie les êtres humains de leurs péchés et ceux qui sont purifiés ont tous le même Père#2.11 le même Père : autre traduction la même origine, que certains interprètent comme une allusion soit à Dieu, soit à Adam, soit encore à Abraham.. C’est pourquoi Jésus n’a pas honte de les appeler ses frères. 12Il déclare en effet :
« O Dieu, je veux parler de toi à mes frères,
je veux te glorifier devant toute l’assemblée#2.12 Ps 22.23.. »
13Il dit aussi :
« Je mettrai ma confiance en Dieu. »
Et encore :
« Me voici avec les enfants que Dieu m’a donnés#2.13 És 8.17, cité d’après l’ancienne version grecque ; És 8.18.. »
14Puisque ces enfants sont tous des êtres de chair et de sang, Jésus lui-même est devenu comme eux, il a participé à leur nature humaine. C’est ainsi que, par sa mort, il a pu écraser le diable, qui détient la puissance de la mort, 15et délivrer ceux que la peur de la mort rendait esclaves durant leur vie entière. 16En effet, ce n’est assurément pas aux anges qu’il vient en aide, mais c’est aux descendants d’Abraham#2.16 Comparer És 41.8-9.. 17C’est pourquoi il devait devenir en tout semblable à ses frères, afin d’être leur grand-prêtre plein de bonté et fidèle au service de Dieu, pour assurer le pardon des péchés du peuple#2.17 Comparer Lév 4.20,26,35 ; 16.6,10,11, où l’on trouve un aperçu des rites de purification accomplis par le grand-prêtre de l’ancienne alliance.. 18Et maintenant, il peut secourir ceux qui sont tentés, parce qu’il a passé lui-même par la tentation et la souffrance.
Loading reference in secondary version...