1
1Message que Dieu a révélé au prophète Habacuc.
Le prophète appelle Dieu au secours
2Jusqu’à quand, Seigneur,
vais-je t’appeler au secours
sans que tu m’écoutes,
et vais-je crier à la violence
sans que tu nous en délivres ?
3Pourquoi me fais-tu voir tant d’injustice ?
Comment peux-tu accepter
d’être spectateur du malheur ?
Autour de moi je ne vois qu’oppression et violence,
partout éclatent des procès et des querelles#1.3 Autre traduction lorsqu’il y a procès, les querelles sont les plus fortes..
4La loi n’est pas appliquée,
la justice n’est pas correctement rendue,
le méchant l’emporte sur le juste
et les jugements sont faussés.
La réponse de Dieu : invasion des Babyloniens
5« Fixez vos yeux sur les nations, dit le Seigneur.
Soyez saisis d’étonnement.
De votre vivant une œuvre va être accomplie,
une œuvre telle que vous n’y croiriez pas
si quelqu’un vous la racontait#1.5 Ce verset est repris en Act 13.41 sous la forme qu’il a dans l’ancienne version grecque..
6Je fais venir les Babyloniens#1.6 L’empire néo-babylonien dura de 626 à 539 avant J.-C. et s’étendit à tout le Proche-Orient, notamment sous le règne de Nabucodonosor.,
ce peuple cruel et déchaîné ;
ils parcourent le vaste monde
pour s’emparer des terres d’autrui.
7Ils sont terrifiants et redoutables,
dans leur orgueil ils décident seuls de leurs droits.
8Leurs chevaux sont plus rapides que les léopards,
plus agiles que les loups qui chassent le soir.
Arrivant de loin, leurs cavaliers bondissent,
ils volent comme l’aigle qui fond sur sa proie.
9Ils viennent tous semer la violence,
ils regardent avidement devant eux#1.9 Autre traduction leurs visages sont ardents comme le vent d’est.,
ils rassemblent des prisonniers
innombrables comme les grains de sable.
10Ils traitent les rois avec mépris,
ils se moquent de ceux qui gouvernent.
Les forteresses ne les impressionnent pas :
ils élèvent des remblais de terre
et s’emparent de chacune d’elles.
11Ils passent comme un ouragan,
ils se précipitent ailleurs#1.11 Sens possible d’un texte hébreu difficile ; autres traductions Bien que l’esprit ait changé, ils continuent de commettre des crimes ou Alors leur ardeur se renouvelle et ils poursuivent leur route.,
eux qui font un dieu de leur propre force. »
Nouvel appel du prophète à Dieu
12Depuis toujours, c’est toi qui es le Seigneur,
tu es mon Dieu, le vrai Dieu qui ne meurt pas#1.12 qui ne meurt pas : d’après une ancienne tradition juive ; texte hébreu nous ne mourrons pas..
Seigneur, mon rocher protecteur,
tu as choisi et affermi ce peuple ennemi,
pour qu’il exécute ton jugement sur nous.
13Mais tes yeux sont trop purs
pour supporter la vue du mal,
tu ne peux pas accepter
d’être spectateur du malheur.
Alors pourquoi regardes-tu sans rien dire
ce que font ces gens perfides ?
Pourquoi gardes-tu le silence
quand les méchants détruisent
ceux qui sont plus justes qu’eux ?
14Pourquoi traites-tu les hommes
comme les poissons et les bestioles
qui n’ont personne pour les diriger ?
15Les Babyloniens capturent les gens
comme le poisson pris à l’hameçon,
ils les ramènent dans leurs filets.
Ils en ont une joie immense ;
16ils offrent des sacrifices à leurs filets,
ils brûlent du parfum en leur honneur,
car c’est grâce à eux qu’ils peuvent manger
une nourriture abondante et savoureuse.
17Ne cesseront-ils jamais de tirer leurs épées#1.17 leurs épées : d’après un manuscrit hébreu d’Habacuc trouvé à Qumrân ; texte hébreu traditionnel leur filet.
pour massacrer sans pitié les autres nations ?
Loading reference in secondary version...