1
Salutation
1De la part de Paul, chargé d’être apôtre non point par les hommes ou par l’intermédiaire d’un homme, mais par Jésus-Christ et par Dieu le Père qui l’a ramené d’entre les morts. 2Tous les frères qui sont ici se joignent à moi pour adresser cette lettre aux Églises de Galatie#1.2 La Galatie est généralement considérée comme la région où se trouve actuellement Ankara, en Turquie. Voir Act 16.6. et leur dire : 3Que Dieu notre Père et le Seigneur Jésus-Christ vous accordent la grâce et la paix. 4Le Christ s’est livré lui-même pour nous sauver de nos péchés afin de nous arracher au pouvoir mauvais du monde présent, selon la volonté de Dieu, notre Père. 5A Dieu soit la gloire pour toujours ! Amen.
La seule Bonne Nouvelle
6Je suis stupéfait de la rapidité avec laquelle vous vous détournez de Dieu : il vous a appelés par la grâce du Christ et vous, vous regardez à une autre Bonne Nouvelle#1.6 par la grâce du Christ : certains manuscrits ont par sa grâce. – une autre Bonne Nouvelle ou un autre évangile. Selon les propagateurs de cet « autre évangile », l’accès au salut exigeait, outre la foi en Jésus-Christ, qu’on se soumette aux prescriptions de la loi juive, notamment la circoncision et la séparation d’avec les non-Juifs. Voir 2.3-5,12-14.. 7En réalité, il n’y en a pas d’autre ; il y a seulement des gens qui vous troublent et qui veulent changer la Bonne Nouvelle du Christ. 8Eh bien, si quelqu’un – même si c’était nous ou un ange venu du ciel – vous annonçait une Bonne Nouvelle différente de celle que nous vous avons annoncée, qu’il soit maudit ! 9Je vous l’ai déjà dit et je le répète maintenant : si quelqu’un vous annonce une Bonne Nouvelle différente de celle que vous avez reçue, qu’il soit maudit !
10Est-ce que par là je cherche à gagner l’approbation des hommes ? Non, c’est celle de Dieu que je désire. Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je cherchais encore à leur plaire, je ne serais pas serviteur du Christ.
Comment Paul est devenu apôtre
11Frères, je vous le déclare : la Bonne Nouvelle que j’annonce n’est pas une invention humaine. 12Ce n’est pas un homme qui me l’a transmise ou enseignée, mais c’est Jésus-Christ qui me l’a révélée.
13Vous avez entendu parler de la façon dont je me comportais quand j’étais encore attaché à la religion juive. Vous savez avec quelle violence je persécutais l’Église de Dieu et m’efforçais de la détruire. 14Je surpassais bien des frères juifs de mon âge dans la pratique de la religion juive ; j’étais beaucoup plus zélé qu’eux pour les traditions de nos ancêtres#1.14 v. 13-14 : voir Act 8.3 ; 22.3-5 ; 26.9-11..
15-16Mais Dieu, dans sa grâce, m’a choisi avant même que je sois né et m’a appelé à le servir. Et quand il décida de me révéler son Fils pour que je le fasse connaître parmi les non-Juifs, je ne suis allé demander conseil à personne#1.15-16 Voir Act 9.3-6 ; 22.6-10 ; 26.13-18. Pour le v. 15, comparer És 49.1 ; Jér 1.5. 17et je ne me suis pas non plus rendu à Jérusalem auprès de ceux qui furent apôtres avant moi ; mais je suis parti aussitôt pour l’Arabie, puis je suis retourné à Damas. 18C’est trois ans plus tard que je me suis rendu à Jérusalem pour faire la connaissance de Pierre, et je suis resté deux semaines avec lui#1.18 Voir Act 9.26-30. – Pierre : le texte original emploie ici Céphas qui est l’équivalent araméen de Pierre (voir Jean 1.42).. 19Je n’ai vu aucun autre apôtre, mais seulement Jacques, le frère du Seigneur#1.19 Jacques, le frère du Seigneur, était un des principaux dirigeants de l’Église de Jérusalem (voir 2.9 ; Act 15.13). – Autre traduction du verset Je n’ai vu aucun autre apôtre, si ce n’est Jacques… . 20Ce que je vous écris là est vrai ; devant Dieu j’affirme que je ne mens pas.
21Ensuite, je suis allé dans les régions de Syrie et de Cilicie. 22Les Églises chrétiennes de Judée ne me connaissaient pas personnellement. 23Elles avaient seulement entendu dire : « Celui qui nous persécutait autrefois prêche maintenant la foi qu’il s’efforçait alors de détruire. » 24Et elles louaient Dieu à mon sujet.
Loading reference in secondary version...