1
1Ce livre rapporte les paroles d’Amos, un des éleveurs de bétail du village de Técoa. Le Seigneur lui révéla son message par des visions, au sujet du royaume d’Israël, deux ans avant le tremblement de terre, à l’époque où régnaient Ozias en Juda et Jéroboam, fils de Joas, en Israël#1.1 Técoa : à une quinzaine de kilomètres au sud de Jérusalem, dans le territoire de Juda. – Israël désigne ici le royaume israélite du nord, séparé du royaume de Juda depuis la mort de Salomon. – le tremblement de terre : probablement vers 760 avant J.-C. ; voir Zach 14.5. – Ozias ou Azaria, roi de Juda : voir 2 Rois 15.1-7 ; 2 Chron 26.1-23. – Jéroboam (II) fils de Joas, roi d’Israël : voir 2 Rois 14.23-29.. 2Amos disait :
« De Jérusalem le Seigneur rugit,
de Sion il fait entendre sa voix.
Alors c’est la désolation
dans tous les pâturages,
c’est la sécheresse
au sommet du mont Carmel#1.2 Le Seigneur rugit : comparer Joël 4.16. – Le mont Carmel (dont le nom hébreu signifie verger ) domine la mer Méditerranée au sud de l’actuelle Haïfa.. »
Les reproches du Seigneur à Israël et ses voisinsLes Syriens
3Voici ce que déclare le Seigneur :
« J’ai plus d’un crime à reprocher
aux Syriens de Damas,
et en particulier celui-ci :
ils ont écrasé sous des herses de fer
les habitants de Galaad#1.3 Sur les Syriens de Damas voir És 17.1 et la note. – Galaad : territoire israélite à l’est du Jourdain..
C’est pourquoi,
je ne reviendrai pas sur ma décision :
4Je mettrai le feu
au palais du roi Hazaël,
au château du roi Ben-Hadad#1.4 Hazaël : voir 2 Rois 8.7-15,28. – Ben-Hadad : voir 2 Rois 13.3-4..
5Je ferai sauter les verrous de Damas,
et j’éliminerai celui qui siège
sur cette vallée du crime,
le roi qui règne
dans cette cité du plaisir.
Quant au peuple syrien,
il sera déporté à Quir#1.5 cette vallée du crime et cette cité du plaisir : tel paraît être le sens des expressions que certains considèrent comme des noms propres : Bicath-Aven et Beth-Éden. – Quir (voir 2 Rois 16.9) : région d’où les Syriens étaient originaires d’après Amos 9.7. », dit le Seigneur.
Les Philistins
6Voici ce que déclare le Seigneur :
« J’ai plus d’un crime à reprocher
aux Philistins de Gaza#1.6 Sur les Philistins voir És 14.29 et la note.,
et en particulier celui-ci :
ils ont déporté les populations
de villages entiers
pour les livrer aux Édomites.
C’est pourquoi,
je ne reviendrai pas sur ma décision :
7Je mettrai le feu aux murailles de Gaza ;
le feu dévorera ses belles maisons.
8J’exterminerai les habitants d’Asdod
et le roi qui règne à Ascalon.
Je m’acharnerai sur les gens d’Écron#1.8 Gaza (v. 7), Asdod, Ascalon, Écron : principales villes de Philistie..
Les Philistins n’auront pas de survivants »,
dit le Seigneur Dieu.
Les Phéniciens
9Voici ce que déclare le Seigneur :
« J’ai plus d’un crime à reprocher
aux Phéniciens de Tyr,
et en particulier celui-ci :
ils n’ont pas honoré le pacte fraternel
qui les liait à Israël#1.9 Sur les Phéniciens voir És 23.1 et la note. – pacte fraternel : voir 1 Rois 5.26. ;
ils ont emmené les populations
de villages entiers
pour les livrer aux Édomites.
C’est pourquoi,
je ne reviendrai pas sur ma décision :
10Je mettrai le feu à la ville de Tyr ;
le feu dévorera ses belles maisons. »
Les Édomites
11Voici ce que déclare le Seigneur :
« J’ai plus d’un crime à reprocher
aux gens d’Édom#1.11 Édom (voir déjà le v. 9) : peuple établi au sud de la mer Morte et présenté comme descendant d’Ésaü en Gen 36 ; sur les Édomites voir És 34.5 et la note.,
et en particulier celui-ci :
Ils se sont lancés, l’épée à la main,
à la poursuite de leurs frères d’Israël.
Ils ont étouffé toute pitié,
ils ont gardé sans fin la rage de déchirer
et conservé une rancune sans limite.
C’est pourquoi,
je ne reviendrai pas sur ma décision :
12Je mettrai le feu à leur ville de Téman ;
le feu dévorera les belles maisons
qui se trouvent à Bosra#1.12 Téman, Bosra : résidence traditionnelle des chefs édomites.. »
Les Ammonites
13Voici ce que déclare le Seigneur :
« J’ai plus d’un crime à reprocher
aux Ammonites#1.13 Ammonites : population d’un petit royaume situé à l’est du Jourdain. Sa capitale Rabba (v. 14) était à l’emplacement de l’actuelle Amman. Sur les Ammonites voir Jér 49.1 et la note.,
et en particulier celui-ci :
ils ont éventré les femmes enceintes
en voulant agrandir leur territoire
au pays de Galaad.
C’est pourquoi,
je ne reviendrai pas sur ma décision :
14je mettrai le feu à leur ville de Rabba ;
le feu dévorera ses belles maisons,
au jour de la bataille,
parmi les cris de guerre,
dans l’ouragan d’un jour de tempête.
15Leur roi partira en déportation,
et ses princes avec lui »,
dit le Seigneur.
Loading reference in secondary version...