1
David apprend la mort de Saül
1Saül était déjà mort quand David revint s’installer à Siclag après avoir battu les Amalécites#1.1 Saül était mort : voir 1 Sam 31.4-5. – Siclag : voir 1 Sam 27.6 et la note. – après avoir battu… : voir 1 Sam 30.. Il y passa deux jours. 2Le troisième jour, un jeune messager venant du camp de Saül arriva. Il avait les vêtements déchirés et de la poussière sur la tête, en signe de deuil. Dès qu’il fut près de David, il s’inclina jusqu’à terre.
3« D’où viens-tu ? » lui demanda David. « Je me suis enfui du camp d’Israël », répondit-il. 4« Raconte-moi donc ce qui s’est passé », dit David. « L’armée d’Israël a pris la fuite au cours du combat, dit l’homme ; un grand nombre de soldats ont été tués. Même Saül et son fils Jonatan sont morts. » – 5« Comment sais-tu que Saül et Jonatan sont morts ? » lui demanda encore David. 6« Je me trouvais par hasard sur le mont Guilboa#1.6 le mont Guilboa : voir 1 Sam 28.4 et la note., raconta le jeune homme. J’ai vu Saül qui s’appuyait sur sa lance ; il était serré de près par les chars et les cavaliers ennemis. 7Il s’est retourné, m’a aperçu et m’a appelé. “Oui, Majesté”, ai-je répondu. 8Il m’a demandé qui j’étais. Je lui ai répondu que j’étais un Amalécite#1.8 Amalécite : voir Ex 17.8 et la note.. 9Alors il m’a dit de venir lui donner la mort, car il se sentait mal, bien qu’il eût encore tous ses esprits. 10Je me suis donc approché et je lui ai donné la mort, car je savais qu’il ne survivrait pas à sa défaite. Ensuite, Excellence, j’ai pris la couronne et le bracelet qu’il portait et je te les ai apportés ici. »
11David déchira ses vêtements et tous ceux qui étaient près de lui firent de même. 12Jusqu’au soir ils pleurèrent et jeûnèrent, célébrant ainsi le deuil de Saül, de Jonatan et de tous les Israélites, membres du peuple du Seigneur, qui étaient morts au combat. 13Ensuite David dit au jeune messager : « Qui es-tu ? » – « Je suis le fils d’un Amalécite installé dans ce pays », répondit-il. 14« Et tu n’as pas craint de faire mourir le roi que le Seigneur avait choisi ! » s’écria David. 15Il appela un de ses jeunes soldats et lui ordonna : « Vas-y, tue-le ! » Le soldat frappa à mort l’Amalécite, 16tandis que David lui déclarait : « C’est par ta faute que tu meurs ; tu t’es condamné toi-même en disant : “C’est moi qui ai donné la mort au roi choisi par le Seigneur.” »
Complainte de David sur Saül et Jonatan
17Alors David composa une complainte à l’occasion de la mort de Saül et de Jonatan. 18Il ordonna de l’enseigner aux habitants de Juda. C’est la « Complainte de l’Arc ». La voici, telle qu’on la trouve dans leLivre du Juste#1.18 Il ordonna… de l’Arc : autre traduction Il ordonna d’enseigner le tir à l’arc aux habitants de Juda. – le Livre du Juste : voir Jos 10.13 et la note. :
19Israël, pourquoi sont-ils morts, tes vaillants guerriers,
tes glorieux combattants gisant sur les hauteurs ?
20Ne publiez pas cette nouvelle dans la ville de Gath,
ne la propagez pas dans les rues d’Ascalon#1.20 Gath, Ascalon : voir 1 Sam 5.8 ; 6.17 et les notes..
Que les femmes des Philistins n’aient pas cette joie,
que les filles de ces païens ne triomphent pas.
21Montagnes de Guilboa#1.21 Montagnes de Guilboa : voir 1 Sam 28.4 et la note.,
soyez privées de rosée et de pluie,
qu’on ne voie plus de champs fertiles sur vos pentes.
C’est là qu’ont été déshonorés les boucliers des guerriers,
le bouclier de Saül, qui ne sera plus jamais frotté d’huile.
22Devant les ennemis à tuer,
devant la vigueur des adversaires,
l’arc de Jonatan ne reculait pas
et l’épée de Saül accomplissait toujours sa tâche.
23Toute leur vie, Saül et Jonatan se sont aimés tendrement,
dans leur mort même ils n’ont pas été séparés,
eux qui étaient plus rapides que des aigles,
plus courageux que des lions.
24Femmes du pays d’Israël, pleurez sur Saül !
Il vous revêtait de beaux habits précieux,
il ornait vos robes de bijoux d’or.
25Pourquoi sont-ils morts en plein combat, les vaillants guerriers,
pourquoi Jonatan a-t-il succombé sur les hauteurs ?
26Mon cœur souffre à cause de toi, Jonatan,
mon frère, mon meilleur ami.
Ton amitié pour moi était merveilleuse,
bien plus encore que l’amour des femmes.
27Pourquoi sont-ils morts, ces vaillants guerriers,
pourquoi ont-ils péri, ces illustres soldats ?
Loading reference in secondary version...