1
Salutation
1De la part de l’Ancien, à la Dame choisie par Dieu et à ses enfants#1.1 Certains pensent que la Dame choisie par Dieu désigne ici une Église locale, dont les membres sont appelés ses enfants. Voir aussi v. 4,5. que j’aime en toute vérité. Ce n’est pas moi seul qui vous aime, mais aussi tous ceux qui connaissent la vérité, 2parce que la vérité demeure en nous et sera avec nous pour toujours.
3Que Dieu le Père et Jésus-Christ, le Fils du Père, nous accordent la grâce, le pardon et la paix pour que nous en vivions dans la vérité et l’amour.
La vérité et l’amour
4J’ai été très heureux de constater que certains de tes enfants vivent dans la vérité, comme le Père nous l’a commandé. 5Et maintenant, voici ce que je te demande, chère Dame : aimons-nous les uns les autres. Ce n’est pas un commandement nouveau que je t’écris ; c’est celui que nous avons reçu dès le commencement#1.5 Voir Jean 13.34 ; 15.12,17.. 6L’amour consiste à vivre selon les commandements de Dieu. Et le commandement que vous avez appris dès le commencement, c’est que vous viviez dans l’amour.
7Beaucoup d’imposteurs se sont répandus dans le monde ; ils refusent de reconnaître que Jésus-Christ est réellement devenu homme. C’est en cela que se révèle l’imposteur, l’Adversaire du Christ. 8Prenez donc garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le résultat de notre travail#1.8 notre travail : certains manuscrits ont votre travail., mais que vous receviez pleinement votre récompense.
9Quiconque ne demeure pas dans l’enseignement du Christ, mais va au-delà, n’est pas en communion avec Dieu. Celui qui demeure dans cet enseignement est en communion avec le Père et le Fils. 10Si quelqu’un vient à vous et vous apporte un autre enseignement, ne le recevez pas chez vous et refusez même de le saluer ; 11car celui qui le salue devient complice de ses mauvaises actions.
Dernières remarques
12J’aurai encore beaucoup de choses à vous dire, mais je préfère ne pas les mettre par écrit, avec papier et encre. J’espère me rendre chez vous et vous parler personnellement, afin que notre joie soit complète.
13Les enfants de ta Sœur#1.13 les enfants de ta Sœur : il s’agit probablement des membres de l’Église à laquelle appartient l’auteur de la la lettre., choisie par Dieu elle aussi, t’adressent leurs salutations.
Loading reference in secondary version...