5
Prendre soin du troupeau de Dieu
1Je m’adresse maintenant à ceux qui, parmi vous, sont anciens d’Église. Je suis ancien moi aussi ; je suis témoin#5.1 témoin : soit au sens de celui qui a vu le Christ souffrir, soit au sens de celui qui accepte de souffrir pour annoncer le Christ. des souffrances du Christ et j’aurai part à la gloire qui va être révélée. Voici ce que je leur demande : 2prenez soin comme des bergers du troupeau que Dieu vous a confié#5.2 Comparer Jean 21.15-17 ; Act 20.28., veillez sur lui non par obligation, mais de bon cœur, comme Dieu le désire. Agissez non par désir de vous enrichir, mais par dévouement. 3Ne cherchez pas à dominer ceux qui ont été confiés à votre garde, mais soyez des modèles pour le troupeau. 4Et quand le Chef des bergers paraîtra, vous recevrez la couronne glorieuse qui ne perdra jamais son éclat.
5De même, jeunes gens, soyez soumis à ceux qui sont plus âgés que vous. Et vous tous, revêtez-vous d’humilité dans vos rapports les uns avec les autres, car l’Écriture déclare : « Dieu s’oppose aux orgueilleux, mais il traite les humbles avec bonté#5.5 Prov 3.34, cité d’après l’ancienne version grecque.. » 6Courbez-vous donc humblement sous la main puissante de Dieu, afin qu’il vous élève au moment qu’il a fixé#5.6 Comparer Matt 23.12 ; Luc 14.11 ; 18.14.. 7Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous#5.7 Comparer Ps 55.23..
8Soyez bien éveillés, lucides ! Car votre ennemi, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant quelqu’un à dévorer. 9Résistez-lui en demeurant fermes dans la foi. Rappelez-vous que vos frères, dans le monde entier, passent par les mêmes souffrances. 10Vous aurez à souffrir encore un peu de temps. Mais Dieu, source de toute grâce, vous a appelés à participer à sa gloire éternelle dans la communion avec Jésus-Christ ; il vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera et vous établira sur de solides fondations. 11A lui soit la puissance pour toujours ! Amen.
Salutations finales
12Je vous ai écrit cette courte lettre avec l’aide de Silas#5.12 Silas : voir Act 15.22,40., que je considère comme un frère fidèle. Je l’ai fait pour vous encourager et vous attester que c’est à la véritable grâce de Dieu que vous êtes attachés.
13La communauté qui est ici, à Babylone, et que Dieu a choisie comme vous, vous adresse ses salutations, ainsi que Marc, mon fils#5.13 Babylone : il faut sans doute voir ici une désignation symbolique de Rome, la capitale de l’empire romain, comme en Apoc 17.5. – Marc : voir Act 12.12,25 ; 13.13 ; 15.37-39 ; Col 4.10 ; Phm 24. – mon fils : dans un sens spirituel (comparer 1 Tim 1.2).. 14Saluez-vous les uns les autres d’un baiser affectueux, fraternel.
Que la paix soit avec vous tous qui appartenez au Christ.
Loading reference in secondary version...